fbpx
Aller au contenu

Législatives 2024 : Les candidats officiels du second tour dans les Pyrénées-Orientales

PANNEAUX ELECTORAUX LEGISLATIVES 2024 PYRENEES ORIENTALES

Article mis à jour le 6 juillet 2024 à 18:48

C’est désormais officiel, sur la première, la troisième et la quatrième circonscription, tout se jouera dimanche 7 juillet dans un duel entre les candidates sortantes RN et trois candidats, dont une candidate, du Nouveau Front Populaire.

Depuis le retrait de Laurence Gayte, candidate Ensemble, les six candidats, deux pour chacune des trois* circonscriptions encore en ballottage pour ce second tour, étaient actés.

Première circonscription des Pyrénées-Orientales : Sophie Blanc (RN) joue sa réélection face à Francis Daspe (NFP)

Même si les résultats du premier tour sont très favorables pour la députée sortante, Francis Daspe ne ménage pas ses efforts pour tenter de rallier les électeurs du premier tour qui s’étaient portés sur les autres candidats. Selon le responsable de la France Insoumise dans le département, le Rassemblement National n’aurait plus de réserve de voix pour ce second tour.

De son côté, pour espérer l’emporter Francis Daspe doit rallier à lui la totalité des voix du macroniste Christophe Euzet, et celles de la centriste Annabelle Brunet. Rien n’est moins sûr, et même si certains cadres de la Macronie ont clairement appelé à faire barrage, le message reste flou. Quand bien même, ceux qui avaient opté pour un macroniste au premier tour se déplaceront-ils aux urnes pour faire élire un Insoumis ? Selon la sociologie électorale, le report d’électeurs est loin d’être acquis dans cette configuration.

Rappel des chiffres du premier tour sur le 1ère circonscription des Pyrénées-Orientales.

  • Sophie Blanc, députée sortante RN, 21 633 voix, 45,24%. Sophie Blanc est qualifiée pour le second tour.
  • Nouveau Front Populaire, tendance France Insoumise, Francis Daspe, 12 184 voix, 25,48%. Francis Daspe est qualifié pour le second tour.
  • Pour Ensemble, Christophe Euzet, 7 720 voix, 16,14% des suffrages.
  • Annabelle Brunet, 2 328 voix, 4,87%.
  • Investi par Les Républicains, Loïc Moszkowiez, 2 092 voix, 4,37%.
  • Oui au pays catalan, Delphine Danat, 790 voix, soit 1,65%.
  • Jacques Cataldo pour Reconquête n’a obtenu que 1,46%, soit 700 voix.
  • Et pour Lutte Ouvrière, Pascale Advenard obtient 374 voix.

3e circonscription des Pyrénées-Orientales : Sandrine Dogor-Such face à Nathalie Cullell

Après le désistement de la candidate Ensemble pourtant qualifiée pour le second tour, l’affiche de dimanche est une redite de celle de 2022. Les dynamiques ont-elles évolué en faveur de la candidate de Gauche ? Au contraire, tout laisse à penser que la participation massive a plutôt favorisé la candidate sortante.

Même si Laurence Gayte a clairement appelé à faire barrage contre le RN, les électeurs macronistes vont-ils suivre cette consigne ? Pour rappel, en 2022, au soir du second tour, le résultat fut sans appel, 54% des votants avaient choisi Sandrine Dogor-Such, un peu moins de 46% des électeurs avaient voté pour Nathalie Cullell.

Rappel des résultats du premier tour dans la 3e circonscription des Pyrénées-Orientales.

  • Sandrine Dogor-Such, députée sortante RN, 25 363 voix, 45,57%. Sandrine Dogor-Such est qualifiée pour le second tour.
  • Investie par le Nouveau Front Populaire, l’Insoumise Nathalie Cullell recueille 15 603 voix, 28,03%. Nathalie Cullell est qualifiée pour le second tour.
  • Pour Ensemble, Laurence Gayte obtient 11 367 voix, 20,42%. Laurence Gayte est aussi qualifiée pour le second tour.
  • Oui au pays catalan, Lucila Grau, 1 780 voix, 3,20%.
  • Alexandre Michaut, Reconquête, 935 voix, 1,68%.
  • Pour Lutte Ouvrière, Anna-Maria Urroz, 612 voix, 1,10%.

4e circonscription des Pyrénées-Orientales : Michèle Martinez contre Julien Barraillé

Si en 2022, la députée sortante avait remporté la circonscription face au macroniste Sébastien Cazenove, en 2024, elle affronte un candidat du Nouveau Front Populaire, Julien Barraillé. Celui qui également responsable du Parti socialiste dans les Pyrénées-Orientales va avoir fort à faire, tant l’écart de voix du premier tour est important entre lui et la candidate RN. Après que cette dernière a refusé de débattre à deux reprises, Julien Baraillé publie un communiqué de presse sur ce refus d’obstacle. « Quand on est candidate à la députation, ce refus de débattre interroge et inquiète. »

Rappel des résultats du premier tour dans la 4e circonscription des Pyrénées-Orientales.

  • Michèle Martinez, députée sortante RN, 47,90%. Michèle Martinez est qualifiée pour le second tour.
  • Pour le Nouveau Front Populaire, Julien Baraillé obtient 17 963 voix, 25,95%. Julien Baraillé est qualifié pour le second tour.
  • Patricia Nadal, Ensemble, 11 454 voix, 16,54%.
  • Sous l’étiquette LR, Philippe Romain, 3 183 voix, 4,60%.
  • Oui au pays catalan, Celine Davesa, 1 937 voix, 2,80%.
  • Reconquête, Odile Maisonneuve, 960 voix, 1,39%.
  • Lutte Ouvrière, Caroline Poupard, 575 voix, 0,83%.

*La députée sortante RN Anaïs Sabatini a été élue dès le premier tour.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances

Maïté Torres