Revue de presse du 16 mai | Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Election du président parti Les Républicains Perpignan Christian Jacob

♦ Un nouvel ex-bras droit de gauche pour le RN de Louis Aliot.

⊕ L’Obs / Régionales : l’ancien bras droit de Georges Frêche tête de liste RN dans l’Hérault

Le RN a attiré dans ses filets Frédéric Bort, qui fut le dernier directeur de cabinet de l’ancien président socialiste de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche. […] Plus de dix ans après la mort subite de Georges Frêche, en octobre 2010, son bras droit quitte donc les rives de la gauche pour celles de l’extrême droite. La « transgression » a débuté il y a trois mois, via Louis Aliot, maire RN de Perpignan, ancien vice-président du parti lepéniste. C’est grâce à Alain Scheuer, avocat de Louis Aliot à Montpellier, que Frédéric Bort et l’ancien gendre de Jean-Marie Le Pen se sont rencontrés. “Je le connaissais déjà du temps de Frêche, avec qui j’entretenais d’excellentes relations, se souvient Louis Aliot.

♦ Les Républicains : Jean, Jean-Marc, Christian et les autres.

⊕ Le Parisien / Christian Jacob : «Le Premier ministre devient le meilleur carburant du RN»

Attaqué par Jean Castex dans nos colonnes sur la situation des régionales en PACA, le président des Républicains réplique. […] Ma filiation chiraquienne et les combats politiques que je mène depuis 25 ans dans ma ville, dans ma circonscription contre le RN et toutes les démagogies d’où qu’elles viennent font que je n’ai aucune leçon à recevoir de quelqu’un qui n’a jamais, ou très peu, mené de combats politiques ! Lorsque je suis allé soutenir Jean-Marc Pujol (NDLR : l’ancien maire de Perpignan) dans sa ville contre le RN, il était où le Premier ministre ? Il attendait tranquillement sa nomination à Matignon. Avec un courage dont tout le monde se rappellera : il envoie sa lettre de démission de LR le jour où le président de la République l’assure de sa nomination ! C’est ça un Premier ministre courageux ?

♦ Exposition à Versailles : Hyacinthe séduit les “pas Rigaud”.

⊕ La Croix / À Versailles, l’exposition Rigaud « d’Hyacinthe et d’or »

Un exceptionnel ensemble de toiles du maître du portrait est à découvrir pour quelques semaines au château de Versailles, à travers l’exposition « Hyacinthe Rigaud ou le portrait soleil ». Dessinateur hors pair, physionomiste raffiné et coloriste sensuel, Hyacinthe Rigaud y brille de toute sa maestria.

⊕ Le Figaro / Hyacinthe Rigaud, ce très célèbre inconnu

Le château de Versailles propose une rétrospective passionnante de l’œuvre de l’auteur de la représentation en costume de sacre de Louis XIV. Il est des oublis mémorables dans l’histoire de l’art. L’absence d’une rétrospective dédiée à Hyacinthe Rigaud (1659-1743) faisait partie de ces aberrations. Comment un tel peintre, portraitiste officiel des rois, de leur entourage et de l’élite, réputé pour la finesse de son trait par ses pairs comme par les foules, a-t-il pu être privé d’un hommage à la hauteur de son génie durant autant de décennies ? La direction du château de Versailles répare judicieusement cette injustice en présentant une exposition enfin digne de ce nom illustre… et pourtant si méconnu du public. Sans doute à cause de la place écrasante de sa représentation en costume de sacre de Louis XIV, visible dans tous les manuels scolaires, et qui occulte le reste de son œuvre. Parce qu’elle détaille parallèlement l’existence si singulière de l’enfant de Perpignan à la réussite sociale époustouflante, cette visite est passionnante à plus d’un titre.

♦ Hervé Bizeul, au delà des mots le désir.

⊕ Les Echos / Hervé Bizeul, répondre au désir originel

« Mon destin était inscrit dans mon tracé », dit l’ancien journaliste, auteur dans le Roussillon des best-sellers Le Clos des Fées et La Petite Sibérie. Au commencement était le verbe. Hervé Bizeul s’en servait pour raconter le métier, celui de vigneron, mystère d’une transformation étrange, d’une esthétique fascinante qu’il voulait percer. Au journaliste, quelque chose semblait inaccompli, heurtait la logique, la curiosité, la passion. Une frontière invisible séparait celui qui fait de celui qui regarde. Alors ? L’irruption du désir, la surprise de soi feraient le chemin. C’était pendant un voyage de presse il y a vingt-cinq ans en Roussillon, l’anniversaire des 20 ans de l’AOC, Bizeul agacé, lassé par les propos tenus, s’était échappé avec Jacques Raynaud, président de la cave de Vingrau pour visiter le vignoble. 

♦ Célia Asnar, sa méthode pour rééduquer les équidés.

⊕ France Info / À Perpignan, une dresseuse rééduque les chevaux anxieux ou maltraités

Dans son ranch à Terrats, près de Perpignan, Célia Asnar accueille les chevaux agressifs, maltraités ou en rupture avec leurs propriétaires. Elle propose une méthode innovante qui englobe le cavalier pour rééduquer l’animal. #IlsOntLaSolution

♦ Coup de sifflet final pour la saison de ProD2.

⊕ Le Figaro / Biarritz-Grenoble et Oyonnax-Colomiers en barrages, Valence Romans relégué

Les dés étaient déjà quasiment tous jetés en Pro D2 avant la 30e et dernière journée de la phase régulière, qui a néanmoins levé le voile ce vendredi sur deux inconnues : l’ordre des barragistes et le nom du deuxième relégué. Hasard du calendrier, les deux équipes de tête, Perpignan et Vannes, assurées de disputer les demi-finales à domicile, s’affrontaient pour une répétition honorifique avant peut-être de se croiser à nouveau, avec un tout autre enjeu, le 5 juin en finale. Les Catalans se sont imposés à Aimé-Giral face aux Bretons 30-17.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances