Covid 19 Pyrénées-Orientales l 5ème vague et retour du masque dans les lieux exigeant le pass sanitaire

France, Perpignan, 2021-08-18. Illustration, Sanitary pass (EU digital Covid certificate) in the form of a QR code presented when buying food at a bakery. The health pass is required in France since Monday 16 August for access to shops and shopping centres of more than 20,000 m2 as well as restaurants and bars, health services and establishments - except in emergencies - and rail and air transport. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-08-18. Illustration, Pass sanitaire (certificat Covid numerique UE) sous forme de QR code presente lors d un achat a consommer sur place en boulangerie. Le passe sanitaire est requis en France depuis lundi 16 aout pour acceder aux magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m2 ainsi qu aux restaurants et bars, aux services et etablissements de sante - sauf en cas d urgence - ou encore aux transports ferroviaires et aeriens. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Depuis une semaine, le nombre de cas Covid a augmenté de 65% dans les Pyrénées-Orientales. Une hausse de 86% au niveau régional. Des chiffres qui amènent l’Agence Régionale de Santé Occitanie à parler de la 5ème vague de l’épidémie de Covid. Une situation qui a conduit le Préfet du département à décréter le retour de l’obligation du masque dans tous les établissements soumis à contrôle du pass sanitaire. Le Préfet a aussi appelé les professionnels à une plus grande vigilance à l’heure de contrôler le pass sanitaire. Pour rappel, le masque dans les écoles a fait son retour depuis la rentrée des vacances de la Toussaint.

Pierre Ricordeau, directeur de l’ARS Occitanie, souhaite « faire feu de tout bois ». En visioconférence, il rappelle l’importance « de tous les leviers de protection, de la vaccination, au respect des gestes barrières« . Objectif ? Tenter de modérer le pic de l’épidémie, et éviter l’emballement du nombre de cas de Covid. Pierre Ricordeau rappelle que les effets sur l’hôpital interviennent 15 jours à 3 semaines après la hausse du nombre de cas. Les patients Covid pourraient venir saturer un hôpital déjà sous tension à cause des maladies hivernales (grippes, bronchiolites…).

26/01/2021, Perpignan, France, quotidien des soignants hôpital St Jean secteur Covid-19 et réanimation © Arnaud Le Vu / MiP
26/01/2021, Perpignan, France, quotidien des soignants hôpital St Jean secteur Covid-19 et réanimation © Arnaud Le Vu / MiP

♦ « Un message d’alerte pour éviter le pic de l’épidémie »

Les mots sont volontairement alarmants : « le virus circule de plus en plus activement« . L’évolution est « extrêmement rapide« . Avec une « croissance très forte » du nombre de cas. « La 5ème vague est extrêmement virulente« .

Selon Pierre Ricordeau, l’objectif est de diffuser un véritable message d’alerte pour mobiliser. « Parce que nous sommes à un moment de l’épidémie où nous pouvons encore agir. Si les taux d’incidences augmentent rapidement, ils restent bas par rapport à ceux des précédentes vagues, et l’impact sanitaire reste modéré. Néanmoins, si nous agissons maintenant, que la population est consciente de la gravité potentielle de la situation et qu’elle se rappelle les gestes barrières, nous avons une capacité à modérer et à stabiliser un pic de l’épidémie à un niveau plus bas. Si nous voulons avoir un impact dans 15 jours ou 3 semaines, c’est bien maintenant que nous devons agir« 

♦ Quels sont les principaux lieux de contamination ?

Les équipes de la Caisse primaire d’assurance maladie et de l’ARS sont chargées de traquer les modes et les lieux de contamination des personnes déclarées positives au virus. Selon Pierre Ricordeau, « le virus circule notamment lors des rassemblements collectifs de tous types qui favorisent les contaminations« . Le directeur de l’ARS Occitanie rappelle que « notre vigilance doit être renforcée dans tous ces lieux de vie et particulièrement dans les lieux de convivialité ». Le contact-tracing des patients de la dernière semaine révèle 3 principaux lieux de contamination (clubs sportifs, établissements de santé ou via des rassemblements privés)

France, Perpignan, 2021-08-18. Illustration, Sanitary pass (EU digital Covid certificate) in the form of a QR code presented when buying food at a bakery. The health pass is required in France since Monday 16 August for access to shops and shopping centres of more than 20,000 m2 as well as restaurants and bars, health services and establishments - except in emergencies - and rail and air transport. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-08-18. Illustration, Pass sanitaire (certificat Covid numerique UE) sous forme de QR code presente lors d un achat a consommer sur place en boulangerie. Le passe sanitaire est requis en France depuis lundi 16 aout pour acceder aux magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m2 ainsi qu aux restaurants et bars, aux services et etablissements de sante - sauf en cas d urgence - ou encore aux transports ferroviaires et aeriens. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Où en est-on de la vaccination en Occitanie ?

90% de la population en Occitanie éligible* à la vaccination a reçu un schéma vaccinal complet. Au total, les 3/4 de la population générale est vaccinée. « C’est une mobilisation exceptionnelle » précise Pierre Ricordeau. Le responsable de l’ARS indique que la médecine de ville pratique 50% des vaccinations. Pour le moment, la réarmement des vaccinodromes n’est pas à l’ordre du jour. L’ARS privilégie la montée en puissance de la vaccination via les médecins libéraux, les officines ou les cabinets d’infirmiers. L’hypothèse de l’élargissement de la dose de vaccin aux plus de 40 ans conduit l’ARS à étudier l’adaptation du dispositif de vaccination par territoire. À Perpignan, le vaccinodrome du Palais des Congrès est installé au centre commercial Le Carré d’Or.

France, Perpignan, 2021-05-19. Illustration, start of Covid-19 vaccination for all ages in France shortly before summer. Example of the vaccinodrome at the Perpignan exhibition centre. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-05-19. Illustration, debut de la vaccination Covid-19 pour tous les ages en France peu avant l ete. Exemple du vaccinodrome du parc des expositions de Perpignan. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Derniers chiffres du Covid Pyrénées-Orientales

  • 96* personnes hospitalisées dont 8 en service de réanimation. Soit une hausse de 26,58% sur 7 jours.
  • 413 décès en établissement hospitalier liés au covid depuis avril 2020.
  • Taux de vaccination 81,4%. Soit 4,6% de plus que la moyenne nationale.

*Toute personne de plus de 11 ans.
*Source ARS et CovidTracker

// Nos derniers articles liés au Covid

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances