fbpx

Nos start-up visent le jackpot numérique à Las Vegas lors du CES 2019

Près de 400 start-up françaises sont présentes au Consumer Electronic Show alias CES 2019. Le temple de la haute technologique se tient cette année du 8 au 11 janvier à Las Vegas. Au programme pour les entreprises amenées par la Région, présenter leurs innovations et rencontrer investisseurs et clients potentiels. Malgré l’absence de ministres centrés sur la crise des Gilets Jaunes, la French Tech reste une délégation importante, 3ème derrière les Etats-Unis et la Chine.

♦ Les entreprises amenées par la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée

Parmi les entreprises à prendre place sur le stand de la Région, Bass Me. Fondée par Alban Duroy, l’entreprise fut la lauréate du start-up Week-end Perpignan de 2017. Elle a également reçu une mention spéciale du jury lors du Prix Alfred Sauvy. Le casque Bass Me permet de ressentir la musique. Une sensation qui vous transporte immédiatement au cœur du concert. Votre corps, parcouru par chaque note de musique, frémira au rythme des basses de votre musicien favori. Testé pour vous, le casque Bass Me s’avérera particulièrement redoutable lors du visionnage d’un film à grand spectacle. C’est ce secteur des salles de cinéma que vise, dans un premier temps, Alban Duroy. “L’idée est de mettre en location les casques Bass Me dans les salles de cinéma, tout comme les lunettes 3D, le casque augmentera les sensations vécues par le spectateur”.

Également du voyage et soutenues  par Perpignan Méditerranée Invest et la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales, 5 start-up catalanes dont le lauréat 2018 du Prix Alfred Sauvy, Pousse-Pousse :

  • ICM Soft développe des applications, des solutions de réalité augmentée intégrées sur support (photo, carte postale, journal) et holographiques via des casques ou des bornes interactives.
  • IPaidThat est un logiciel à destination des start-up, TPE et PME qui recherchent un outil informatique pour gérer leur comptabilité de trésorerie et simplifier la gestion des notes de frais.
  • Octopharm propose des cabines de téléconsultation médicale compactes, ergonomiques, simples d’utilisation et facilement accessibles.
  • Pousse Pousse propose des “box” de jardinage prêtes à l’emploi avec tous les ustensiles et informations nécessaires pour réussir sa plantation, sous forme d’abonnement mensuel.

La région et son agence de développement économique AD’OCC reviennent sur les succès des entreprises accompagnées lors des précédentes éditions du CES.

“Certaines start-up régionales ont pu s’imposer sur le marché américain à la suite du CES Las Vegas. C’est le cas pour la start-up Vaonis, qui a réalisé le lancement de Stellina, le premier télescope tout-en-un à l’occasion du CES 2018”.

Autre réussite initiée au CES Las Vegas, la start-up Production Functionnal Factory (PFF) spécialisée dans les solutions de gestion d’air comprimé nomades et rechargeables BimpAir. Le CES et l’accompagnement de la région ont été un réel tremplin pour les rencontres professionnelles et l’évolution de la start-up. Sur place, PFF a pu rencontrer des décideurs grands comptes qui ont aujourd’hui signé des partenariats d’envergure avec la start-up, de quoi se développer sur son marché. « Le CES fut un important accélérateur de business pour nous car les décideurs sont présents sur l’événement. Le repérage se fait en direct, il est donc plus facile de concrétiser par la suite. Depuis le salon, nous sommes d’ailleurs régulièrement invités à intervenir auprès de start-up, pour leur présenter notre parcours, donner des conseils etc. » Nancy Aghilone – CEO BimpAir

Rappelons également le bon retour de l’entreprise Flipr, au CES 2017.

♦ Les nouveautés et tendances de 2019

Le site français dédié aux tests de produits numériques Les Numériques listait les nouveautés attendues sur le plus grand salon high tech au monde.

Selon les experts en produits numériques, peu de nouveautés parmi les smartphones. Mais la 5G et les innovations liées à cette accélération du flux de données en mobilité seront au coeur de toute les attentions. Pour le loisir grand public, les drones et la réalité virtuelle seront très présents au CES. En terme de qualité d’image, ce sont les téléviseurs 8K, les grands moniteurs informatiques et les capteurs courbes pour photos qui font la tendance de demain. Bien entendu, l’intelligence artificielle, les objets connectés ou les applications qui facilitent l’expérience client feront le bonheur des 200 000 visiteurs attendus dans le Nevada.

♦ Pas de ministre au CES 2019

Alors qu’en 2018 et en 2017, année d’élection oblige, les politiques se pressaient au salon. En 2019, pas un représentant de l’exécutif au CES. En pleine crise des Gilets Jaunes, et alors que le gouvernement tente d’apaiser la situation avec le grand débat, le plan communication de la “start-up nation” semble avoir du plomb dans l’aile. Malgré l’absence de figures politiques au salon, la délégation française reste fortement représentée.

♦ Le CES en chiffres

  • 150 pays envoient une délégation à Las Vegas
  • 4500 entreprises, dont 1200 start-up arpenteront les allées des 250 000 M2 du CES 2019 pour présenter pas moins de 700 000 produits
  • 1500 médias présents pour une formidable caisse de résonance à l’innovation mondiale
  • Le CES, ce sont aussi de nombreuses conférences et autres keynotes de présentation, avec cette année 1100 experts
pulvinar sem, ut ut lectus dictum