fbpx

La nuit européenne des musées 2019 dans les Pyrénées-Orientales

Édition après édition, le succès de la nuit européenne des musées ne se dément pas. De Tautavel à Céret en passant pas le Grand Rigaud, découvrez tout le programme de la nuit des musées 2019 dans les Pyrénées-Orientales. Carte interactive des événements du 18 mai dans le département au bas de cet article.

♦ Nuit des musées à Perpignan  

À Perpignan aussi, le succès est au rendez-vous. En 2018, ce ne sont pas moins de 4.328 personnes qui se sont transformées en noctambules dans les allées des quatre musées de la cité catalane. Dont 2.283 personnes, pour le seul Grand Rigaud.

Cette année, le musée Rigaud, le musée d’histoire naturelle, celui de la Casa Pairal et celui des monnaies et médailles Joseph Puig ouvriront leurs portes gratuitement et jusqu’à minuit.

Les responsables des musées organisent pour cette soirée des ateliers, des visites guidées ou théâtralisées qui permettent de vivre autrement la culture. Des animations spécifiques pour découvrir une nouvelle facette des collections permanentes ou temporaires.

♦ Notre sélection pour les 4 musées de Perpignan

La Casa Pairal du Castillet – À 20h00, 21h00 et 22h00, la Casa Pairal du Castillet propose un spectacle de déambulation théâtrale et musicale avec la Compagnie Troupuscule Théâtre. Trois artistes vous embarquent au Castillet pour vous faire voyager dans l’univers des contes et légendes de Catalogne.

Le musée des monnaies et médailles Joseph Puig (42 avenue de Grande-Bretagne) propose de 20h00 à 21h30 et de 21h45 à 23h15 son désormais traditionnel Cluedo. Cette animation, proposée aux plus de 8 ans, est une déclinaison vivante du jeu de société du même nom. “Le musée est-il hanté ? Mystérieux incidents… La police mène l’enquête…”. Gratuit et sur réservation au 04 68 62 37 64.

L’animal imaginaire du musée d’histoire naturelle (15 rue Fontaine Neuve). De 20h00 à 21h20 et de 22h00 à 23h20, Bernadette Chaix de la compagnie Les Toutemps organise un atelier de création d’une marionnette papier d’animal imaginaire. Au programme, dessin en noir et blanc, découpage, assemblage “pour une évocation onirique et poétique de la mutation des êtres vivants par le biais de marionnettes textiles et papiers”.

Visite théâtralisée “Le Paradis” au Grand musée Rigaud, toutes les 30 minutes de 20h30 à 00h00. La Compagnie Lawantura organise “Le Paradis. C’est cet endroit loin des lumières, celui pour ceux qui n’ont pas les clés des salles. Entrez au Paradis, Régis le régisseur des œuvres vous y attend. Avec lui, c’est comme si vous regardiez le musée par le petit trou de la serrure”.

♦ Musée de Tautavel

Le musée de Tautavel participe depuis de nombreuses années à la nuit européenne des musées avec un programme spécifique de 20h00 à minuit. À l’affiche, des ateliers participatifs de techniques préhistoriques, mais aussi des visites guidées avec les chercheurs du Centre Européen de Recherches préhistoriques. Cette année, deux ateliers scientifiques sont proposés en liaison avec le Piribus.

Le Piribus, quezako ? Il s’agit d’une salle d’exposition itinérante et qui conte les Pyrénées, des petits cailloux aux papillons de jour, en passant par l’exploration de la vigne … Le Piribus fait une halte à Tautavel jusqu’au 26 mai (de 9h00 à midi et de 14h à 18h00).

♦ Musée d’art moderne de Céret

Pour l’édition 2019 de la nuit européenne des musées, celui de Céret organise une visite guidée de l’exposition “Chagall, la couleur tombée du ciel”. Rendez-vous le samedi 18 mai de 18h30 à 19h30. La visite guidée permettra de découvrir l’exposition qui réunit trente-cinq lithographies réalisées par Marc Chagall dans les dernières années de sa vie et exceptionnellement prêtées par le Musée national Marc Chagall de Nice.

L’occasion de découvrir la salle des “clés de l’atelier”, un espace de détente, de découverte et de jeux. Cette salle, dédiée à l’apprentissage et au plaisir, est une pause dans le parcours de visite, un moment en aparté où petits et grands appréhendent l’univers de l’artiste de manière ludique.

♦ Musée d’art moderne de Collioure

Portes ouvertes sur les collections, samedi 18 Mai de 18h00 à 21h00. Le musée d’art moderne présente une partie de ses collections.

“La thématique du paysage à Collioure a été retenue dans la salle du premier étage, donnant à lire la vision des artistes qui sont passés tout au long du siècle dernier dans ce petit port mythe de l’histoire de l’art. Des peintures de Masson, Camoin, Hanicotte… mais aussi de très belles aquarelles signées : de Maistre, Dechorain, Vergé-Sarrat… y sont présentées.
Dès l’entrée, au rez-de-chaussée, avec les très beaux reliquaires de Claudia Comelade et Michel Bertrand, s’annonce l’art contemporain, suivis au deuxième étage par le travail photographique remarquable, fruit de deux ateliers en résidence au musée dans les années 2007 pour Aurore Valade et 2000 pour Bleda y Rosa. Viennent compléter ce travail, les Bâtons de Francesca Caruana et la série des Voramar de 2016 de Joël Desbouiges, en juxtaposition avec deux rares pièces de Pascal Comelade.”

“Enfin, la vitrine centrale, grâce à l’exceptionnelle collection de cartes postales d’André Julia, fait le lien photographique entre le Collioure du début du XXe siècle et la vision conceptuelle actuelle.

Collioure reste une source d’inspiration constante pour tous les types d’expression artistique et le musée en est le réceptacle“. Relire notre article sur la plage de Collioure classée par le magasine Art.net comme l’une des 10 plus belles du monde.

libero sem, commodo Donec consectetur et, felis amet, sit non adipiscing justo