fbpx

Revue de presse hebdomadaire du dimanche 8 Mars – Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

LECTURE

Parcourez notre revue de presse nationale (et pas que) qui sera publiée tous les dimanches. Un nouveau format Made In Perpignan. Les Pyrénées-Orientales sous le prisme des médias nationaux et étrangers.

♦ Le journal Marianne dévoile le “jeu dangereux” du député-candidat Romain Grau avec le vote gitan

⊕ Marianne / Perpignan : pour conquérir le vote gitan, le candidat et député LREM… invite tout le quartier au resto

“À deux semaines du premier tour, les candidats à la mairie de Perpignan jettent leurs dernières forces dans la campagne. Pour conquérir le vote communautaire, le camp de Romain Grau, candidat LREM, mise tout sur une des ses qualités essentielles : la générosité.”

⊕ Capital / Municipales : quand un candidat LREM invite tout un quartier au restaurant

“À Perpignan, Romain Grau nie être derrière ce qui pourrait s’apparenter à des achats de vote à la lecture du code électoral. Député de la première circonscription des Pyrénées-Orientales, Romain Grau se présente aux élections municipales à Perpignan contre notamment Jean-Marc Pujol, maire LR sortant. Et comme le révèle Marianne, le candidat LREM semble prêt à tout pour conquérir une partie de l’électorat, même à flirter dangereusement avec la loi.”

⊕ Valeurs Actuelles / Perpignan : les petites manigances d’un candidat LREM pour s’assurer le vote gitan

“À huit jours du scrutin des municipales, le candidat LREM Romain Grau semble prêt à tout pour rassembler au maximum à Perpignan. L’information pourrait faire sourire si elle n’était pas à la limite du légal. À Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, le candidat LREM aux municipales, Romain Grau, s’adonne à un petit jeu dangereux, explique Marianne.”

⊕ La Nouvelle Tribune / Municipales en France : un candidat de Macron dans la tourmente

“Nouvelle tempête en vue chez LREM ? En effet, selon les informations de Marianne, Romain Grau, député de la première circonscription des Pyrénées-Orientales, serait accusé d’achat de votes. L’élu de la majorité se présente à Perpignan, contre Jean-Marc Pujol, maire sortant. Toutefois, il semblerait que ses techniques de campagne soient un peu particulières.”

♦ Les élections municipales à Perpignan

⊕ Europe1 / À Perpignan, le RN aux portes de la mairie : “Louis Aliot est dans une zone de confort”

“Avec 35% des intentions de vote, le député RN Louis Aliot arrive nettement en tête au premier tour de l’élection municipale de Perpignan, selon un sondage BVA réalisé pour Europe 1 et Orange. Le maire LR sortant, Jean-Marc Pujol, ne recueillerait que 19% des suffrages.”

⊕ Valeurs actuelles / Municipales : le RN en pole position à Perpignan

“Un sondage place Louis Aliot largement en tête au premier tour. Le candidat LR sortant est grandement distancé. À dix jours des élections municipales, le Rassemblement national commence à se frotter les mains. Selon un sondage réalisé par BVA pour Europe 1 et Orange, le candidat du parti de Marine Le Pen, Louis Aliot, est largement en tête au premier tour avec 35% des intentions de vote. Un score très haut ; encore plus parlant, puisqu’il devance le maire sortant LR, Jean-Marc Pujol, qui pointe à plus de 16 points derrière Louis Aliot. Selon Europe 1, les autres listes sont également au coude à coude ;  puisque celle menée par Agnès Langevine (EELV-PS) est créditée de 15% tout comme la liste LREM menée par Romain Grau.”

⊕ La Croix / Municipales, des débats partout en France

Si le débat télévisé entre les prétendants à la mairie de Paris, mercredi 4 mars, concentre l’attention médiatique, des confrontations similaires ont lieu dans bien d’autres villes, portées par les médias locaux et prisées des candidats.”

⊕ Le Figaro / Louis Aliot: «Front républicain ou non, il y a de grandes chances que je gagne»

“INTERVIEW – Selon le candidat du RN à Perpignan, les membres des Républicains et du PS se renvoient sans cesse la balle du chômage et de l’insécurité depuis plusieurs années.”

⊕ La Croix / À Perpignan, Louis Aliot porte l’espoir du Rassemblement national

“Le candidat Rassemblement national se présente pour la troisième fois sans afficher l’étiquette de son parti. Après Béziers en 2014, le Rassemblement national mise sur Perpignan pour emporter une grande ville. À 50 ans, Louis Aliot s’y présente au scrutin municipal pour la troisième fois, après avoir échoué en 2014 malgré sa première place et ses 34 % des voix du premier tour. « Cette fois, j’ai toutes mes chances, en duel ou en triangulaire », affirme-t-il.”

⊕ Challenges / Municipales: La République en marche réfléchit déjà à l’entre-deux tours

“Promise à des résultats décevants au soir du premier tour des municipales, La République en marche se prépare à un entre-deux tours mouvementé ; lorsqu’il s’agira pour ses candidats de se maintenir, se retirer ou fusionner. Et s’assurer que les lignes rouges ne soient pas franchies.”

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances