Revue de presse du 11 juillet | Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Congrés du RN - Perpignan © Arnaud Le Vu / MiP / HL

♦ Les Médias décortiquent le congrès du Rassemblement National à Perpignan

⊕ Le Monde / Revivez le congrès du Rassemblement national, et la réélection de Marine Le Pen

Elle revient sur sa réélection à un quatrième mandat avec 98,35 % des voix. Et évoque la présidentielle, à l’occasion du congrès de son parti. Suivez la journée et posez vos questions à Nicolas Lebourg, spécialiste de l’extrême droite.

⊕ Le Point / Une candidate RN aux départementales attend « des attentats » d’ici à 2022

Auprès du « Parisien », Brigitte Gazel estime que « d’ici la présidentielle, il y aura bien des attentats ». La commission de discipline du parti a été saisie. Un dérapage en plein congrès d’introspection du Rassemblement national. Tout au long du week-end, les militants du RN se sont rassemblés à Perpignan ; Pour réélire largement Marine Le Pen à la tête du parti, réfléchir à la défaite des régionales et amorcer une stratégie pour 2022. L’occasion de prendre la température au sein des troupes et d’aborder différentes questions autour de la ligne politique à adopter.

⊕ BFM TV / Marine Le Pen réélue sans surprise à la tête du Rassemblement national pour un quatrième mandat

Marine Le Pen a été réélue sans surprise à la tête du Rassemblement national, pour un quatrième mandat, ce dimanche. Marine Le Pen a été réélue sans surprise à la tête du Rassemblement national, pour un quatrième mandat, ce dimanche, à l’occasion du congrès du parti organisé à Perpignan. Selon les résultats du scrutin dépouillé jeudi et proclamés dimanche au congrès du parti à Perpignan, la dirigeante d’extrême droite, à la tête du RN depuis 2011, a été élue à 98,35% des voix des adhérents (1,22% d’entre eux ont voté blanc, et il y a eu 0,43% de bulletins nuls). Mais le parti n’a pas donné le nombre d’inscrits.

⊕ El Périodico / Marine Le Pen, reelegida presidenta de Reagrupación Nacional tras el revés electoral en las regionales

La candidata a las presidenciales de la extrema derecha llama a combatir la abstención en una elección “histórica”. Lanza una advertencia al sector crítico y nostálgico del pasado: “No volveremos a ser el Frente Nacional”. Tras el duro varapalo sufrido en las elecciones regionales francesas del pasado 27 de junio, en las que no logró ninguna victoria, la líder de Reagrupación Nacional, Marine Le Pen, fue reelegida este domingo como presidenta del partido de extrema derecha con el 98,35% de los votos de la militancia.

♦ Louis Aliot star “déchue” du congrès RN – Jordan Bardella sera le président par interim

⊕ Le JDD / À Perpignan, les faux-semblants du maire RN Louis Aliot

Sous les symboles consensuels, le nouveau maire RN de Perpignan, Louis Aliot, a conservé les méthodes de l’extrême droite. Sa ville accueille depuis samedi le 17e congrès du Rassemblement ­national (RN). Mais depuis le début de la semaine, c’est un autre sujet qui occupe Louis Aliot, du moins en apparence. Par deux fois, le maire de Perpignan s’est rendu sur un point de vente de cannabis dans la petite cité d’El Vivès. Mardi, d’abord, afin de ­superviser l’installation surprise d’un “mur anti-deal” pour en ­interdire l’accès. Puis le lendemain, pour le consolider avec des blocs de béton, après que les trafiquants l’ont démoli pendant la nuit. “On reviendra autant de fois qu’il le faut et les dealers s’épuiseront avant nous”, tonne-t-il dans son cabinet, où trône un canapé bleu-blanc-rouge.

⊕ Le JDD / Le Rassemblement national se divise sur le choix du futur président par intérim

Après l’échec du Rassemblement national aux régionales, Louis Aliot et Jordan Bardella guignent tous deux la présidence par intérim du parti. Cela devait être une formalité. C’est devenu un débat épineux. Alors qu’il ne faisait pas le moindre doute que le vice-président du ­Rassemblement national (RN), Jordan ­Bardella, prendrait la présidence par intérim du parti d’extrême droite à l’entrée en campagne de Marine Le Pen, en septembre, des cadres de la formation lepéniste militent désormais pour que Louis Aliot soit désigné à sa place. 

♦ L’évêque de Perpignan-Elne rejoint le Conseil des relations interreligieuses

⊕ La Croix / Les instances de la Conférence des évêques de France se renouvellent

Traditionnellement, la date du 1er juillet marque au sein de la Conférence des évêques de France la fin de certains mandats et l’entrée en fonction officielle de ceux qui ont été nommés pour leur succéder. (…) Mgr Norbert Turini, évêque de Perpignan, rejoint le Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux.

♦ L’Homme de Tautavel, le premier Neandertal ?

⊕ Science et vie / Nous sommes tous Neandertal

Qui a posé le premier regard sur ce far-west de l’Europe qu’est la France ? Des pionniers dont on retrouve la trace dans notre génome. Ce sont les premiers humains connus à fouler le sol français. Ceux qui ont découvert ses paysages, emprunté pour la première fois les bords de la Creuse, ramassé les coquillages sur les plages du nord de la Bretagne, admiré l’arrière-pays héraultais, apprécié la douceur de la Champagne berrichonne, arpenté les coteaux du Loir, admiré la mer depuis le majestueux cirque de Roquebrune-Cap-Martin. (…)

Mais c’est à Tautavel, dans les Pyrénées-Orientales, que l’on trouve les premiers ossements humains qui témoignent de sa présence et l’identifient avec certitude. Ils affichent entre 570 et 400 000 ans. Et décrivent des humains de taille moyenne (1,65 m pour les hommes, 1,55 m pour les femmes), vivant de charognage, de chasse et de cueillette. Au menu : rhinocéros laineux, chevaux, mouflons, bœufs musqués, bisons, rennes… avec peut-être une touche de cannibalisme.

♦ Le Tour de France au départ de Ceret

⊕ Paris Match / Double cadeau pour Bauke Mollema et Guillaume Martin

La 14e étape du Tour de France s’est offerte au Néerlandais Bauke Mollema (Trek), vainqueur samedi à Quillan, et au Français Guillaume Martin, nouveau dauphin du Slovène Tadej Pogacar, toujours maillot jaune. (…) “Demain (dimanche), je suis chez moi, je connais la route par coeur”, s’est réjoui le Canadien qui, comme nombre de coureurs, s’est établi dans la Principauté d’Andorre. La 15e étape, en effet, relie Céret (Pyrénées-Orientales) à Andorre-la-Vieille (191,3 km). Elle grimpe au point le plus haut de cette édition, au port d’Envalira, à 2408 mètres d’altitude. Avant le col de Beixalis, une montée raide et étroite dans les 20 derniers kilomètres, suivie d’une rapide descente jusqu’à la capitale andorrane.

⊕ Le Monde / Tour de France 2021, la gazette : principauté, opportunisme et ascenseur émotionnel

Entre l’étape du jour, le coureur à suivre ou encore la photo du Tour, retrouvez chaque matin l’actualité de la 108e édition de la Grande Boucle. L’étape du jour : Céret – Andorre-la-Vieille, 192 kilomètres Dernière ligne droite avant la journée de repos. Et quelle ligne droite !

Les coureurs s’élanceront de Céret (Pyrénées-Orientales) ce dimanche 11 juin, avec un sacré menu face à eux pour rallier la principauté d’Andorre. Après des premiers kilomètres en vallée montante, tout va se compliquer à la suite du sprint intermédiaire d’Olette. Suivra une route en forme de toboggan, qui n’aura rien d’un jeu d’enfant. Les coureurs devront d’abord affronter la montée de Mont-Louis (8,4 km à 5,7 %), puis le col de Puymorens (5,8 km à 4,7 %), le Port d’Envalira (10,7 km à 5,9 %) – par ailleurs le plafond de cette édition du Tour avec ses 2 408 mètres d’altitude – et enfin le col de Beixalis (6,4 km à 8,5 %).

♦ La Perle de la côte Vermeille

⊕ France Info / Pyrénées-Orientales : à la découverte de Collioure, village pittoresque

Le 19/20 vous emmène à Collioure (Pyrénées-Orientales), un village de pécheurs entre la Méditerranée et les Pyrénées. Une ville superbe et variée qui a inspiré de nombreux artistes. C’est un petit coin de paradis dans les Pyrénées-Orientales. Collioure, petit port de pêche catalan, est baignée par la Méditerranée et protégée par les Pyrénées, à une vingtaine de kilomètres de la frontière espagnole. Les barques y tiennent une place de choix. Historiquement réservées à la pêche à l’anchois, elles sont typiques de la ville.

♦ Protéger un arbre après être passé de vie à trépas, est-ce possible ?

⊕ Le Monde / Comment protéger un arbre ? Par testament !

Sur les conseils de son notaire, une septuagénaire a imposé à son légataire de conserver un platane bicentenaire ; tant que ce dernier ne présente pas de danger. (…) Me Hartenstein a eu l’idée de cette protection testamentaire après avoir pris connaissance de l’affaire suivante : en novembre 2009, Lluis X, professeur de catalan dans les Pyrénées-Orientales, propose une parcelle de terrain à un prix inférieur au marché, mais sous condition. Les acquéreurs doivent « s’engager à conserver » les cyprès marquant sa limite nord, « dans la mesure où ces arbres ne constituent pas un danger ». M. X considère en effet que la préservation des arbres est essentielle au climat et à la biodiversité. M. et Mme Y se portent acquéreurs et signent la clause écrite en gras, sans protester.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances