Revue de presse du 15 Novembre | Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

10/11/2020, Perpignan, France, Commerces Click and Collect © Arnaud Le Vu / MiP

Parcourez notre revue de presse nationale (et pas que) publiée tous les dimanches. Un format Made In Perpignan ; les Pyrénées-Orientales sous le prisme des médias nationaux et étrangers.

♦ Covid-19 – Entre contestation et résignation

⊕ Valeurs Actuelles / Coronavirus : comment le masque obligatoire en primaire met en jeu l’avenir des 6-11 ans

Les enfants sont les moins touchés par la Covid-19, ils ne transmettent que rarement la maladie et font des formes peu graves. Pourtant, ils sont les plus impactés par le protocole sanitaire. Masque dès 6 ans, chute des résultats scolaires, abus de tests PCR… les parents d’élèves, professeurs et pédiatres réagissent à cette attention irrationnelle. […] Dans tous les coins de la France, des enfants sont retirés de leur établissement scolaire, de Prades dans les Pyrénées Orientales, commune administrée par Jean Castex pendant 12 ans.

⊕ Le Figaro / Pour écouler les invendus, les fleuristes ornent les cimetières et les voitures des soignants

Dans un élan de solidarité, des fleuristes, grossistes et producteurs pénalisés par le reconfinement préfèrent donner leurs invendus que les jeter. Que faire des fleurs invendues ? Pour éviter qu’elles ne finissent à la poubelle, des vendeurs contraints de fermer décident plutôt d’en faire cadeau aux morts et aux vivants. Simple geste de solidarité envers les soignants ou occasion de rendre hommage aux défunts, les fleuristes, grossistes et producteurs préfèrent encore faire sourire que pleurer. L’initiative atypique de Murielle Marcenac par exemple, grossiste à Saint-Estève, près de Perpignan, n’a pas manqué de se faire remarquer.

♦ Santé – Coopération transfrontalière et santé au travail

⊕ El diario Aragon / España y Francia crearán una red de colaboración sanitaria transfronteriza en el que participará la Universidad de Zaragoza

La Universidad de Zaragoza participará, junto a otras siete instituciones españolas y franceses, en un proyecto europeo para la creación de una red de colaboración transfronteriza sanitaria y social dotado con un millón de euros y cofinanciado por al 65 % por Fondo de Europeo de Desarrollo Regional (Feder) a través del Programa Interreg. […] Liderado por la Universidad de Perpignan Via Domitia (Francia), cuenta por parte española con la participación de la Universidad Pública de Navarra (UPNA), la Universitat de Girona, la Universitat de Lleida y la de Zaragoza, así como por Faire Economie Sociales et Solidaire, el Centre Régional de Formation aux Métiers du Social -Erasme., Etcharry Formation Développement de Francia.

⊕ Les Echos / Les services de santé au travail s’ouvrent peu à peu aux patrons de PME

La crise économique accélère l’ouverture des services de santé au travail aux dirigeants non salariés. Anticipant la réforme de la santé au travail, plusieurs initiatives voient le jour. Bercy a annoncé, il y a quelques jours, la prolongation de la cellule d’écoute et de soutien psychologique pour les chefs d’entreprise, mise en place en avril dernier. Cette opération est ponctuelle, mais un mouvement plus profond s’opère discrètement : le rapprochement entre les services de santé au travail et les patrons. […] Fer de lance du mouvement, le Pôle Santé Travail 66, dans les Pyrénées-Orientales, déploie une application numérique, Apptiv, qui inclut les dirigeants dans son protocole. « On ne peut plus exclure les travailleurs non-salariés du parcours de santé au travail, analyse Pierre-François Canet. A ce jour, ils subissent les services de santé au travail ; nous souhaitons qu’ils deviennent acteurs de la prévention, en portant un véritable plan de prévention pluriannuel. »

♦ L’évacuation d’Alain Panabière de son appartement à Saint-Jacques

⊕ Le Parisien / «L’évacuation d’Alain Panabière comporte un risque», selon le professeur Antoine Avignon

Le professeur de médecine qui a suivi l’état d’Alain Panabière, qui pèse plus de 220 kilos et qui est bloqué chez lui, va aussi superviser son évacuation avant de lui prodiguer les soins dont il a besoin.

https://twitter.com/le_Parisien/status/1327523818341011457

⊕ Le Parisien / L’incroyable opération pour évacuer Alain, 220 kilos, bloqué chez lui

Atteint d’obésité morbide et pesant plus de 220 kilos, Alain est piégé dans son logement insalubre de Perpignan depuis des mois au péril de sa vie. Une logistique exceptionnelle vient enfin d’être organisée pour le sortir.

♦ Économie – Champignonnière et jeune pousse

⊕ Les Echos / Maison Vialade crée une nouvelle champignonnière à Rivesaltes

La PME catalane entend doubler sa production de champignons à l’horizon 2022. L’objectif est de réduire la part des importations dans le volume de ventes. Alors que son site d’Olette, dans les Pyrénées-Orientales, est saturé, Maison Vialade va construire à Rivesaltes son deuxième bâtiment de production de champignons de Paris. L’objectif est de doubler la production. Celle-ci devrait passer, à l’horizon 2022, de 2.500 tonnes par an actuellement à environ 5.200 tonnes. 

⊕ L’Obs / Un caisson de basses made in France pour s’immerger dans un jeu vidéo ou un concert

Devenir un Viking dans « Assassin’s Creed Valhalla », vivre un live de Neil Young, affronter Kylo Ren dans « Star Wars IX  » , c’est la promesse du caisson de basses personnel BassMe +. #Onatesté. « Révolutionner le monde de l’audio et faire ressentir le son ». C’est la promesse faite par Alban Duroy, ex-technicien éolien et créateur de BassMe, un caisson personnel permettant « de ressentir physiquement le son, comme si vous étiez en concert, dans la scène de votre film ou immergé dans votre jeu vidéo préféré. » 

♦ Histoire – Ouverture numérique d’un fond d’archives

⊕ France Culture / Ouvrir en grand les archives : ces camps avec vue sur mer que la France a longtemps refusé de regarder

En 1938, une loi créait les “étrangers indésirables”, qu’on pouvait enfermer au nom du seul danger potentiel. En 1939, des dizaines de milliers d’Espagnols fuyant Franco étaient parqués, puis internés dans les camps du Sud de la France. Depuis Rivesaltes, retour sur 70 ans d’histoire de France. Cet automne, les archives départementales des Pyrénées-Orientales ont annoncé l’ouverture massive d’un fond d’archives très important, désormais accessible à tous, depuis n’importe quel ordinateur personnel : une base de données numérisée, qui donne accès au sort de 60.000 personnes parmi les prisonniers internés aux camps de Rivesaltes et Argelès-sur-Mer, entre 1939 et 1942. 

♦ Biodiversité – Menaces en eau douce et eau salée

⊕ 20 Minutes / Méditerranée : Les lagunes menacées par un cocktail explosif de pesticides

Sur le pourtour méditerranéen, les pesticides menacent l’équilibre des lagunes. Selon une étude de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, l’Ifremer à Sète, spécialisé dans la recherche scientifique maritime, et l’université de Bordeaux, 8 étangs sur 10 font face à une concentration de substances chimiques alarmante. […] Mais tous les étangs ne sont pas menacés de la même façon. Dans le cadre de l’étude, des échantillonneurs, capables de détecter les pesticides présents dans l’eau, ont été immergés entre 2017 et 2019 pendant trois semaines, à trois périodes de l’année, dans 10 lagunes : dans l’étang de Canet (Pyrénées-Orientales), ceux de Bages-Sigean, de l’Ayrolle, et de la Palme (Aude), ceux de Thau, de Vic, du Méjean, et de l’Or (Hérault), celui de Berre (Bouches-du-Rhône), et celui de Biguglia (Corse).

⊕ France Info / Environnement : les grandes nacres, une espèce menacée en Méditerranée

La grande nacre de Méditerranée, victime d’un parasite, est menacée de disparition. Un espoir toutefois : les scientifiques ont découvert que ce coquillage résistait mieux dans les lagunes qui veillent à sa sauvegarde.

♦ Sport – Soutien de la ville de Perpignan aux clubs deux grands clubs de Rugby

⊕ Treize Mondial / Réduction du loyer du stade pour les Dragons Catalans

L’adjoint aux sports de la ville de Perpignan, Sébastien Ménard, a annoncé lors d’un tweet une aide pour les deux clubs phares de la ville. La mairie de Perpignan vient d’accorder une réduction de loyer aux Dragons Catalans et à l’USAP. La crise actuelle mettant en péril les deux clubs phares de la ville, les loyers du stade Gilbert Brutus et Aimé Giral sont donc revus à la baisse pour les saisons 2019-2020 et 2020-2021. L’élu chiffre cette aide à 750.000€ au global pour aider les deux clubs.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances