fbpx
Théâtre Municipal Perpignan rénovation voeux Jean-Marc Pujol à la presse

Rénovation du théâtre municipal de Perpignan – Saccage ou ça passe ?

LECTURE

Après 18 mois de travaux et 1,6 million € d’investissements, le théâtre municipal Jordi Pere Cerdá rouvrira ses portes au public ce jeudi 16 janvier. Une inauguration suivie d’une représentation de quelques airs des répétitions du premier spectacle Les Noces de Figaro. L’occasion pour les Perpignanais de se faire leur propre avis.

♦ Ils étaient 3.000 à avoir signé la pétition pour dire “non au saccage du théâtre”

Lancée en mars dernier par l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Artistique et Historique Roussillonnais, la pétition en ligne s’insurgeait contre ces travaux. Ces derniers devaient permettre à ce théâtre une utilisation mixte. Et notamment d’être usité comme amphithéâtre par l’université de Perpignan.

Ouvert ce jour à la presse, le théâtre Jordi Pere Cerdá compte désormais 354 places assises contre 535 auparavant. Des sièges plus larges et tous équipés de tablettes rétractables et donc utilisables par les étudiants. Les précédents fauteuils du théâtre provenaient d’un rachat au cinéma Castillet de Perpignan. La diminution du nombre de place s’explique notamment par l’élargissement des allées. Celles-ci permettent désormais la circulation pour les personnes à mobilité réduite.

♦ Un théâtre municipal conforme aux normes d’accueil du public

Le maire de Perpignan se félicitait des travaux de rénovation malgré les controverses suscitées.

“Rien n’a été touché ni atteint. Bien au contraire, nous avons levé les 81 points posant problème sur la fréquentation du théâtre municipal. Il y avait deux sujets qui ne sont pas accessoires. Celui de la sécurité incendie et celui de l’accès handicapés”. Face à ce qu’il considère comme un mauvais procès qui lui avait été fait, il ironise au pied de la scène. “Si le ridicule tue, on pourrait presque en faire une pièce de théâtre ! Aujourd’hui on peut utiliser le théâtre de deux manières possibles (NDLR théâtre et amphithéâtre pour les étudiants). Il y a déjà des programmations culturelles prévues”.

Jean-Marc Pujol se félicitait du “respect total du caractère particulier du théâtre, même dans le choix des sièges”. Rappelant que les nouveaux sièges étaient vraiment des sièges de théâtre. Alors que précédemment, il s’agissait de fauteuils de cinéma d’occasion. Le maire insistait également sur l’état des balcons qui ne pouvaient être utilisés car leurs supports menaçaient de s’effondrer.

♦ Un amphithéâtre pour les étudiants de droit de l’université de Perpignan

Alors que débutent les travaux de la seconde phase des travaux du retour de la faculté de droit en centre-ville, l’aménagement du lieu pour permettre les cours magistraux était nécessaire. C’est désormais chose faite. Le théâtre conservera sa vocation première durant les vacances scolaires et les week-ends. Quand durant la semaine, les étudiants pourront l’investir et suivre leurs cours.

Les travaux de la salle Jean Cocteau sont en cours en ce qui concerne la sécurité incendie et l’accessibilité. Mais son aménagement restera le même selon le maire de Perpignan.

Pour rappel, la salle de spectacle a été construite en 1812. Un théâtre à l’italienne dont la configuration lui confère une très bonne acoustique a priori conservée après les travaux de rénovation.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances