fbpx
Bretagne Cheval illustrations

Zapping de l’actualité du 25 septembre | Pyrénées-Orientales

LECTURE

Chaque soir, Made In Perpignan propose désormais son format “Zapping” à ceux désireux de balayer l’actualité en un clin d’œil. Du lundi au vendredi, entre 18h et 19h, nous vous compilerons les brèves de la journée ; ainsi que des résumés de nos articles publiés.

Nos articles du jour

♦ L’université de Perpignan classée par les étudiants 11e sur les 117 universités de France

Dans un classement réalisé par StuDocu, la plateforme d’apprentissage en ligne et de partage, des étudiants et d’anciens étudiants de l’université Perpignan Via Domitia ont noté leur établissement sur différents critères. De la réputation, à la qualité de ses cours, en passant par la vie sur le campus ou sur l’accessibilité, les répondants ont noté l’université sur 10. L’UPVD obtient la note générale de 8,6/10 ; exæco avec Sciences Po Paris ou Paris 2.

  • L’UPVD obtient la note de 8,1 sur 10 en réputation.
  • 7,5 pour le distanciel. Les étudiants répondant aux questions.
  • L’université de Perpignan obtient la note de 8,6 pour la qualité de ses cours.
  • Vie de campus 8,4 – Nourriture 8,1 – Logement 8,9.
  • Installations et locaux 7,3 – Associations 8,3 – Sport 8,2 – Emplacement 8,5.
  • Accessibilité 9,4 – Sécurité 8,3 – Aide financière 9,4 – Diversité et inclusion 8,9.
  • Enfin, à la question, le campus est-il propice aux rencontres amoureuses, l’UPVD obtient sa plus mauvaise note, 6,7/10.

L’université arrive en 117e position sur 563 universités européennes notées par 45.000 étudiants. En Europe, c’est l’université calédonienne de Glasgow en Écosse qui obtient la meilleure note (9,6/10). Au niveau mondial, 100.000 étudiants ont classé 1.500 établissements.

♦ Les décisions de la Préfecture pour réduire la circulation du virus Covid-19 dans les Pyrénées-Orientales

En raison du classement du département en “zone d’alerte” au Covid-19, le préfet des Pyrénées-Orientales a décidé d’interdire, à compter de lundi 28 septembre 2020 et pour 15 jours, les rassemblements festifs ou familiaux de plus de 30 personnes. Cette décision vaut pour tous les établissements recevant du public notamment les salles des fêtes ou polyvalentes, les chapiteaux, tentes et structures provisoires.

Les rassemblements festifs cités peuvent se comprendre comme les évènements avec restauration/boissons susceptibles de se transformer en soirée dansante, ou de conduire à un non-respect des gestes barrières (places assises, distance d’un siège, port du masque). Les fêtes de famille, fêtes entre amis, fêtes locales ne peuvent ainsi se tenir à plus de 30 personnes dans un établissement recevant du public.

Pour les autres rassemblements, de type associatif ou professionnel, les organisateurs doivent prévoir un protocole sanitaire respectant le décret ministériel. Par exemple, dans une salle des fêtes, le port du masque est obligatoire, les personnes doivent être assises, en respectant une distance d’un siège entre 2 personnes ou par groupes de moins de 10 personnes ; sans restauration , etc ….

Les cérémonies civiles dans les mairies ou religieuses dans les lieux de culte ne sont pas soumises à la jauge des 30 personnes. Les règles sanitaires doivent être respectées pendant les cérémonies. Concernant le port du masque aux abords des établissements scolaires, plus d’informations sur le site de la préfecture des Pyrénées-Orientales.

♦ Le point sur la Covid-19 dans l’académie de Montpellier

Depuis la rentrée de septembre, c’est la première fois que le rectorat communique à propos des chiffres de la Covid-19 dans l’Académie. Les services informent qu’il n’y a aucune école fermée à ce jour sur l’ensemble des 2.401 établissements gérés par le rectorat. 42 classes sur 20.857 sont fermées. À noter qu’il y a 271 cas de Covid-19 avérés parmi les 490.173 les élèves ; dont 41 sur les dernières 24 heures. Et 50 parmi les 53.800 personnels de l’Académie.

  • Les Pyrénées-Orientales comptent 5 classes fermées,
  • L’Aude affiche 1 seule classe fermée pour cause de Covid,
  • 32 classes sont fermées dans l’Hérault,
  • 3 dans le Gard,
  • Le département de la Lozère n’a fermé aucune de ses classes.

♦ Établissements et services pour personnes âgées : tensions majeures sur les ressources humaines

La Fédération nationale des associations de directeurs d’établissements et services pour personnes âgées (FNADEPA) alerte sur les tensions majeures en matière de ressources humaines dans le secteur du Grand âge. Entre épuisement, arrêts maladies, démissions et personnels désabusés, l’inquiétude grandit. 

Multiplication des absences et des démissions. Ces dernières semaines, les directeurs des établissements et services pour personnes âgées ne parviennent plus à pallier les absences des personnels, épuisés par la « première vague » qui augmentent rapidement. Entre démissions et arrêts maladie, l’absentéisme s’étend désormais aux professionnels non soignants, pourtant habituellement moins touchés. 

Concurrence malsaine et inégalités de traitement entre établissements. De plus, le versement d’une prime Grand âge aux seules structures publiques hospitalières et les différences de temporalité dans le versement des revalorisations prévues par le Ségur de la Santé entraînent une concurrence malsaine entre les établissements selon leurs statuts. Quant à la prime Covid, elle tarde encore à être versée dans l’aide à domicile. 

Une ligne rouge à ne pas franchir. Enfin, dans cette période de crise qui nécessite plus que jamais une visibilité sur les réformes à venir pour les acteurs de terrain, la FNADEPA s’inquiète d’un éventuel report de la loi Grand âge et Autonomie, pourtant promise par le chef de l’État en 2019 puis en 2020.

 

♦ Dotation exceptionnelle de 130.000€ pour la Fédération d’Équitation d’Occitanie 

En France, le cheval passionne plus d’1,5 millions de pratiquants ; parmi lesquels 620.000 licenciés à la FFE, Fédération Française d’Équitation. L’Occitanie comptent près de 57.000 licenciés répartis sur plus de 1.100 structures. De façon à promouvoir l’équitation auprès de nouveaux publics et pour fidéliser les pratiquants, le Comité Régional Occitanie et les Comités Départementaux d’Équitation mènent actuellement plusieurs opérations « séduction ».

« L’impact de la crise que nous traversons est très fort d’un point de vue économique pour l’ensemble de la filière cheval en France. Les premières estimations parlent d’une perte de 30 millions d’euros HT par semaine depuis le 15 mars, pour les seuls centres équestres et poney-clubs », expliquait Frédéric Bouix, délégué général de la Fédération Française d’Équitation, avant l’autorisation de reprise de l’activité dans les clubs le 11 mai dernier.

Par la voix de son président Jacob Legros, le Comité Régional d’Équitation Occitanie a voulu mettre l’accent sur la communication pour mettre fin à certaines idées reçues. « Le Comité a donc mis en place le « Mois du cheval et du poney » avec un « pack rentrée » ; un pack promotionnel accessible au grand public d’un coût de 40€ pour quatre séances d’équitation. Nous en avons déjà vendu 500 en dix jours ! Le public va s’apercevoir qu’en moyenne pour 15 à 20€, on peut pratiquer 1h de poney par semaine ; et pour 20 à 25€, 1h de cheval par semaine. Et comme nous avons conscience des difficultés économiques des centres équestres, le Comité Régional et les Comités Départementaux les accompagnent en abondant ce pack de 20€. Le « pack rentrée » est donc vendu 40€ au grand public ; mais les clubs perçoivent 60€. »

♦ Agenda du soir : Du 25 au 27 septembre – Canet-en-Roussillon – Sports Extrêmes – Festival Wheelz

La commune de Canet en Roussillon accueillera les 26 et 27 septembre prochains la 9ème édition du Festival du sport extrême. En 2020, le Wheelz Festival posera son grand barnum en bord de mer sur le «Parking Côte Vermeille».

Au fil des années les démonstrations et initiations sont devenues une part essentielle du Festival, le Wheelz se voulant une vitrine des sports tendances et extrêmes, impliquant souvent vitesse, hauteur, engagement physique, tout cela grâce à toutes les machines dotées de roues ou roulettes. Si les principales démos sont assurées par des professionnels ou amateurs chevronnés, les clubs locaux ainsi que les spectateurs seront également acteurs de l’événement grâce à des zones dédiées ainsi que des animations gratuites.

Entrée libre à partir de 10h, Parking Côte Vermeille.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances