Comteroux, Decathlon – L’extension des surfaces commerciales au cœur de la bataille politique

Le projet Comteroux, et la perspective d’extension de la friche commerciale du même nom à l’entrée de Perpignan, est devenu au fil du temps le symbole de la lutte que mènent certains commerçants du centre-ville. Un combat soutenu par l’association Perpignan Équilibre et la candidate aux municipales 2020, Clotilde Ripoull.
De son côté, le magasin Decathlon passera en commission le 19 février pour un projet de 8500 m2 visant à réunir ses 2 magasins.

♦ Le 13 février se jouera l’énième acte du soap opera* Comteroux

La Commission départementale d’aménagement commercial devra se prononcer le 13 février. Statuer pour ou contre cette nouvelle mouture de la transformation de la friche industrielle de 1500 m2 en surface commerciale flambant neuve de 8500 m2. Après deux refus en Commission nationale d’aménagement commercial (échelon national de la CDAC), le promoteur semble penser que la 3ème fois sera la bonne.

La candidate à la prochaine élection municipale, Clotilde Ripoull, Nadia Kharbouch, commerçante du quartier de la cathédrale et le président de l’association Frene66, Marc Maillet, en conférence de presse rappelaient que leur motivation restait intacte. Une bataille qu’ils considèrent comme un enjeu primordial tant en terme d’écologie, d’économie et de gestion des terres agricoles.

♦ Le courrier du préfet de Région aux représentants de l’Etat dans les départements

En 2018, Pascal Mailhos, à l’époque préfet de la région Occitanie, avait fait un courrier à l’ensemble des 13 préfets de département. Une lettre dans laquelle il rappelait la nécessité de “maîtriser l’artificialisation des sols”. En clair, il rappelle que notre région du fait de son attractivité, “+ 1 Million d’habitants supplémentaires attendus d’ici à 2040″ est soumise à un “étalement urbain excessif”. Selon le préfet de région, “prolonger cette trajectoire menacerait le maintien de l’attractivité régionale”. Pascal Mailhes faisait en octobre 2018 quelques recommandations :

  • “Le développement dans les zones déjà artificialisées … comme les cœurs des villes, doit devenir la règle”.
  • “L’extension doit devenir une exception justifiée dans le cadre du triptyque, éviter, réduire, compenser”.

♦ Decathlon pourrait-il investir la rue des Augustins ?

Contrairement au projet Comteroux qui fête son 3ème passage devant la CDAC, le magasin Decathlon passera devant la commission ad’hoc pour un projet de création de 8500 m2. Objectif : regrouper leurs deux magasins aujourd’hui situés de part et d’autre de l’avenue d’Espagne. Et le président de l’association Frene66** de lancer l’idée qu’il qualifie d’innovante ; “Pourquoi ne pas proposer à Decathlon d’investir toute la rue des Augustins ?”.
Marc Maillet de citer l’exemple parisien du Vieux Campeur. Cette entreprise spécialiste dans le matériel de sport et de loisir a choisi de se développer autour de sa boutique originelle installée au cœur du 5ème arrondissement parisien.

On peut notamment lire sur leur site internet : “Ceux de nos clients qui nous découvrent au Quartier Latin sont étonnés de la quasi-obligation de petite randonnée à accomplir. Laquelle relie entre elles nos 30 boutiques, toutes spécialisées chacune dans son domaine et détenant aussi une ambiance spécifique et une équipe dévouée et compétente”.

Le projet Decathlon sera présenté en CDAC le 19 février.

* Le soap opera tire son nom du savon. Les feuilletons affublés de ce qualificatif sont des séries diffusées en milieu de journée et destinées à une audience féminine. Ce format de série est également caractérisé par un grand nombre d’épisodes. “Les Feux de l’amour”, par exemple, sont diffusés depuis 1973 et comptent en moyenne 250 épisodes par saison.

** Frene66 est selon leur site internet “une fédération d’associations et d’adhérents individuels agissant pour la protection de la nature et de l’environnement dans le département des Pyrénées-orientales”.

*** Pascal Mailhos est aujourd’hui préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

tempus nec fringilla elit. libero. leo dolor