Zapping de l’actualité du 26 mai | Pyrénées-Orientales

04/11/2017, Perpignan, France, Diada Catalogne nord © Arnaud Le Vu / MiP / APM

 Focus : la Loi sur les langues régionales retoquée par Conseil constitutionnel.

Le 21 mai 2021, le Conseil constitutionnel – saisi par plus de soixante députés un mois auparavant – a censuré une partie de la Loi sur les langues régionales. La proposition de loi visait à apporter des mesures de protection et de promotion des langues régionales dans trois domaines : le patrimoine, l’enseignement, les services publics via la signalétique et les actes d’état civil. Le 8 avril 2021, l’Assemblée nationale avait définitivement adopté la proposition de loi ; mais le Conseil a déclaré non conformes deux articles de la loi Molac (du nom du député morbihannais) : l’enseignement immersif en langues régionales et les signes diacritiques dans les actes d’état civil.

Le Conseil constitutionnel met en avant l’article 2 de la Constitution qui dispose que “la langue de la République est le français” ; et que de fait “l’usage du français s’impose aux personnes morales de droit public et aux personnes de droit privé dans l’exercice d’une mission de service public”. Un coup d’arrêt pour l’enseignement immersif dans le public ; tout comme pour les réseaux d’écoles privées immersives en langues régionales (Diwan, Seaska, Calendretas, Escola).

Pour les parents désireux de choisir des prénoms à consonance régionale, l’accent aigu sur le “i”, le “o” ou le “u”, utilisé en catalan ou encore du tilde, utilisé en breton et en basque, la liste des signes diacritiques autorisés reste limitée à la circulaire en place depuis 2014.

Considérant les langues régionales comme une chance pour la République française, le Premier ministre Jean Castex a annoncé “je vais confier à deux députés une mission, dont j’attends les résultats en quelques semaines, pour que soient tirées toutes les conséquences de cette décision.”

Elections municipales 1er tour Perpignan Illustrations © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Une manifestation le samedi 29 mai pour les langues de France.

Selon le parti politique “Oui au Pays Catalan”, “L’aberration de 2021 est arrivée : les langues régionales de France deviennent anticonstitutionnelles. Notre France n’est toujours pas réconciliée avec ses racines et sa diversité interne, elle ne s’aime pas.” Tout comme d’autres mouvances catalanistes, le parti – engagé dans les élections départementales – en appel à manifester ce samedi 29 mai 2021 à 15h, au départ de la Place de Catalogne de Perpignan.

Alà Baylac, président de l’association pour l’enseignement du catalan (APLEC), déclarait à nos confrères de France 3 : “C’est une décision historique dans le sens où on aurait pu faire un pas en avant, mais on préfère émettre un avis qui revient à euthanasier les langues régionales ! Ces gens raisonnent comme s’ils étaient au temps de l’empire colonial. On est au 21e siècle, le temps du respect de la diversité.”

04/11/2017, Perpignan, France, Diada Catalogne nord © Arnaud Le Vu / MiP
04/11/2017, Perpignan, France, Diada Catalogne nord © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Covid-19 : la situation sanitaire des Pyrénées-Orientales en chiffres.

Les Pyrénées-Orientales affichent toujours un taux d’incidence à 2 chiffres avec 79 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours ; pour rappel ce chiffre était de 93 jeudi dernier. La proportion de personnes ayant reçu une dose de vaccin dans le département est de 40,83% ; ce taux de vaccination était de 37,28% milieu de semaine dernière.

♦ Font-Romeu – Lancement du Centre de Préparation à la Haute Performance.

La présidente de la Région Occitanie Carole Delga présentait samedi 22 mai à la presse le projet de construction sur le site du CNEA du futur Centre de Préparation à la Haute Performance (CPHP). À ses côtés, de citer le Premier Ministre Jean Castex et la ministre Roxana Maracineanu. Créé à l’initiative du Général de Gaulle en 1967 afin de préparer au mieux les athlètes français aux Jeux Olympiques de Mexico prévus l’année suivante, le Centre National d’Entraînement en Altitude (CNEA) de Font-Romeu est une référence au service du sport de haut niveau, national et international. 270 médaillés l’ont fréquenté en préparation terminale des JO dont 104 champions olympiques.

La Région Occitanie a décidé de poursuivre ses efforts afin de développer l’attractivité du site de Font-Romeu en lançant la construction du futur Centre de Préparation à la Haute Performance (CPHP). Cet investissement majeur donnera une nouvelle ambition au site de Font-Romeu en renforçant son positionnement pour qu’il soit l’équivalent de l’INSEP en altitude, et le site phare de la haute performance sportive mondiale en Occitanie.”

D’une superficie de 9.200 m2, le nouvel outil CPHP sera composé de quatre unités :
– Une unité d’accompagnement à la performance sportive (2018 m2 – espaces médicaux, de préparation physique, de récupération et de soins) ;
– Un bassin nordique (2390 m2 – bassin extérieur de 50 m avec 10 couloirs de nage) ;
– Un accueil et des locaux supports (799 m2 – accueil, espace séminaires et réunions, local personnel) ;
– Un complexe sport de combat et sports collectifs (3509 m2) composé de 4 gymnases (gymnastique, salle de lutte, salle d’escrime, omnisport).

Photo © Région Occitanie / Antoine Darnaud
Photo © Région Occitanie / Antoine Darnaud

♦ Le chiffre du jour : rebond de 5% des naissances en mars en Occitanie.

Les bébés qui ont vu le jour en mars 2021 ont été conçus juste après le confinement du printemps 2020. Selon les données provisoires, les naissances repartent à la hausse en mars 2021. 4.900 naissances ont eu lieu en Occitanie ; soit environ 160 par jour. C’est 5% de plus qu’en mars 2020 (4.700 naissances). L’Occitanie se situe ainsi au 4e rang des régions de métropole où la reprise des naissances est la plus forte, derrière le Centre-Val de Loire (7%), la Bretagne et les Pays de la Loire (6%).

Selon l’INSEE, cette remontée semble être le signe d’une reprise des projets de parentalité en sortie du confinement ; notamment dans les régions les moins touchées par la première vague. Toutefois la hausse des naissances de mars 2021 ne suffit pas à compenser les baisses de janvier et février, et le nombre moyen de naissances par jour sur le premier trimestre reste inférieur à la moyenne des années 2018 à 2020.

♦ 1/2 finale Pro D2 – La ville de Perpignan se mobilise pour soutenir l’USAP et ses supporters.

En vue de la demi-finale qui opposera l’USAP face à Oyonnax, ce dimanche 30 mai, la ville de Perpignan multiplie les opérations de soutien à destination du club historique de rugby et des supporters.

  • Dans le cadre de l’opération “Mission Espectad’or” initiée par l’USAP, la ville de Perpignan a pris l’initiative d’offrir aux 600 premiers usapistes, leur selfan. Pour ce faire, c’est facile, il suffit de se connecter sur le site usap.selfans.fr et de se laisser guider.
    Les tribunes continueront de se garnir de supporters de l’USAP – certes absents physiquement – mais qui seront présents, au travers de leur portrait, à chacune des places du stade Aimé Giral.
  • Installation de cinq écrans géants dans les rues. Les emplacements sélectionnés sont : place de la Victoire, place de Catalogne, place Arago, place de la République et au Palais des congrès.
  • Distribution aux supporters de tee-shirts, drapeaux et masques aux couleurs du club. Dans le Patio de l’Hôtel de Ville : jeudi 27 mai de 16h à 19h et vendredi 28 mai de 16h à 19h.
01/02/2021, Perpignan, France, USAP mission Espectador présentée par le président François Rivière © Arnaud Le Vu / MiP
01/02/2021, Perpignan, France, USAP mission Espectador présentée par le président François Rivière © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Les Dragons Catalans s’imposent à domicile face au leader St Helens.

Pour le retour des supporters à Brutus, les Dragons se sont offert le leader de la Super League en s’imposant 20-16 face à St Helens. Malgré les forfaits de dernière minute de Sam Tomkins et Samisoni Langi à l’échauffement, les hommes de Steve McNamara ont réalisé une magnifique performance pour battre le tenant du titre, pourtant invaincu cette saison.

Après une première période très intense qui voyait les Dragons rentrer au vestiaire avec 6 points d’avance, les Catalans parvenaient à alourdir le score en début de seconde période résistaient au retour des Saints dans les dernières minutes pour s’offrir une victoire de prestige devant leurs supporters.

3 joueurs des Dragons ont été nommés dans l’équipe de la semaine. James Maloney, Benjamin Garcia et Mike McMeeken sont tous les trois dans l’équipe type de cette 7ème journée de Super League. Au classement général du Man of Steel, Sam Tomkins se place toujours à la 1ère place ; à égalité de points avec Jonny Lomax (12pts).

♦ Céret – Première mobilisation contre le projet de pont.

La Confédération paysanne avait appelé à manifester en vélo dimanche 23 mai dans les rues de Céret à l’occasion de la fête de la cerise pour exprimer son opposition au projet de pont. Avec Alternatiba, Bien vivre en Vallespir, Vallespir terre vivante, Frene, Solidaires et les associations opposées à ce projet, la Confédération Paysanne avait choisi la vélorution comme mode de protestation ; “d’une part parce que la veille les élus inauguraient la ligne de départ de la quinzième étape du tour de France, mais aussi parce que le vélo symbolisait l’alternative au “tout voiture” promu par un nouveau pont” dixit les organisateurs.

Selon les associations, “une centaine de manifestants ont donc pédalé pour montrer leur attachement aux terres agricoles et aux espaces naturels et dénoncé l’artificialisation irrémédiable de plusieurs dizaines d’hectares, première conséquence d’un nouveau pont sur le Tech.” La date de l’événement a été volontairement choisie peu avant les échéances électorales ; le conseil départemental étant le principal promoteur du projet.

Photo © Confédération Paysanne
Photo © Confédération Paysanne

♦ Retour de l’université d’été d’Égalité & Réconciliation‌ de Soral à Amélie-les-Bains en juillet 2021.

Comme en août 2019 (voir notre article), le mouvement d’ultradroite d’Égalité & Réconciliation se rassemblera du 11 au 17 juillet à Amélie-les-Bains. L’université d’été se tiendra dans les montagnes du Vallespir chez Marc Faisans, porte-parole du mouvement.  condamné à une vingtaine de reprises, le plus souvent pour des infractions similaires. Condamné une vingtaine de fois, le plus souvent pour “injure publique à caractère raciste”, le fondateur Alain Soral sera cette année en distanciel.

La mairie d’Amélie-les-Bains de déclarer : “Nous n’avons aucun moyen légal de nous y opposer malgré les déboires judiciaires de l’intéressé suite à ses déclarations, sa gestuelle aux relents nazis et ses appels aux armes. Cette impuissance d’action n’est pas pour autant un consentement sans réaction. Quelles que soient nos appartenances idéologiques, l’appel à la haine raciale et le négationnisme doivent rester des lignes jaunes. Celui qui les franchit se met en marge de la société des hommes, et donc, de l’humanité. La meilleure ligne jaune, ce sera toujours la conviction partagée, éclairante, radicale, que tout homme en vaut un autre. Restons debout. Ne laissons pas faire.”

Amélie les Bains antifa

♦ De grands noms pour la 6e édition du festival Live au Campo cet été à Perpignan.

“Un lieu emblématique du patrimoine catalan, au cœur du centre-ville historique, en face de la cathédrale Saint Jean, en plein air… au fil des étés, Live au Campo est devenu le rendez-vous incontournable des douces soirées perpignanaises.”

Il y a quelques mois, l’équipe du festival annonçait les premiers noms de l’édition 2021 : Kendji Girac, Inès Reg, Véronique Sanson, Alain Souchon. En conférence de presse, a été dévoilée la suite de la programmation : Soprano, Vianney, Benjamin Biolay, Tryo ainsi que les premières parties : Rcan,  Clou,  Sebah, Justine Time, José Bandoleros, Bess, Paco & Nico, Mohamed Nouar &  Kévin.

La jauge du Campo sera limitée, dans le respect des distanciations. Conformément au projet de loi de sortie progressive de l’état d’urgence, le festival a pour obligation de mettre en place le pass sanitaire. 
Dates, informations et réservations sur live-campo.com. Billetterie disponible dans les points de vente habituels.

La cathédrale Saint-Jean Baptiste vue depuis le Campo Santo

♦ “Ob’jeux”, une exposition ingénieuse au musée d’Argelès-sur-Mer.

Installée à la Casa de l’Albera d’Argelès-sur-Mer, l’exposition “Ob’jeux” dévoile 40 ustensiles et outils anciens, sur un parcours familial qui invite à s’amuser intelligemment. Les objets et le jeu se mêlent sous forme de labyrinthe, rébus, charades, devinettes et énigmes, pour un excellent moment à passer en élucidant des usages domestiques, agricoles ou scientifiques souvent oubliés.

“Cette exposition est un voyage historique, au travers des objets emblématiques de la collection municipale, riche de 3000 éléments offerts par des Argelésiens et habitants des villages alentour. Elle illustre l’inventivité des Hommes, souligne l’aspect rudimentaire de certaines utilisations et témoigne de la dureté des conditions de vie en milieu rural, du XIXe siècle jusqu’aux années 1960.”

Exposition Ob’jeux :
– Casa de l’Albera – Maison du patrimoine, place des Castellans à Argelès-sur-Mer.
– Jusqu’à la fin décembre, du mardi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h, le samedi de 9h30 à 13h.
– Entrée  : 2 euros, gratuite pour les moins de 18 ans et les habitants d’Argelès-sur-Mer.

♦ Les coups de cœur jeunesse d’Ombeline de la librairie Torcatis.

Birthday de Meredith Russo (Ed.Pocket Jeunesse), à partir de 14 ans.  Eric et Morgan sont amis depuis leur naissance, ils partagent tout, même leur date d’anniversaire. Le jour de leurs 13 ans, Morgan est décidé, cette année il va tout révéler !

“Un roman sur la transidentité et la découverte de soi rythmé par les anniversaires qui marque les séparations, les retrouvailles et surtout le grand tournant des 18 ans. Une histoire bouleversante qui ouvre sur l’acceptation de soi et de l’autre.”

  • Eclats d’étoile de Neal Shusterman / Ed. Rageot. À partir de 14 ans.
  • La fleur perdue du Chaman de K de Davide Morosinotto / Ed.Ecole des Loisir. À partir de 12 ans.
  • Birthday de Meredith Russo / Ed.Pocket Jeunesse. À partir de 14 ans.
  • Ninn T.5 Magic City de Jean-Michel Darlot et Johan Pilet / Ed.Kennes. À partir de 10 ans.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances