fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Politique » Sécurité et emploi, les priorités du Préfet des Pyrénées-Orientales pour 2023

Sécurité et emploi, les priorités du Préfet des Pyrénées-Orientales pour 2023

France, Perpignan, 2022-02-01. Illustration, Prefecture of Pyrenees-Orientales. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2022-02-01. Illustration, Prefecture des Pyrenees-Orientales. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Article mis à jour le 7 janvier 2023 à 07:45

Arrivé depuis plus de 4 mois dans les Pyrénées-Orientales, Rodrigue Furcy a désormais pris la pleine mesure du territoire et de ses enjeux. Ce 6 janvier, lors des vœux à la presse, il a déclaré que 2023 serait l’année de l’action et «des résultats dans la durée». Parmi les priorités affichées par le Préfet, la sécurité et l’emploi.

Prolongation des renforts de gendarmerie mobile et Col de Banyuls toujours fermé

Depuis le mois de septembre, les Pyrénées-Orientales – et surtout la zone de Perpignan – comptent sur le renfort d’un escadron de gendarmerie mobile. Le Préfet s’est félicité de «l’amélioration significative sur la délinquance de voie publique. Baisse des vols avec violence de 20%, des cambriolages de 1% et du vol des véhicules de 7%. » La présence des agents sur le terrain permet également de concentrer les forces sur les dossiers de trafic de drogue plus complexes. «Nous allons aussi travailler sur la question des consommateurs. Car il n’y a pas de trafic sans consommateur.» Le Préfet de rappeler que le nombre d’amendes forfaitaires pour consommation de drogue avait été multiplié par 5 en un an.

Les renforts de gendarmerie mobile étaient en théorie prévus jusqu’en fin 2022. Le Préfet reste flou quant à la pérennité du dispositif. «Nous sommes en 2023, et ils sont toujours là. Nous n’avons pas de date à annoncer parce que tout cela est soumis à la situation nationale (…). Le souhait du ministre de l’Intérieur est d’apporter de la constance dans l’approche pour la meilleure efficacité. Et faire en sorte que les effets positifs puissent se traduire dans la durée, par un maintien des renforts, mais surtout par un travail en profondeur.»

Rodrigue Furcy a également été questionné sur le Col de Banyuls toujours fermé. Le Préfet précise que la situation sera réexaminée dans les prochaines semaines, mais n’exclut pas une ouverture partielle du Col. Il a tenu à rappeler que depuis 2015, pour des raisons sécuritaires, le contrôle aux frontières avait été rétabli. Idem depuis 2020 afin de lutter contre l’immigration clandestine. «Avec un nombre de force données, si vous avez 15 points à contrôler, vous êtes moins efficaces que si vous en avez 10.»

FRANCE - RODRIGUE FURCY NOUVEAU PREFET DES PYRENEES-ORIENTALES

Un sous-préfet en renfort pour réduire le chômage chronique des Pyrénées-Orientales

Le Préfet rappelle le paradoxe de la situation économique des Pyrénées-Orientales. Un département champion du chômage en France métropolitaine, alors que les employeurs peinent à recruter. Pour tenter d’agir sur ce paradoxe, Rodrigue Furcy a demandé le renfort d’un sous-préfet dédié à l’égalité des chances. Patrice Bouzillard arrivé en fin d’année 2022 est chargé de tous les dispositifs de cohésion sociale, d’emploi et d’insertion. Parmi les sujets identifiés, il y a l’adéquation entre l’offre et la demande d’emploi, l’incitation à la reprise d’activité ou la levée des freins sociaux. «Ce sont des sujets qui sont compliqués (…) mais on a envie de se pencher sur ces sujets avec ambition.»

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances