Zapping de l’actualité du 24 mars | Pyrénées-Orientales

19/01/2021, Perpignan, France, Centre vaccinal © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Covid-19 – La situation en Occitanie en 5 questions à l’ARS

1. Comment évolue actuellement l’épidémie en Occitanie ?

La circulation du virus est plus faible en Occitanie que dans d’autres régions de France. Pour autant, la situation sanitaire se dégrade rapidement et brutalement depuis 10 jours. Les disparités territoriales sont assez marquées au sein de la région mais la tendance est générale.

2. Quelles perspectives d’activité à l’hôpital ?

La situation actuelle ne s’améliore plus ; alors que le nombre de cas graves pris en charge à l’hôpital reste encore élevé en Occitanie. Les indicateurs d’activité actuels sont très proches de ceux du pic
du printemps 2020.

3. Quelle évolution dans les EHPAD en Occitanie ?

Une forte baisse du nombre de cas se poursuit dans les établissements médico-sociaux. C’est probablement lié à la campagne de vaccination qui protège nos aînés.

4. La campagne de vaccination : où en est-on en Occitanie ?

À ce stade, 585 000 personnes ont déjà bénéficié d’une injection en Occitanie.

5. La campagne de vaccination : quelles perspectives en Occitanie ?

La forte progression des livraisons va favoriser une amplification des vaccinations d’ici l’été. Les professionnels de santé libéraux de la région sont pleinement engagés dans cette démarche de santé publique. De nombreuses initiatives territoriales renforcent cette mobilisation, avec l’appui des collectivités et des sapeurs-pompiers par exemple.

♦ Ouverture de 38 vaccinodromes gérés par les sapeurs-pompiers en France

Selon le ministère de l’Intérieur, dans les tous prochains jours, 38 vaccinodromes seront mis en place sur l’ensemble du territoire. “Ouverts 7j/7, ces centres de grande capacité seront armés par les sapeurs-pompiers avec notamment le concours des associations agréées de sécurité civile. Plus de 140 centres de vaccination modulaires et mobiles compléteront le dispositif afin de répondre à des besoins spécifiques.”

Par ailleurs, la campagne de dépistage de la COVID-19 mise en place par le gouvernement a commencé début mars dans les établissements scolaires de huit communes du département. “À Saint-Estève, les tests salivaires, soumis préalablement à l’accord des responsables légaux, ont été déployés le 18 mars au sein des écoles élémentaires Louis Torcatis et Pau Casals et réalisés par auto prélèvement au domicile des familles. Aucun cas positif n’a été décelé dans les écoles de la ville au cours de la campagne du 18 mars 2021. Les prochains tests sont programmés tous les quinze jours jusqu’à la fin de l’année scolaire.”

19/01/2021, Perpignan, France, Centre vaccinal © Arnaud Le Vu / MiP
19/01/2021, Perpignan, France, Centre vaccinal © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Quelles sont les communes les moins dépensières des Pyrénées-Orientales ?

Jeudi 25 mars se déroulera le Conseil Municipal de Perpignan qui validera le budget 2021. L’occasion de revenir sur les données analysées dans l’Argus des Communes de Contribuables Associés correspondant aux dernières publications de la Direction générale des collectivités locales et du ministère de l’Economie et des Finances. Pour Perpignan, notée 10/20, le montant des dépenses par habitant en 2019 était de 1.184 € ; sachant que la médiane des communes de même taille est de 1.271 €.

Quelques notes de communes des Pyrénées-Orientales :

Perpignan : 10/20Saint-Estève : 16/20
Saint-Cyprien : 17/20Saint-Laurent-de-la-Salanque : 18/20
Canet-en-Roussillon : 14/20Montesquieu des Albères : 9/20
Argelès-sur-Mer : 18/20Palau del Vidre : 16/20
Le Barcarès : 10/20Le Soler : 11/20
Perpignan - Les données budgétaires depuis 2014 : dépenses, prélèvements et dette © Argus des communes
Perpignan – Les données budgétaires depuis 2014 : dépenses, prélèvements et dette © Argus des communes

♦ 300 millions d’euros supplémentaires pour le Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires

Le gouvernement a annoncé le 23 mars une nouvelle étape du partenariat entre l’État et les régions pour la relance industrielle. Doté en juillet dernier par l’État de 400 millions d’euros dans le cadre de France Relance, et complétés par des financements de certaines régions, ce fonds finance des projets de développement ou de relocalisation industrielle pour les territoires, et a déjà accompagné 531 projets industriels (dont 90% des projets sont portés par des PME et des ETI).

Le Gouvernement et les régions ont confirmé des crédits supplémentaires qui bénéficieront à 500 nouveaux projets industriels dans les territoires. Ces projets pourraient créer près de 15.000 emplois nouveaux ; sachant que chaque emploi industriel génère en moyenne 3 emplois induits. Dans les Pyrénées-Orientales, le constructeur naval Catana fait partie des lauréats 2021.

♦ Le baromètre économique URSSAF à fin février 2021

En février 2021, le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois (hors intérim) diminue de 2,7% ; après la hausse de 18,8% en janvier et le repli de 4,7% en décembre, portant à +10,1% l’évolution sur trois mois. L’évolution sur un an reste négative (-15,6%).

“La baisse des déclarations d’embauche enregistrée en février 2021 s’explique par la diminution des embauches en CDD de plus d’un mois (-1,7%) et de celles en CDI (-3,8%). Sur un an, les déclarations d’embauche en CDD de plus d’un mois baissent de 9,9% tandis que celles en CDI reculent de 21,3%.”

♦ OneDirect, plus branchée que jamais

Leader européen des casques téléphoniques, l’entreprise catalane OneDirect connait un incroyable essor depuis le premier confinement en mars 2020. Une date qui coïncide également avec le retour d’Emmanuel Stern au poste de PDG. “Après le choc du premier confinement, les entreprises ont adopté de nouvelles pratiques de travail et de management, plus souples et participatives. Des produits qui étaient jusqu’alors réservés à des usages de type call centers sont devenus le quotidien de ces entreprises” confie Emmanuel Stern au Journal des Entreprises.

Un entrepôt de 3 000 m2 à Perpignan, un stock permettant de faire face en cas de pénurie de composants, une stratégie de rachat et de conquête de grands comptes : une interview à découvrir sur le Journal des Entreprises.

Emmanuel Stern © Arnaud Le Vu / MiP / APM

♦ François Rivière au Comité Directeur de la Ligue Nationale de Rugby

L’Assemblée Générale de la Ligue Nationale de Rugby, réunie ce mardi 23 mars à Paris, a élu René Bouscatel à sa présidence sur proposition du Comité Directeur ; avec 89,6% des voix. René Bouscatel succède pour 4 ans à Paul Goze, Président de la LNR de 2012 à 2021. Cette Assemblée Générale a également procédé au renouvellement des membres du Comité Directeur ; un renouvellement marqué par l’arrivée de François Rivière, président de l’Usap.

“Comme vous pourrez le constater, cette équipe nouvellement élue amène un remaniement profond de la gouvernance de la Ligue Nationale de Rugby . Pour ma part , tout en restant Président de notre magnifique Usap , je me consacrerai sans relâche à nos territoires , à notre rugby de proximité et des familles, avec l’objectif d’une Coupe de Monde de Rugby magnifique et partagée par tous.”

François Rivière
USAP vs Grenoble Saison 2019/20  ProD2
François Rivière – USAP vs Grenoble Saison 2019/20 ProD2

♦ Retour d’expérience sur les budgets participatifs de la Région Occitanie

Lauréat en 2020, le Collectif alternatives pesticides 66 a pu acheter végétaux et outils. Et amener les petits Catalans à s’intéresser aux haies écologiques. “Il suffit de peu de choses pour en changer beaucoup. Un sillon, un plant, de l’eau et tout un écosystème renaît. C’est ce qu’explique de façon ludique et pédagogique le Collectif Alternatives Pesticides (CAP) 66 aux enfants de l’école primaire de Palau-de Cerdagne, dans les Pyrénées-Orientales. Ces derniers ont aidé à planter des haies écologiques sur leur commune.”

“Avant Palau, une soixantaine d’arbres sont venus garnir l’Arboretum de Canet-en-Roussillon. Début mars, même opération à Saint-Hyppolite. Ces haies composites ont la caractéristique de créer un microclimat là où elles prennent racines et de protéger les alentours du vent.” Les Trophées pour la biodiversité récompensent les acteurs socio-économiques qui ont réalisé une démarche en faveur de la préservation de la biodiversité. Candidatez dès à présent pour l’édition 2021.

♦ Windsurf – Quand Saint-Cyprien rivalise avec Hawaï

Et dire que certains ne jurent que par les grands spots de vagues de l’hémisphère sud. Pourtant, les conditions météorologiques étaient idéales le week-end dernier à Saint-Cyprien pour une session Windsurfing comme le rapporte Fred Bonet : “une solide Tramontane s’associant à une inhabituelle houle de Nord-Est”. Le résultat ? Des images de glisse qui font du bien dans une période marquée par l’omniprésence du mot “confinement”. En mer, comme le rapporte Fred Bonet dans Windsurf Magazine, étaient en session “les locaux Sam Esteve et Nicolas Reynes ainsi que le varois Adrien Bosson”.

♦ Mémorial – Josep Bartolí, exposition “Les sombres couleurs de l’exil”

Du 23 septembre 2021 au 19 septembre 2022, le Mémorial du Camp de Rivesaltes présentera une exposition exceptionnelle consacrée à l’œuvre de l’artiste et combattant antifranquiste, Josep Bartolí. Cette exposition fait suite au film « Josep », réalisé par Aurel, sorti au cinéma l’an passé et César 2021 du Meilleur Film d’Animation (long-métrage), soutenu notamment par le Mémorial et la Région Occitanie.

“À travers une sélection de plus de 150 œuvres, issues de la donation au Mémorial du Camp de Rivesaltes, des Archives municipales de Barcelone, du Centre culturel de Terrassa et de collections privées, « Josep Bartolí. Les sombres couleurs de l’exil » met en perspective certaines réalisations majeures de Bartolí marquées par l’exil, ses engagements et ses combats.”

© Arnaud Le Vu / MiP / APM
© Arnaud Le Vu / MiP / APM

♦ Théâtre & Débat – La radicalisation des jeunes via les réseaux sociaux

Méditerranée Plurielle, organise une manifestation au lycée Jean Lurçat, avec le concours de la Compagnie Madani, pour la pièce de théâtre “J’ai rencontré Dieu sur Facebook” ; et la participation du sociologue Samir Amghar pour animer le débat qui suivra. Cette création évoque la question de la radicalisation des jeunes via les réseaux sociaux.

Affiche J'ai rencontré Dieu sur Facebook

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances