Zapping de l’actualité du 21 octobre | Pyrénées-Orientales

16/09/2020, Perpignan, France, Illustration hôpital © Arnaud Le Vu / MiP

Chaque soir, Made In Perpignan propose désormais son format “Zapping” à ceux désireux de balayer l’actualité en un clin d’œil. Du lundi au vendredi, entre 18h et 19h, nous vous compilerons les brèves de la journée ; ainsi que des résumés de nos articles publiés.

♦ Covid-19 – De nouvelles mesures d’accueil des patients hospitalisés

L’hôpital de Perpignan met en place de nouvelles mesures d’accueil ; et notamment de visite des patients hospitalisés. Chaque patient hospitalisé peut bénéficier :

  • d’une visite par jour, limitée à 1 personne et d’une durée maximale d’1 heure.
  • Les visites sont autorisées de 12h à 20h.

Des dérogations sont prévues pour :

  • Le service maternité. Le second parent est autorisé à rester lors de l’accouchement ainsi qu’en chambre ; puis à rendre visite à la maman et à l’enfant aux horaires des visites (12h à 20h). Aucune autre visite n’est autorisée.
  • En pédiatrie, un seul parent peut rester aux côtés de l’enfant 24h/24.
  • Idem pour le service de néonatalogie. Un seul parent peut rester aux côtés de l’enfant 24h/24.
  • Des exceptions pourront être faites pour accompagner les patients en fin de vie sur dérogation de la direction ; en concertation avec l’équipe médicale et la famille.

♦ Covid-19 dans les Pyrénées-Orientales – Le point sur la situation sanitaire

L’Agence Régionale de Santé indique une augmentation significative du nombre de patients hospitalisés.

  • 46 personnes atteintes par la Covid-19 sont prises en charge au mardi 20 octobre ; soit 8 de plus que lors du dernier bilan fourni par l’ARS Occitanie.
  • Parmi ces patients, 9 se trouvent dans le service de réanimation, un service qui peut accueillir 24 patients.
  • Le nombre de décès à l’hôpital de Perpignan depuis le début de la crise de la Covid-19 est de 45 ; soit 3 de plus que le dernier bulletin du vendredi 16 octobre.

Au 17 octobre, le taux d’incidence dans notre département est de 246,3 personnes testées positives pour 100.000 habitants. Mais c’est surtout la pression sur l’hôpital qui pourrait conduire les autorités à durcir les mesures pour limiter les interactions sociales ; ou encore renforcer les déprogrammations d’interventions chirurgicales non urgentes.

♦ Changement de présidence à l’Université de Perpignan

Selon nos informations, la communauté universitaire aurait préféré le changement incarné par Yvan Auguet à la continuité de Xavier Py. Même si les résultats ne sont pas encore rendus publics, les enseignants-chercheurs auraient voté largement en faveur du doyen de la faculté de droit. Parmi le college professeurs et des enseignants-chercheurs, 10 auraient été élus sur la liste d’Yvan Auguet ; contre 6 sur celle de Xavier Py. Le rejet de la méthode de Xavier Py, après seulement 7 mois de présidence par intérim, serait encore plus notoire parmi le collège représentant les administratifs.

Le nouveau conseil d’administration composé du collège des enseignants, des étudiants et des administratifs sera amené à élire le nouveau président à la mi-novembre. Yvan Auguet porte la liste Ensemble et Autrement.

♦ Dragons Catalans – Nouveau report de match pour cause de Covid-19

5 joueurs des Dragons et 2 membres du staff ont été testés positifs au virus Covid-19 suite aux derniers tests effectués. Prévu ce jeudi 22 octobre au stade Gilbert Brutus, le match de Super League entre les Dragons et Hull FC est reporté.

Les joueurs et le staff ne pourront pas s’entraîner pendant 5 jours et seront soumis à un nouveau test dans les prochains jours pour déterminer s’ils peuvent reprendre les entraînements pour préparer le prochain match face à Warrington prévu ce lundi 26 octobre à Brutus.

Le report de cette rencontre signifie que les Dragons ont désormais 3 matchs à rattraper ; après les annulations des matchs face à Leeds et Wigan.

♦ Focus sur les unités urbaines des Pyrénées-Orientales

Une étude INSEE diffusée ce jour confirme une évidence : seules quatre unités urbaines d’Occitanie dépassent les 100.000 habitants. Perpignan est au centre de la 3e unité de la région ; rassemblant une quinzaine de communes et 201.000 habitants. Elle se classe ainsi au 34e rang national ; ce qui la place sur le même niveau que Brest ou Pau.

L’Occitanie compte en outre plus d’une cinquantaine d’unités urbaines d’au moins 10 000 habitants qui constituent autant de villes moyennes et de petites villes structurant l’armature urbaine. Certaines de ces unités sont constituées de communes liées par une tâche urbaine assez peu dense, qui suit généralement les axes routiers ou le littoral.

“C’est le cas de Saint-Cyprien, dans les Pyrénées-Orientales, dont l’unité urbaine s’apparente à une « connurbation » réunissant de nombreuses communes sous l’influence de Perpignan, entre la Côte Vermeille et le piémont des Albères. Par leur population (9 000 à 10 000 habitants), les trois communes de Saint-Cyprien, Argelès-sur-Mer et Elne ressortent à peine de cet ensemble ténu, sans véritablement constituer un noyau densément peuplé.” INSEE

♦ La pollution de l’air coûterait 474€ à chaque Perpignanais.e

Le rapport commandé par European Public Health Alliance calcule la valeur monétaire des décès prématurés, des soins médicaux, des jours de travail perdus et d’autres coûts de santé causés par la pollution atmosphérique. Au total, ces coûts calculés s’élèvent à 166 milliards d’euros par an ; soit 385 millions d’euros par ville, ou 1.276 euros par habitant.

En France, les Parisiens sont les habitants qui payent le plus lourd tribut (1.602 euros par habitant) par rapport à la pollution de l’air ; devant les Lyonnais (1.134 euros) et les Niçois (1.128 euros).

Brest, Perpignan et Pau seraient les villes françaises où la pollution serait la moins coûteuse ; avec respectivement un coût par habitant de 501€, 474€ et 467€.

Au niveau européen, c’est la capitale de la Roumanie qui remporte la première place avec un coût par habitant de 3.004 euros, suivi par Milan, ville du Nord de l’Italie où il en coûte 2.843€ par habitant. C’est une autre ville italienne, Padoue qui monte sur la 3e marche du podium avec 2.455 euros par habitant.

♦ Le passage éclair de Manuel Valls dans le paysage politique espagnol

Selon nos confrères du journal espagnol El Confidencial, l’ancien premier Ministre français, qui a échoué à convaincre les électeurs catalans, serait en passe de revenir en France. Le journal espagnol indique, de sources proches de l’homme politique, qu’il souhaiterait s’investir au côté de la formation de centre droit Cuidadanos. Après l’élection catalane du 14 février 2021, Manuel Valls ferait le choix de laisser son siège d’opposition à la mairie de Barcelone pour faire son retour en France en vue de jouer un rôle dans les scrutins électoraux à venir.

Agenda du soir : Vendredi 23 octobre – Osseja – Projection film Josep – Cinéma Le Puigmal

Pour tous les habitants du haut canton, le cinéma Le Puigmal à Osséja projettera le film Josep le vendredi 23 octobre à 20h30.  Georges Bartoli, photographe et neveu de Josep Bartoli sera présent pour animer un débat autour du film et de La Retirada.  Doncs tots cap a Oceja…

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances