fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Revue de presse du 22 mai l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Revue de presse du 22 mai l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

France, Perpignan, 2021-10-22. Illustration, The government has announced its plan to revive freight transport in France, from the "primeur train" to combined transport including refrigerated wagons and containers. A political decision aimed at reducing the number of trucks on the roads. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-10-22. Illustration, Le gouvernement a annonce son plan relance du fret en France, du train des primeurs au transport combine incluant wagons frigorifiques et containers. Une decision politique destinee a reduire le nombre de camions sur les routes. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Article mis à jour le 22 mai 2022 à 09:19

Au programme de la revue de presse de ce dimanche, l’avenir de Castex intrigue quand le passé du père d’Elisabeth Borne fait polémique sur Wikipédia. Les élus iliberiens pourront-ils parler Catalan au conseil municipal ? Elne découvre 4 nouveaux sarcophages. Et enfin, les espadrilles vegan de Payote. Pigeons ou drôles, les détenus innovent dans la livraison, et le musée de Perpignan acquiert une œuvre d’importance.

♦ L’avenir de Jean Castex intrigue les médias

⊕ Challenges / Jean Castex pourrait bien être le prochain patron de la SNCF

L’ex-Premier ministre fait partie de la communauté des ferrovipathes, des passionnés du ferroviaire. Que va faire Jean Castex après ses trois semaines de vacances ? La proximité avec le président de la République et la « lourdeur de la tâche » l’ont éreinté et l’un de ses proches nous confirme qu’il « n’en pouvait plus ». Il n’a jamais été question de rempiler, ni à Matignon, ni dans un poste ministériel. Sa priorité ? « Le repos et la distance. » On imagine une mission à l’étranger, une responsabilité européenne. Il n’est guère tenté par le Sénat qu’on lui avait proposé. Son rêve est ailleurs. Il pourrait reprendre l’écriture, dans la ligne de son ouvrage La Ligne de chemin de fer de Perpignan à Villefranche, prélude de la ligne de Cerdagne (éd. Talaia, 2017).

♦ Le père de la nouvelle Première ministre était prisonnier dans les camps de Rivesaltes et Argeles

⊕ Blog Médiapart / Le père d’Elisabeth Borne et les camps de concentration français

Diverses agitations se sont faites autour de la biographie du père de la Première ministre, et de son internement. Ce billet vise à préciser son passage dans les camps de concentration français en 1941-1942. Faut-il s’intéresser aux familles des personnalités politiques ou considérer que cela relève de leur seule vie intime ? Nos contemporains semblent avoir fait leur choix : la page wikipédia d’Elisabeth Borne a été modifiée 550 fois dans les 48 heures suivant sa nomination à Matignon, entraînant un blocage de ses modifications. L’objet de cette passion ? Les origines de son père : belge, mais originaire d’Europe de l’Est, né Bornstein, juif et résistant. (…) Joseph et Isaac, son frère, y ont rejoint un réseau de Résistance, ont été arrêtés et envoyés au camp de Rivesaltes (près de Perpignan) en août 1942. 

♦ Les élus de la commune d’Elne pourront-ils parler Catalan durant leur conseil municipal?

⊕ 20 Minutes / Pyrénées-Orientales : Une commune veut autoriser le catalan au conseil municipal

Le maire d’Elne (Pyrénées-Orientales) Nicolas Garcia (PCF) a ajouté au règlement officiel la possibilité pour les élus de parler en catalan lors du conseil municipal. L’autorisation n’est valable que si une traduction instantanée est disponible. Elle doit désormais être étudiée par la préfecture, explique France Bleu Roussillon. Il reste un mois et demi aux représentants de l’Etat pour se prononcer sur la légalité de la démarche.

⊕ Valeurs actuelles / Des élus d’Occitanie autorisés à parler catalan lors des conseils municipaux

Le maire d’Elne (Pyrénées-Orientales) a inscrit au règlement du Conseil municipal le droit de s’exprimer en catalan. Une mesure très critiquée par l’opposition. Les services de l’Etat devront trancher, mais en attendant, le catalan s’est invité officiellement au Conseil municipal d’Elne (Pyrénées-Orientales). Le maire (PCF) de la commune, Nicolas Garcia, a officialisé la possibilité de s’exprimer en langue régionale lors des séances, rapporte France Bleu, jeudi 19 mai. Il faudra cependant que les propos soient ensuite traduits en français. Cette décision, une première en France, suscite cependant le débat au sein de la population comme dans la sphère politique locale.

♦ Drônes ou pigeons, les détenus innovent dans la livraison en prison

⊕ Ouest France / Des prisonniers se faisaient livrer de la drogue grâce à un pigeon

Certains détenus ne manquent pas d’ingéniosité pour introduire des produits illicites en prison. Au Pérou ces derniers jours, la police a intercepté un pigeon transportant de la drogue à destination de prisonniers. Une méthode de transport surprenante mais qui n’est pas nouvelle. (…) En France, les détenus ou leurs proches ne reculent également devant rien pour introduire des produits interdits dans l’enceinte des prisons. À plusieurs reprises depuis 2017, à Nancy, Perpignan ou encore Nîmes récemment, des prisonniers se sont fait parachuter dans leurs cellules des substances illicites ou des objets interdits (alcool, portable…). Mais eux n’ont pas choisi des oiseaux, ils l’ont fait via des drones.

♦ De nouveaux sarcophages découverts à Elne

⊕ National Géographic / Découverte de quatre sarcophages dans les Pyrénées-Orientales

Moins d’un mois après la découverte d’un premier sarcophage dans le sous-sol d’Elne, trois autres ont été remontés à la surface mercredi 11 mai. Ces cuves monolithiques seraient datées entre le 5e siècle et le 7e siècle de notre ère.

⊕ Le Huffington / Des sarcophages de l’Empire romain découverts près de Perpignan

Des ouvriers étaient tombés sur un premier sarcophage pendant des travaux d’assainissement en avril, ils en ont remonté trois autres ce lundi 16 mai. Une trouvaille fascinante dans le sud de la France. Quatre sarcophages ont été découverts et levés dans la commune d’Elne dans les Pyrénées-Orientales.

♦ Payote lance ses espadrilles en cuir de raison

⊕ Challenges / Payote lance sa première collection d’espadrilles vegan en cuir de raisin

Implantée à Perpignan, la marque Payote lance sa première collection d’espadrilles en « cuir » de… raisin. Une matière écologique, issue des déchets de la viticulture.

♦ Le musée Hyacinthe Rigaud acquiert une toile de Montfreid

⊕ La Tribune de l’Art / Deux toiles de Monfreid pour Quimper et Perpignan

Quimper, Musée des beaux-arts et Perpignan, Musée Hyacinthe Rigaud – Tous deux prendront place dans la rétrospective George Daniel de Monfreid que s’apprête à inaugurer le Musée Hyacinthe Rigaud à Perpignan, près de vingt ans après celle que présentaient le Musée des Beaux-Arts et de la dentelle d’Alençon et le Musée d’Art et d’Histoire de Narbonne. Passés en vente sur le marché de l’art parisien en 2019, La Barque et le Portrait d’Olympe Muller de Beaupré au châle rouge étaient retournés en mains privées avant de récemment rejoindre le Musée des Beaux-Arts de Quimper et les collections perpignanaises, objet d’une donation pour le premier, achat de gré à gré par la ville de Perpignan pour le second.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances