Revue de presse du 11 avril | Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Joan Nou (à gauche sur la photo) pour Agissons en Pays Catalan © Idhir Baha

♦ « Oh Louis si tu savais, tout le mal que l’on me fait »

⊕ Le Parisien / Bataille autour du logo de Perpignan : Louis Aliot, le Saint Jean-Baptiste et les Catalans

Le nouveau logo de la ville de Perpignan donne lieu à une fronde menée par les milieux catalanistes contre le maire Rassemblement national. Ils étaient plusieurs centaines à manifester ce samedi. Le Saint Jean-Baptiste, en référence à la cathédrale du même nom, qui orne le nouveau blason de Perpignan, commandé par l’équipe du maire Louis Aliot, sème la zizanie dans la capitale des Pyrénées-Orientales. Ce samedi, malgré le confinement et un printemps glacial, plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans la rue pour exprimer leur mécontentement.

♦ Police partout, réforme nulle part

⊕ Le Monde / Un projet de réforme de la police inquiète la PJ et les magistrats

La volonté d’unification des services de chaque département sous une direction unique provoque des remous au sein de la police judiciaire, institution qui cultive habituellement la discrétion. […] A l’origine de cette crainte, une réforme – déjà expérimentée dans les Pyrénées-Orientales, le Pas-de-Calais et en Savoie depuis le 1er janvier –, qui prévoit la création de directions départementales de la police nationale (DDPN) regroupant sous un unique commandement la sécurité publique, le renseignement territorial, la police aux frontières et la police judiciaire.

♦ Le train de nuit de Latour-de-Carol, mieux que la bagnole ?

⊕ Le Figaro / Dans les coulisses du grand retour des trains de nuit

Devant le besoin des régions mal desservies et face à la poussée écologique, l’État donne un coup de pouce aux trains de nuit, même s’ils ne sont pas rentables. Nous avons assisté à la métamorphose des voitures pour Briançon et Latour-de-Carol.

♦ Quid de l’avenir de la capacité de droit ?

⊕ Le Monde Campus / La capacité en droit, un diplôme de la deuxième chance en perte de vitesse dans les universités

Alors que le nombre d’élèves inscrits dans cette formation en deux ans, destinée aux jeunes sans le bac, est en chute libre, la réforme annoncée pour la rentrée 2021 fait grincer les dents. […] « Ce diplôme, essentiel à la promotion sociale, devait être réformé pour répondre aux évolutions du droit et aux attentes des capacitaires d’aujourd’hui, affirme Jean-Christophe Saint-Pau, président de la Conférence des doyens des facultés de droit. Les effectifs baissaient, comme dans les universités de Villetaneuse ou de Perpignan qui envisageaient de fermer leur capacité. Nous devons nous adapter à des étudiants plus âgés, travaillant à côté et disposant de moins de temps. En outre, pour des raisons budgétaires et de ressources humaines, il devenait difficile d’allouer un grand nombre d’heures d’enseignement à des étudiants souvent dix fois moins nombreux qu’en licence. »

♦ Le parasol catalan qui ne s’envole pas sur la plage

⊕ 20 Minutes / Perpignan : Le parasol inventé par Para’vols ne s’envole pas et protège contre les vols

Para’vols a mis au point un parasol qui ne s’envole pas sur la plage, grâce à un pied qui fait office de pelle, puis devient une ancre une fois enfoui dans le sable. Le parasol dispose aussi d’un petit coffre-fort, qui permet de mettre des objets à l’abri. « On résout le vol et l’envol, note le directeur de la société, Laurent Vignoulle. Une fois que ces problèmes n’existent plus, on vit vraiment la plage d’une autre façon. »

♦ Ils sont vraiment, ils sont vraiment phénoménaux !

⊕ Le Parisien / Coupe de France : Canet-en-Roussillon poursuit son épopée

L’équipe des Pyrénées-Orientales (N 2) s’est qualifiée 1-0 aux dépens de Boulogne (National). Victorieuse de l’OM (2-1) en 16es, le Canet valide son billet pour les quarts de finale, tout comme Angers, Montpellier, Toulouse (L 2) et Rumilly-Vallières (N 2).

♦ Le rugbyman Israël Folau deviendra-t-il international tongien ?

⊕ Sport 24 Le Figaro / Le controversé Israël Folau bientôt de retour avec les Tonga ?

Le sélectionneur des Tonga et ancien numéro 8 de l’Australie, Toutai Kefu, a révélé à Radio New Zealand qu’il songe à faire d’Israel Folau (32 ans) un international tongien. Folau avait été licencié par la Fédération australienne pour avoir tenu des propos homophobes sur les réseaux sociaux, il avait ensuite rebondi à XIII chez les Dragons Catalans basés à Perpignan et qui sont engagé dans la Super League anglaise. Après trois ans sans jouer pour un pays, l’ancien arrière star des Wallabies (qui est sans contrat actuellement) pourrait s’engager avec une autre sélection nationale. En tout cas, Israel Folau est totalement soutenu par Toutai Kefu : «Il est Tongien, c’est un sacré bon joueur – nous sommes plus qu’heureux de l’avoir et de l’accueillir… Nous n’aurions aucune inquiétude. (…) Nous soutenons tous Israël et ses opinions.» Une déclaration qui fait beaucoup jaser…

https://twitter.com/XIIIMondial/status/1379346171894849536

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances