fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Revue de presse du 13 novembre l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Revue de presse du 13 novembre l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

26/05/2020, Perpignan, France, illustrations Auchan GMS grande distribution, mesures barriere et distanciation physique, protection du personnel © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Article mis à jour le 13 novembre 2022 à 08:25

#Revuedepresse du 13 novembre – Finies les bonnes affaires dans les hypers de La Jonquera ? Lutte contre l’antisémitisme, enjeu de dédiabolisation du RN. Bardella plébiscité face à Louis Aliot. Col de Banyuls toujours fermé. Un marché locatif tendu, une aubaine des bailleurs privés, et un « girls band » de 5 vigneronnes qui fait leur vin.

Vous l’avez manquée ? Relire la précédente revue de presse.

La Jonquera, l’hypermarché des Catalans du Nord

⊕ 20 Minutes / On a comparé le prix d’un plein de courses en France et en Espagne

55 kilomètres, une frontière et un peu moins d’une heure séparent Perpignan, en France, de Figueres, en Espagne. Dans ces deux villes moyennes, la tentation peut être grande de prendre sa voiture et d’aller voir si l’herbe est plus verte – et surtout les prix moins chers – de l’autre côté des Pyrénées. Pour en avoir le cœur net, 20 Minutes a rempli son plus beau chariot dans le Carrefour périphérique de chaque ville, avec des produits basiques : pâtes, viande, fruits…

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

⊕ 20 Minutes / A la Jonquera, en Espagne, les Français déçus par la hausse des prix

Le Français a cette caractéristique de se faire vite repérer quel que soit le pays dans lequel il se trouve. Cherchez la personne qui exprime vertement ses émotions à voix haute – en le faisant bien savoir à tout le monde –, et vous vous tromperez rarement sur sa nationalité. Démonstration à la Jonquera (Espagne), où les Français sont donc facilement identifiables – et audibles : on les entend râler dans chaque rayon des supermarchés locaux. Le plus bruyant d’entre eux, Bertrand, 40 ans et le regard aussi timide que la langue est bien pendue, s’exprime pour le groupe : « On a fait 200 kilomètres, et pourquoi ? Pour des prix similaires à la France. » S’il avait su, il ne serait pas venu.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Dédiabolisation par la lutte contre l’antisémitisme, le nouvel enjeu du parti d’extrême droite

⊕ Le Monde / Antisémitisme : le RN espère « s’éloigner de son histoire »

La volonté du parti d’extrême droite de prendre la présidence du groupe d’étude sur l’antisémitisme à l’Assemblée nationale traduit son souci, depuis les années 1980, de se débarrasser des accusations d’antisémitisme. Sans toutefois jamais prendre clairement ses distances avec son passé. « Il y aura toujours le besoin de s’éloigner de cette histoire-là. La présidence de ce groupe d’étude serait évidemment un élément décisif. » Louis Aliot, premier vice-président du Rassemblement national (RN), n’en fait pas mystère : si le parti d’extrême droite a érigé en priorité la présidence du groupe d’étude sur l’antisémitisme à l’Assemblée nationale, c’est que la longue histoire de propos antisémites et négationnistes de ses dirigeants lui colle à la peau.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

⊕ Médiapart / Fondé par un ancien Waffen-SS, le RN brigue la présidence d’un groupe de travail sur l’antisémitisme

Malgré une histoire marquée par l’antisémitisme, le Rassemblement national souhaite prendre la présidence d’un groupe d’étude sur le sujet au Palais-Bourbon. Le bureau de l’Assemblée nationale doit trancher le 7 décembre. (…) En 2014, Louis Aliot déclarait ainsi à l’historienne Valérie Igounet: « La dédiabolisation ne porte que sur l’antisémitisme. En distribuant des tracts dans la rue, le seul plafond de verre que je voyais, ce n’était pas l’immigration, ni l’islam… C’est l’antisémitisme qui empêche les gens de voter pour nous. Il n’y a que cela… À partir du moment où vous faites sauter ce verrou idéologique, vous libérez le reste. ». Comme un aboutissement symbolique de cette stratégie, le 13 octobre, le vice-président du RN et maire de Perpignan a décoré de la médaille de sa ville , qui ont consacré leur vie à traquer les nazis et à lutter contre l’antisémitisme.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Bardella plébiscité face à son rival le maire de Perpignan

⊕ Le Soir / Bardella, élu président du Rassemblement national: l’ascension fulgurante du dauphin de Marine Le Pen

Né en Seine-Saint-Denis, le nouveau président du RN revendique ses racines populaires et son héritage de sang-mêlé. Mais sous son allure de gendre idéal, il n’incarne en rien un RN plus soft. Des mains jointes en signe de remerciement. Une accolade appuyée à celle qui lui passe le flambeau. Et leurs quatre bras levés, pour saluer les militants. Jordan Bardella triomphe quand il monte, ce samedi midi, à la tribune de la Maison de la Mutualité où se tient le 18 e congrès du Rassemblement national. Le nouveau chef du parti n’a que 27 ans, mais déjà plus de dix ans de militantisme derrière lui. C’est dire s’il savoure ce moment. Marine Le Pen donne les clés du parti à celui qui pourrait être son fils. Quelques heures plus tôt, c’est elle qui a annoncé son score (soviétique : 85 % !) face à son rival, le maire de Perpignan, Louis Aliot.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Le col de Banyuls fermé depuis 2020

⊕ Le Monde / Sur la route du col de Banyuls-sur-Mer, la colère monte contre la fermeture de la frontière

Dans les Pyrénées-Orientales, où le vote d’extrême droite est important, le col qui mène en Espagne est fermé depuis deux ans. Un collectif dénonce une mesure illégale, qui abîme l’économie locale et les liens familiaux et culturels transfrontaliers.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

La pauvreté du marché immobilier à Perpignan, une aubaine pour les propriétaires bailleurs

⊕ Le Figaro / Voici 5 villes où investir 100.000 euros en immobilier locatif

Perpignan bénéficie d’un marché locatif très tendu. La plupart des biens sont vides et non meublés, ce qui explique pourquoi les meublés sont très prisés. De plus, la ville a instauré un permis de louer en septembre 2021 qui «permet de subordonner tout nouveau contrat locatif à une déclaration préalable, assurant que le bien proposé présente toutes les garanties en matière de sécurité et de santé», selon le site de la mairie. Cette lutte contre l’habitat dégradé est à l’origine de tensions sur le marché puisque des propriétaires se voient obligés de retirer leur bien du marché si leur logement n’est pas jugé digne, selon Beanstock. Cette double dynamique permet à un investisseur d’atteindre une rentabilité nette de 5,4% pour l’acquisition d’un bien de 36m² pour un loyer de 550 € par mois.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Des vigneronnes mises à l’honneur par Libération

⊕ Libération / Gypsy Queen, un girls band dans les vignes

Rassemblées autour du domaine La Spanda, dans les Pyrénées-Orientales, cinq copines vigneronnes ont réalisé une impressionnante première cuvée. Un univers féminin rarissime dans le «Mondovino».

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances