Le procureur de Paris François Molins parrain des docteurs de l’Université Perpignan

Après Claude Combes, Michel Delseny, Abdou Diouf, et Laure Saint Raymond, c’est celui que la presse française qualifie de « super-proc » qui parrainera les docteurs de la promotion 2017. Une cérémonie qui aura lieu le 24 novembre prochain au Palais des Congrès de Perpignan.

« Le super proc » de Banyuls dels Aspres
François Molins, natif de Banyuls dels Aspres est procureur de la République de Paris depuis 2011. Il est notamment en charge des affaires terroristes qui ont touchées la France, de l’affaire Merah en 2012, en passant par la tuerie de Charlie Hebdo ou les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. François Molins fait aujourd’hui encore la Une des médias pour évoquer le retour des familles de djihadistes françaises après la chute des derniers bastions de Daesh. Il juge « pragmatique et pleine de bon sens » l’approche d’Emmanuel Macron qui préconise d’étudier les dossiers des femmes et enfants de djihadistes « au cas par cas ».

Le retour d’une tradition française
En 2016, plus de 40 docteurs ont participé à ce qui pourrait être assimilé à un rite de passage. Très répandue dans les pays anglo-saxons, cette cérémonie marquant la fin des études universitaires est pourtant née en France, instaurée par les étudiants de l’université de Paris. Vêtus de l’habit complet des diplômés, toge et coiffe académique, ils ont perpétué la tradition en jetant leur mortier (nom exact de la coiffe du docteur) en l’air à la fin de la cérémonie. Revoir la vidéo de 2016.

Alors que la tradition de la cérémonie elle même trouve ses origines en France à la Renaissance, le « lancer de chapeau » a quant à lui été initié en 1912 par l’Académie navale américaine. Selon le site Lauréats.com : « À l’occasion de leur cérémonie de fin d’études, les élèves se voyaient remettre leur chapeau d’officier. Aussi n’avaient-ils plus besoin de leur chapeau d’aspirant, qu’ils avaient dû porter pendant leurs quatre années de formation. Pour montrer leur gratitude, les nouveaux officiers jetaient donc en l’air leur ancien chapeau. Le geste était aussi considéré comme un acte d’émancipation, le lauréat s’affranchissant ainsi de la tutelle de l’école pour s’affirmer en tant qu’adulte ».

5ème édition de cérémonie des docteurs de l’UPVD
C’est Fabrice Lorente, président de l’université depuis 2012 qui a souhaité remettre à « l’honneur les étudiants et les docteurs ». Les récipiendaires du doctorat reçoivent leur diplôme de niveau Bac+8, le plus haut grade universitaire, des mains du président de l’université. Par an, plus de 10.000 diplômes de docteurs sont conférés. Selon le site le portail étudiant Eturama.com, 18 mois après la soutenance de leur thèse, ils sont un quart des docteurs à être titulaires d’un poste dans l’enseignement supérieur, 25% travaillent en entreprise.

Plus d’informations et réservations pour la 5ème édition de la cérémonie des docteurs de l’université de Perpignan sur le site de la Fondation UPVD.

c0e6a7463dc6f6bd646726ebb208c512yyyyyyyyyyyyyyyyyyyy