fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » « P..ain t’as l’impression que les Ukrainiens ont droit à tout » | Le contrôle de Douanes qui dérape à Perpignan

« P..ain t’as l’impression que les Ukrainiens ont droit à tout » | Le contrôle de Douanes qui dérape à Perpignan

15/05/2020 Perpignan, France, Illustration SNCF Covid-19 mesures de distanciation sociale des usagers du train à Perpignan© Arnaud Le Vu / MiP / APM

Ce dimanche 20 mars, en gare de Perpignan, le TGV en provenance de Barcelone n’aurait dû s’arrêter que 2 minutes avant de repartir à 10h36 pour Paris. Il restera à quai pendant presque trois quart d’heures ; 40 longues minutes pour ces 5 mineurs Ukrainiens ayant fait l’objet d’un contrôle douanier qui a choqué les passagers francophones de la voiture 11 du TGV inoui 9708. La scène a été filmée par un usager et diffusée sur le site du Parisien.

♦ « Ukrainiens ou Libyens, je m’en tape ! »

Arrivés avec la Croix-Rouge et installés dans ce wagon de première classe par les contrôleurs espagnols comme le relate Konbini, les cinq jeunes ukrainiens font l’objet « d’un signalement » qui amènera à un contrôle par les forces de l’ordre et la douane française en gare de Perpignan. Selon les témoignages, le contrôle dérape rapidement : les jeunes sont dans l’incapacité de présenter leurs papiers d’identité. Séparés de leurs parents qui ont pris place dans une autre voiture à Barcelone, les cinq jeunes ne parlent ni français, ni anglais.

Une situation qui déplait à l’un des fonctionnaires qui vocifère sur les réfugiés et secoue même l’un d’entre eux. « Ukrainiens ou Libyens, je m’en tape ! Il faut qu’ils aient des papiers » ; c’est en ces termes que l’agent répond sèchement à un passagère dans la vidéo. Selon Le Parisien, la famille ukrainienne restera très calme tout au long de l’incident ; à l’image du père qui, une fois arrivé dans la voiture, présentera les passeports… des documents parfaitement en règle au grand dam de l’agent.

♦ « Ils ont été signalés, dans 2 minutes, ils vont voler et vous aller vous plaindre »

Choqué par ce qu’il vient de voir, un passager français fait remarquer au fonctionnaire ses propos qu’il juge « limites »… Le fonctionnaire, capuche relevée sur la tête, sweat noir floqué Krav-maga cette méthode d’autodéfense et de combat rapprochée inventée par l’armée israélienne, et brassard fluo, échange violemment avec l’usager. « Pardon c’est quoi les propos limites Monsieur ? Vous êtes qui Monsieur ? » réitère-t-il par 3 fois. « Je suis un voyageur »… « Eh bien donc taisez-vous ! ». Le passager ne se laisse pas intimider et compte faire entendre son droit à s’insurger de la situation. « Vous êtes un fonctionnaire, vous devez vous exprimer correctement » ajoute-t-il.

Cette petite phrase ne sera pas au goût de l’agent qui lancera dédaigneusement : « Vous êtes un citoyen, restez à votre place de citoyen ! ». Quand le voyageur lui signifie que c’est justement ce qu’il fait, l’agent n’en démord pas. « Ils ont été signalés, dans 2 minutes, ils vont voler et vous aller vous plaindre »… L’échange durera encore une minute avant que le fonctionnaire quitte le wagon sur cette sortie « vous prenez toujours partie pour certains et pas pour d’autres, allez bonne journée ! ». Une enquête interne a été ouverte par le Ministère des Comptes publics dont dépendent les services des Douanes. 

Illustrations Perpignan

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances