fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » Guerre en Ukraine l Le soutien aux réfugiés s’organise dans les Pyrénées-Orientales

Guerre en Ukraine l Le soutien aux réfugiés s’organise dans les Pyrénées-Orientales

Soutien aux réfugiés ukrainiens dans les Pyrénées-Orientales_-15

Article mis à jour le 4 septembre 2022 à 14:43

Depuis le 24 février, le bruit des sirènes, des bombes et des combats a envahi le quotidien des Ukrainiens. Une semaine après le début des offensives menées par l’armée russe, plus de 1 million de personnes a déjà fui les combats. Femmes, enfants, personnes âgées, parfois contraints de tout abandonner, franchissent les frontières de la Pologne ou la Roumanie. Et après ?

Une solidarité sans précédent s’est rapidement mise en place ; les quelques Ukrainiens déjà arrivés en France remercient pour cet élan. Devant la Préfecture des Pyrénées-Orientales ce mercredi soir, à l’appel de plusieurs organisations syndicales, politiques et associatives1, près de 200 personnes étaient présentes en soutien aux réfugiés. Présents également, Vlad et Vic, 18 et 20 ans récemment arrivés de Kiev et accueillis chez Anastasia dont la sœur est restée sur place.

♦ Comment aider, collectes, dons, et mise à disposition de locaux d’habitation ?

Aujourd’hui, maires et associations se coordonnent pour ouvrir des salles et recueillir les dons.  Le conseil départemental a débloqué une enveloppe de 30.000€, et la Région Occitanie 300.000€. Quant à la mairie de Perpignan, elle organise « l’exfiltration » de 113 personnes de l’ouest de l’Ukraine. Louis Aliot se rendra lui-même à Lviv accompagné de son directeur de cabinet. Louis Aliot avait indiqué qu’il serait également accompagné de sa directrice de la communication ; Cette dernière n’aura finalement pas été du voyage. « Nous allons mener une opération humanitaire pour extraire 113 réfugiés ukrainiens qui tentent de fuir les bombardements russes ».

Lors d’une conférence de presse, Louis Aliot a indiqué que la mairie ne saurait « rester inerte face à ce drame d’une telle ampleur qui se déroule sur le sol européen ». Selon le maire, l’ensemble des services municipaux est mobilisé. Louis Aliot « appelle les Perpignanais à se mobiliser », et de citer la possibilité par exemple de parrainer une famille afin de les accompagner ou encore de mettre à disposition des locaux d’habitation. Le maire de Perpignan a également appelé les maires des Pyrénées-Orientales à mettre des logements à disposition pour permettre de loger ces familles.

Soutien aux réfugiés ukrainiens dans les Pyrénées-Orientales_-13
  • Pour la mise à disposition de locaux ou toute autre question, une adresse mail est mise en place par la mairie de Perpignan : accueil.ukraine@mairie-perpignan.com.
  • L’association catalane Alliance Occitanie Ukraine centralise également les dons avant de les reconditionner pour expédition. Pour joindre l’association par téléphone 06.72.64.87.33 ou par mail alliance.occitanie.ukraine@orange.fr. Les dons2 peuvent être amenés vendredi, samedi, et/ou dimanche de 8h à 18h au Hangar REVIMPORT S.A.S Espace Polygone Nord 122 rue Beau de Rochas 66000 Perpignan.
  • La Région Occitanie met en place un numéro vert, 0800.70.39.00 pour ceux qui souhaiteraient faire un don ou héberger des Ukrainiens.

♦ « Ma fille est venue amener sa petite et elle est repartie retrouver son mari à Kiev »

Ce mercredi devant la préfecture, Tamara était accompagnée de Rose et Katia ses deux petites filles. Brandissant un panneau avec l’inscription « Poutine Killer », la grand-mère est visiblement meurtrie ; angoissée de savoir sa fille dans une ville assiégée. « Je suis venue en France pour aider mon autre fille, Anastasia, qui a accouché en décembre. Je devais repartir, mais finalement je reste, mais j’ai très peur ». Anastasia a pris le micro lors du Rassemblement devant la Préfecture,

visiblement très émue, elle a remercié pour l’élan de solidarité. Avant de prévenir l’assistante : « nous sommes tous en grand danger, face à un monstre qui va manger notre pays, l’écraser et sans vous nous n’avons pas de force. Nous sommes très émus par cette mobilisation, même si nous sommes dans une toute petite ville. Nous sommes là, avec des enfants séparés de leur papa et de leur maman. Qui, jusque-là, vivaient des vies normales et aujourd’hui nous devons les enfants ». 

♦ Un élan de solidarité qui contraste avec les tergiversations des institutions envers les autres réfugiés ?

Certains de rappeler la tradition d’accueil des Pyrénées-Orientales. Les réfugiés de La Retirade ou de la Guerre d’Algérie de se souvenir d’autorités ou de population pas toujours bienveillantes à leur égard.
Et que dire des tentes des migrants à Calais déchirées par les forces de l’ordre ; ou de ces morts en Méditerranée quand ce n’est pas dans le tunnel de Cerbère, de ces réfugiés mineurs d’un autre continent arrivés au mieux dans l’indifférence à Bolquère ou Sainte-Marie-la-Mer, au pire sous les préjugés de ceux qui prétendent qu’ils seraient des « voleurs », et des « violeurs » et que la France serait en danger « submergée par une vague migratoire ».

Parmi les prises de parole ce mercredi devant la Préfecture, une responsable d’association rappelait les mauvais traitements infligés aux Africains qui tentent de quitter l’Ukraine. Dans un communiqué du 28 février dernier, le président de l’Union Africaine se disait « particulièrement préoccupé » par les informations selon lesquelles les citoyens africains, se trouvant en Ukraine « se verraient refuser le droit de traverser la frontière pour se mettre en sécurité ». Le communiqué précise : « toute personne a le droit de franchir les frontières (…) et à ce titre, devrait bénéficier des mêmes droits (…) pour se mettre à l’abri (…) quelle que soit sa nationale ou son identité raciale ».

// Notes :

1 Mouvement de la paix, MRAP, POI66, LDH66, NPA66 , PCF66, Génération.S, France insoumise66, CGT66, FSU66, CNT66, Solidaire66, FFREE et Coup de soleil.

2 Liste des besoins pour l’appel au don qui répond à la demande exclusive de l’hôpital de LVIV :
– Matériel de première urgence, pansements tout usage, kits de suture, kits de perfusion, compresses stérilisées, bouteilles des Bétadine, bouteilles d’eau oxygénée, seringues, kits de brûlure, kits hémorragiques, bandes extensibles, couvertures de survie, boîtes de sérum physiologique ;
– Matériel d’hygiène, savon, gel douche, lingettes, dentifrice, brosse à dents ;
– Ration militaire, biscuits secs, boîtes de conserve froide (thon, sardine, pâté et salade), tablette de chocolat, barres de céréales, compotes de tout genre, pâtes de fruits.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances