KikiMagtravel nous présente sa vision de Collioure – La perle du Pays Catalan

Après son inoubliable randonnée à Tavertet en Catalogne sud, notre blogueuse voyage préférée est de retour dans les Pyrénées-Orientales et elle a choisi de nous dévoiler son regard émerveillé sur cet incontournable joyau de notre département.

« Les plus belles choses dans le monde ne peuvent pas être vues ou même touchées; elles doivent être ressenties avec le cœur… » Helen Keller

♦ Collioure l’incontournable !

L’été approche et pour fêter ça, je vous amène à la découverte de Collioure. Le village phare de notre cher Pays Catalan. Je me dois de vous en parler car il est l’âme de notre belle région. Il fait aussi partie de mes plus beaux souvenirs car je l’arpente depuis que je suis toute petite. Et ce qui est fabuleux, c’est que j’ai beau y aller maintes et maintes fois, je ne m’en lasse toujours pas. Malgré le temps qui passe, Collioure ne perd rien de son authenticité. Mais c’est toujours difficile de parler d’un lieu qui nous est cher. Il ne faut pas en dire trop ni trop peu pour être à la hauteur de ce beau village et de nos souvenirs, un vrai challenge. « Alors j’ai pris les anchois par les arêtes » (oui laissons les taureaux et leurs cornes pour la Camargue) et je vous ai concocté un article qui réunit toutes les plus belles choses à faire dans le coin.

♦ Bon à savoir

  • On ne vient pas dans les Pyrénées-Orientales sans faire une escale à Collioure.
  • Collioure est en tête de la liste des Kikis villages préférés.
  • On se trouve sur les bords de la Méditerranée. Plus précisément sur la Côte Vermeille ou Merveille selon le sens où vous placez les lettres.
  • Comment s’y rendre ? L’aéroport le plus proche est celui de Perpignan. Il vous faudra ensuite rejoindre Collioure en voiture ou en train depuis la gare de Perpignan. Le train dessert tous les villages de la Côte. Argelès-sur-Mer, Collioure, Port-Vendres, Banyuls-Sur-Mer et Cerbère son terminus. À vous la Méditerranée !!!!
  • Quand s’y rendre ? Hors saison reste la meilleure des options. Collioure est très prisé en Juillet et Août et vous risquez de vous faire dévorer tout cru par la foule. Néanmoins, c’est super vivant. Alors à vous de choisir 🙂
  • Collioure est très festif tout au long de l’année même le 31 décembre ! Il y a aussi de nombreux événements sportifs et de chouettes activités que vous pouvez découvrir sur le Petit Agenda.
  • Il est possible de visiter Collioure de manière ludique en participant à la chasse aux trésors grandeur nature organisé par Trésors 66. Une activité qui permet de lier découvertes et franches rigolades. Même moi qui arpente Collioure depuis toujours, j’ai appris une foule de détails dont j’ignorais l’existence. Relire mon article sur le sujet en cliquant ici.
  • Collioure est mondialement connu. Non, je n’exagère pas. De nombreuses toiles représentant son clocher sont exposées  dans les plus grands musées du monde.
  • Du vin, tu boiras ! Collioure est entouré de vignes exceptionnelles qui produisent des vins AOC de grande renommée.
  • De la cuisine catalane, tu mangeras ! Oui, il y aura de la crème catalane pour TOUT LE MONDE !!!! Youhou !

♦ Collioure, la vieille ville 

Commençons par le commencement. La première chose que l’on vient voir à Collioure, c’est l’église Notre Dame des Anges. C’est le panorama le plus photogénique que tout le monde fait au moins une fois dans sa vie. Une sorte de symbole ici chez les Catalans. Et personne ne dira le contraire. C’est dans ce chouette décor qu’on observe les fameuses barques catalanes. Si vous voulez connaître leurs secrets et leurs histoires, c’est sur l’Héritage du temps que ça se passe. Adeline nous parle du Patrimoine catalan avec brio et sait très bien allier découverte et histoire. Après cette courte pause, continuez votre chemin vers la jetée en direction de la chapelle Saint-Vincent. Un endroit qui nous permet d’observer Collioure plus secrètement.

Passons à ce que je préfère le plus, me balader dans les ruelles gorgées de soleil. Et tout cela se passe dans le quartier du Mouré. Autrefois, ce quartier était le fief des pêcheurs et des marins. Il est désormais un labyrinthe de ruelles colorées et atypiques où le soleil est roi. Qu’importe l’heure de la journée, une sorte de magie flotte toujours dans l’air. Chaque maison est ornée de son détail, de sa touche d’originalité. Si vous les observez bien, vous verrez qu’elles racontent toutes une histoire. C’est en faisant la fameuse chasse aux trésors que je m’en suis rendue compte. Une date, un symbole tout n’est pas là par le plus grand des hasards. Après cette chasse aux détails, je vous laisse découvrir les nombreux commerces où le « fait-main » est mis en avant. Tout est là pour donner à son chez soi, un air de méditerranée qui sent bon les vacances.

Après cette petite balade dans le méandre des ruelles, je vous propose de prendre la direction du Château Royal. Cette forteresse brute de décoffrage apporte une touche médiévale comme si l’on se téléportait des siècles en arrière. Si ça vous branche, il est possible de le visiter et d’en apprendre plus sur l’histoire de Collioure et des Rois Catalans. On y trouve aussi tout le long de l’année, des événements culturels qui font vivre le château. Après cette escale, longez les quais en direction du Port d’Avall pour vous prélasser sur la jolie plage du Faubourg. On trouve dans les environs, le musée d’Art Moderne, départ de plusieurs sentiers dont je vous parlerais un peu plus bas.

♦ Les découvertes insolites 

  • Collioure porte le surnom de Cité des Peintres. Beaucoup d’artistes ont traînés leurs pieds et leur talent par ici. Pablo Picasso, Dali mais aussi et surtout Henri Matisse et Derain. Ces deux derniers disposaient de plusieurs ateliers et avaient la même passion pour les couleurs. Inspirées par les couleurs chatoyantes de Collioure, ils furent les précurseurs du courant pictural appelé le « le Fauvisme ». La ville est encore aujourd’hui marqué par le Fauvisme grâce aux nombreuses galeries d’art éparpillées partout dans les ruelles. Vous pouvez découvrir également dans Collioure plusieurs reproductions en suivant un parcours appelé « Le Chemin du Fauvisme«  .
  • Les Points de vues. L’artiste MA2F (Marc André de Figueres) a installé 12 cadres sur des points stratégiques, des points dévoilant des vues exceptionnellement belles de Collioure. Je trouve l’idée assez originale et ludique. Vous pouvez tous les découvrir sur le site de Collioure.
  • Le temple protestant. Sa jolie couleur jaune en fait un lieu culte atypique à ne pas manquer.
  • Le moulin à l’huile, il est insolite. Malgré son âge, c’est le  plus ancien du département, il est encore utilisé de nos jours pour la fabrication de l’huile de colliourenc. De plus, il offre un très beau panorama sur la crique. Deux en un.
  • Collioure est considéré comme la Capitale de l’Anchois. Ma passion, je suis une grande fan d’anchois et vous le deviendrez vous aussi.

Collioure est une vraie et belle histoire d’amour. On tombe amoureux de ses gens, de ses produits, de son calme et de sa beauté…

♦ Les balades 

Le sentier du Littoral, une randonnée de 32km vous permet d’arpenter la Côte Vermeille. Ce qui veut dire qu’il y a de quoi faire pour un régiment de randonneurs. Le sentier démarre à Argelès-sur-Mer, il passe par Collioure, Port Vendres, Banyuls-sur-mer et finit son chemin à Cerbère. Cette randonnée permet de découvrir les plus belles criques du département avec en prime de magnifiques paysages côtiers. Certains même ont un air d’Irlande parfois. Si vous n’êtes pas fan de randos, rassurez vous il est possible de la faire étape par étape pour que le plaisir reste au rendez-vous.

Vous pouvez retrouver les différentes étapes sur le site de Collioure. Pour la portion Argelès, Collioure, Port-Vendres, je vous conseille de vous munir du PDF du site des Pyrénées-Orientales. Il vous explique tout en détail, il vous faudra tout de même compter environ 4 heures de marche aller/retour.

Le Fort Saint Elme, c’est un fort militaire qui surplombe Collioure. En dehors du fait qu’il offre une vue incroyable sur la baie de Collioure, il a aussi de sacrées histoires à nous raconter. Le sentier qui y mène débute au musée d’Art moderne. Trente minutes de marche plus tard via le « Cami del fort Sant Telm » vous serez saisi par la beauté des lieux. Accès possible en voiture depuis Port-Vendres. Pour dénicher tous les renseignements nécessaires, c’est ici que ça se passe.

La Tour de Madeloc, se trouve sur les hauteurs de Collioure, perchée dans les Albères. Deux accès sont possibles, pour les plus motivés, la randonnée qui commence à l’office de Tourisme de Collioure vous prendre environ 4 heures de marche aller/retour. Deuxième option, faire le plus gros du chemin en voiture et marcher 30 minutes pour atteindre le sommet de la tour. Croyez moi le jeu en vaut la chandelle. Il y a un panorama à couper le souffle. La route qui monte à la Tour de Madeloc est d’ailleurs toute aussi belle. On zigzague à travers de jolies rizières de vignes comme je les aime tant.

♦ Les mots de la fin

Visiter Collioure est donc une étape incontournable si vous venez dans les Pyrénées-Orientales. On peut dire que ce village a l’art et la manière de nous séduire tout en restant lui même. Authentique et humble. Il n’a pas ce côté bling-bling que l’on peut parfois retrouver dans certaines villes du Sud, il sait rester modeste et c’est cela que j’aime tout particulièrement. J’espère vous avoir emporté dans ce tourbillon de bonne humeur et de simplicité et que vous apprécierez cette belle escale méditerranéenne. Collioure est un trésor de nos Terres Catalanes, il ne faut JAMAIS l’oublier.

D’ailleurs Les Ch’tis Trotteurs en parlent pour évoquer leur petite balade sur les terres catalanes. Adeline a également fait des articles passionnant sur le sujet voir L’Héritage du temps

nunc dolor amet, Aenean consectetur odio libero. id vulputate, sed