fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Politique » Département l Arrivée très discrète des nouveaux élus RN pour le débat d’orientation budgétaire 2023

Département l Arrivée très discrète des nouveaux élus RN pour le débat d’orientation budgétaire 2023

LOUIS ALIOT CONSEIL DEPARTEMENTAL

Article mis à jour le 16 décembre 2022 à 08:54

Ce 15 décembre se tenait la première Assemblée départementale depuis l’élection partielle de Louis Aliot et Carla Muti sur le canton 10 (Perpignan V-Canohès).

Alors que toute la presse locale avait fait le déplacement pour cette première de l’extrême droite au Conseil départemental, le maire de Perpignan a été plus que discret. Louis Aliot avait prévu de s’exprimer lors du débat d’orientation budgétaire à l’ordre du jour, mais ce débat n’a pas eu lieu durant son temps de présence dans l’assemblée, à savoir 1h15. En effet, le maire de Perpignan était attendu pour le Conseil municipal de Perpignan convoqué pour 16h.

Le RN au Département, « une première, mais ça ne change rien pour nous »

Hermeline Malherbe, Présidente socialiste du Conseil départemental était questionné sur l’entrée de Louis Aliot et Carla Muti au conseil départemental. « J’accueille ces deux nouveaux élus de façon naturelle ». Pour le Conseil départemental, l’arrivée de deux élus RN « est une première, mais cela ne change rien. Nous, on continue à avancer » . Interrogée sur ces deux nouveaux élus, la Présidente revient sur leur élection. « On se rappelle pourquoi l’élection a été annulée ? Celui qui s’est présenté alors qu’il n’avait pas le droit et à cause de qui l’élection a été annulée était bien du RN, n’est-ce-pas ? ».

Quant à l’élection de Louis Aliot lui-même, Hermeline Malherbe déclare, « il s’agit d’une personnalité qui a une aura nationale, qui est passée sur toutes les télés pendant la campagne. L’élection a eu lieu, on en est là et on avance. Quel que soit les personnalités entrées ou revenues au département, nous, on avance » . Pour rappel, le candidat soutenu par le RN en juin 2021, a été déclaré inéligible, et le tribunal a fait annuler l’élection du binôme de la majorité départementale. Après une campagne expresse, c’est Louis Aliot et Carla Muti qui se sont imposé au second tour le 4 décembre dernier.

LOUIS ALIOT CONSEIL DEPARTEMENTAL

Le débat d’orientation budgétaire 2023

La majorité de gauche à la tête du département des Pyrénées-Orientales depuis 1998 présentait ses chiffres afin de débattre des principales orientations budgétaires pour 2023. Parmi les éléments mis en avant, la renationalitsation du RSA qui permet de dégager une enveloppe de 2M€ pour mieux accompagner les bénéficiaires du RSA vers l’emploi. Le Département met également en avant sa « gestion saine » qui lui permettrait hypothétiquement de désendetter la collectivité en 1,7 année. La dette du Département par habitant à ce jour est de 386€. La Présidente du Département rappelle également l’investissement de 500M€ dans le cadre de la concertation « Imagine les Pyrénées-Orientales ».

Sur le volet investissement, le Département annonce un investissement de 169,7M€ sur un budget total supérieur à 500M€. Parmi les priorités affichées :
– Le soutien aux établissements d’accueil de personnes âgées et de personnes en situation de handicap (2,3M€).
– La réhabilitation et la construction des collèges (18,9M€).
– L’équipement numérique des collégiens (5,9M€). Et 10,7M€ dédiés au programme mobilités douces avec l’aménagement des veloroutes.
– 8,2M€ pour aménager les routes départementales ou 7,5M€ pour le service d’incendie et de secours.

La flamme olympique de Paris 2024 dans les Pyrénées-Orientales

Le Département a voté ce 16 décembre une enveloppe de 150.000€ pour être le relais de la flamme des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. « Symbole de l’esprit olympique, d’unité et de paix, le relais de la flamme est un événement majeur et une fête populaire et sportive à laquelle le Département a décidé de participer pleinement…Créer du lien, animer le territoire, faire battre le coeur des habitants, porter haut les valeurs du sport, le Département dit oui à la flamme dans les Pyrénées-Orientales ! ». Désormais, le Département doit proposer le parcours et les porteurs du flambeau olympique lors de son passage dans les Pyrénées-Orientales.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances