Bienvenue aux 45 nouveaux Français

C’est lors d’une cérémonie empreinte d’une grande solennité que 45 nouveaux citoyens originaires de 4 continents et 19 nationalités différentes sont devenus français. Le nouveau secrétaire général de la Préfecture, Ludovic Pacaud officiait sa première cérémonie de ce type dans le département. Un moment d’émotion pour lui comme pour les nouveaux citoyens français qui ont tous « des parcours différents et parfois très variés ». Parmi les néo-français Brendon Wocke, sud-africain venu il y a 9 ans dans le cadre de ses études qui après son doctorat en littérature comparée s’est installé en région parisienne.


Les enfants de CM2 de l’école Jordi Barre ont rendu hommage à Louis de Funés
Depuis un an déjà les enfants des classes du département sont conviés à participer à la cérémonie d’accueil des nouveaux français. L’occasion pour ces jeunes citoyens rendre hommage à un français par naturalisation. Ils ont choisi Louis de Funés né espagnol et devenu français par naturalisation. Il incarnera longtemps au cinéma le rôle du « Français moyen ».

Brendon Wocke le « neo-français » amoureux de la langue française
C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de fierté que ce fringant jeune homme d’une trentaine d’années a reçu « son diplôme de français ». Ardent défenseur de la littérature française, il a mené sa thèse sur « Le jeu de mots dans l’oeuvre de Jacques Derrida ». « J’ai voulu revaloriser le rôle fondamental de Jacques Derrida dans la langue française ». Les démarches administratives ont pris « environ un an, essentiellement pour réunir l’ensemble des documents nécessaires ». Depuis, il a déménagé en région parisienne mais a tenu à vivre « sa cérémonie de francisation » à Perpignan.

Vidéo « Devenir Français »
C’est après le visionnage de la vidéo « devenir français » que chaque nouveau citoyen se voit remettre individuellement le document qui prouve son appartenance à la nation française. « La France est désormais votre patrie, vous pouvez être fier d’être français, la France est fière de vous accueillir. Une grande nation qui devient aujourd’hui la votre, celle de vos enfants de vos petits enfants. Vous avez choisi d’être Français, cette cérémonie est le début d’une nouvelle histoire. En rejoignant notre communauté vous marquez votre adhésion à la devise républicaine. La république ne vous demande pas d’oublier ce que vous êtes mais d’accepter nos règles et notre histoire. La république vous demande une adhésion du coeur ». Le secrétaire général de la préfecture concluait son discours en souhaitant à chacun « la bienvenue dans la communauté nationale française »

a5e543af516562430325937434cfebd8mmm