Fraîchement débarqué, Brice Lafontaine vers une réintégration ?

Certaines personnes à la tête du parti Unitat Catalana, dont Brice Lafontaine était jusqu’en décembre dernier Président, envisageraient un recours auprès de la préfecture. Selon ceux qui ont vécu cette décision « comme un camouflet », retirer ses délégations à un adjoint doit se faire par un vote à bulletin secret et non à main levée. Comme par exemple l’élection de Maïté Sanchez-Schmid aux fonctions d’adjointe en février 2015. Contacté par téléphone, l’adjoint, qui a rejoint le mouvement « En Marche », n’a souhaité ni infirmer ni confirmer l’information.


À Perpignan, le dernier vote à bulletin secret a eu lieu lors de l’intégration de Maïté Sanchez-Schmid en tant qu’adjointe à la politique de l’égalité et à l’accès au droit en février 2015. Un vote qui a recueilli 31 voix « pour » sur les 43 possibles après la destitution de l’adjoint Pierre Olivier Barbé.

Selon Le Journal du Centre qui relate une affaire similaire à Nevers, la préfecture de la Nièvre aurait répondu par une fin de non recevoir à Yolande Frémont, qui avait déposé un recours contre son éviction. Olivier Benoist, Secrétaire Général de la préfecture, avait indiqué que le recours de l’ex-adjointe, recevrait une réponse négative.

Le secrétaire général de la préfecture rappelait : « si les adjoints sont bien élus à bulletin secret par le conseil municipal, leur destitution peut se faire à main levée, sauf si 33% du conseil se prononce contre cette procédure ». Lors du dernier conseil municipal à Perpignan, seul le groupe du Front National s’est abstenu et Clotilde Font s’est opposé. Celle qui a quitté, en février 2016, le groupe d’opposition mené par Louis Aliot, a manifesté son soutien à Brice Lafontaine, reconnaissant « la qualité de son travail » et « le tempérament d’un bon catalan ». Faisant ainsi référence au refus de l’élu de quitter volontairement ses fonctions d’adjoint à la catalanité en dépit des nombreuses demandes formulées par Jean Marc Pujol .

Pour le moment, le groupe catalaniste prendrait conseil auprès des spécialités de la question pour connaître la faisabilité d’un tel recours.

33db767c772b7311417758c86b6ebed9LLLLLLLLLLLLL