05/08/2020, Sainte Marie la Mer, Illustration mesures barrieres Covid-19 littoral Mediterrannee

Pyrénées-Orientales | Vers une généralisation de l’obligation du port du masque dans l’espace public ?

LECTURE

Au niveau national, plus de 330 communes imposent d’ores et déjà le port du masque en extérieur. En déplacement au Centre hospitalier de Montpellier, le Premier Ministre en appelle aux préfets afin que ces derniers se rapprochent des élus locaux “pour étendre le plus possible de l’obligation du port du masque dans les espaces publics”.

Dans les Pyrénées-Orientales, les communes les plus fréquentées du bord de mer ont pris des arrêtés pour imposer le port du masque sur certains espaces extérieurs ; parmi elles : Argelès-sur-Mer, Collioure, Le Barcarès. De son côté, le Préfet a rendu obligatoire le port du masque sur les marchés de plein vent, les vide-greniers et brocantes du département.

Dans son allocution au CHU de Montpellier, Jean Castex a également précisé que l’interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes était prolongée jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Mise à jour – Port du masque obligatoire dans certaines zones de Villefranche-de-Conflent, Saint-Cyprien, Le Perthus et à Perpignan

A compter du samedi 15 août 08 h 00, et jusqu’au 13 septembre un arrêté préfectoral rendra obligatoire le port du masque dans les rues de Perpignan les plus fréquentées du centre-ville, le secteur piéton, mais aussi, Le Boulevard Saint-Assiscle, l’Avenue Leclerc, la Place Du Puig et la Place Salvador Dali.
 
La police nationale et la police municipale sont habilitées à verbaliser tout manquement à cette mesure sanitaire par une amende d’un montant de 135 euros.
Plan artisanal indicatif sous toute réserve de modifications. Liste complète des rues sur le site de la mairie de Perpignan.

♦ Plusieurs départements français ont dépassé le seuil de vigilance

Jean Castex a indiqué qu’il y avait aujourd’hui, sur l’ensemble du territoire, environ 2.000 nouveaux cas par jour ; contre 1.000, 3 semaines auparavant. Le seuil de vigilance de 20 cas pour 100.000 habitants est atteint dans plusieurs départements. Autre point d’inquiétude, les hospitalisations liées au Coronavirus. Selon les autorités de santé, le nombre de personnes hospitalisées atteintes de Coronavirus est en hausse. C’est le cas dans notre département avec 2 nouvelles hospitalisations au centre hospitalier de Perpignan ; une hospitalisation en aile Covid, et une en service de réanimation.

Après une phase de pédagogie, Jean Castex en appelle désormais à une plus grande fermeté de la part des préfets pour faire respecter les gestes barrière. Les services de la préfecture ont en ce sens organisé un contrôle ce jeudi 13 août à Argelès-Plage.

Jean Castex rappelle que : “la lutte contre le virus ne sera gagnée que d’une seule manière” :

  • La prévention
  • L’application des gestes barrière
  • Le port du masque
  • La protection des plus vulnérables
  • Le respect des consignes d’isolement quand cela est nécessaire

“Sur tous ces plans, je fais le constat d’une moindre vigilance, d’une moindre discipline, d’une moindre solidarité. À l’occasion de l’été, le premier ministre pointe les rassemblements familiaux, amicaux ou festifs qui sont autant d’occasions de diffusion du virus. Respecter les gestes barrière, porter le masque, c’est se protéger soi-même ; et c’est aussi protéger les autres et particulièrement celles et ceux qui sont le plus vulnérables. Si nous ne réagissons collectivement, nous nous exposons à un risque élevé épidémique qui sera difficile à contrôler”.

Le Premier ministre a également insisté sur les opérations de dépistage pratiquées sur les zones touristiques. Dans les Pyrénées-Orientales, plusieurs opérations de ce type se dérouleront ; et notamment ce lundi à Paulilles entre 12h et 14h.

♦ Interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes

Jean Castex a déclaré que les rassemblements de plus de 5.000 personnes restaient interdits jusqu’à la fin du mois d’octobre ; laissant la possibilité aux préfets “d’y déroger dans le strict respect des protocoles sanitaires”.

Dans notre département, l’impact de cette mesure est plus que significatif pour le sport professionnel. Dans une récente interview au quotidien local, François Riviere, président de l’USAP, espérait la possibilité de hausse de la jauge des spectateurs dans le temple du rugby à XV, Aimé Giral.

Point sur la situation sanitaire en Occitanie et dans les Pyrénées-Orientales 

Dans la Région Occitanie, pour la semaine 32, le dernier bulletin diffusé par l’ARS fait état de 14,3 cas positifs pour 100.000 habitants. Les taux d’incidence standardisés les plus élevés ont été estimés dans les départements de la Haute-Garonne (27,7 cas pour 100.000 habitants), du Gard (16,6) et de l’Hérault (15,6). Autant toutes les classes d’âge sont concernées dans le Gard, autant sont touchés plus particulièrement les 20-30 ans et les 40-50 ans en Haute-Garonne et dans l’Hérault.

Dans les Pyrénées-Orientales, 22 personnes ont été testées positives ; soit 5 cas pour 100.000 habitants contre 1 cas en semaine 29.

En Occitanie, les services de santé ont détecté 49 clusters depuis le 11 mai ; 27 clôturés dont 8 en établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Parmi les 22 clusters actifs au 11 août,  on dénombre 7 clusters maîtrisés et 15 clusters en cours d’investigation ; dont 1 en EHPAD.

“Les 14 clusters en cours d’investigation (et hors EHPAD) concernent 7 départements de la région. La majorité des clusters (8) sont localisés en Haute-Garonne. En Ariège, 1 cluster lié à une structure d’aide sociale à l’enfance a été détecté. Le Gard est concerné par 1 cluster lié à un rassemblement de personnes. On trouve 1 cluster lié au milieu sportif dans le Gers. L’Hérault concentre 2 nouveaux clusters dont 1 lié au milieu professionnel et 1 autre à 1 établissement de santé. Et enfin, 1 nouveau cluster, situé dans les Pyrénées-Orientales, est lié à un établissement de santé (centre de cure thermale)“.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances