Elne – Découvertes archéologiques aux abords de la cathédrale

A l’instar des fouilles qui avaient eut lieu aux abords de la cathédrale Saint Jean en juin 2016, le pôle archéologique du Conseil Départemental a mis en lumière les vestiges d’une ancienne cathédrale, attenante à la Cathédrale Sainte-Eulalie et Sainte-Julie, qui selon les experts aurait été construite entre le VIe siècle et le IVe siècle. Olivier Passarius, archéologue responsable des fouilles sur le plateau des Garaffes à Elne, exprimait son enthousiasme en annonçant cette découverte qu’il qualifie « d’exceptionnelle et qui éclaire de façon importante l’histoire d’Elne mais aussi l’histoire du département et du diocèse ». Sur ce site étudié depuis 2014, de nombreux vestiges ont permis de révéler plusieurs tombes et des restes d’ossements humains. Mais aussi des vestiges d’habitats remontant au XIème siècle qui aident à la reconstitution du mode de vie de cette époque sur ce secteur géographique.  Des découvertes qui corroborent les textes indiquant qu’il s’agissait d’un quartier où résidaient essentiellement des membres du clergé. À partir de 1602, la résidence de l’évêque d’Elne est transférée à Perpignan suite à l’autorisation faite par le Pape Clément VIII.  D’où la dénomination actuelle du diocèse de « Perpignan-Elne » dont l’évêque actuel est Monseigneur Turini depuis 2014.

En 2014, des sondages archéologiques ont été réalisés à l’emplacement de l’ancienne église Saint-Etienne, aux abords de la cathédrale d’Elne. Ces sondages, implantés sur le plateau des Garaffes et menés par le Pôle Archéologique Départemental, ont mis en évidence des vestiges de nature à motiver la poursuite des investigations sous la forme d’une fouille programmée de 2015 à 2019.

La Cathédrale Sainte-Eulalie et Sainte-Julie est le siège du diocèse d’Elne. Sa construction s’étale entre le XIème et le XIIème siècle, puis remaniée au XIIème, XIVème et XVème siècles. La Cathédrale dans sa version actuelle est en cours de restauration depuis 2016. La découverte sur le plateau des Garrafes est le bâtiment originel de la cathédrale actuelle.

Le cloître attenant à la cathédrale a été également construit en plusieurs étapes. Dès le XIIème siècle, la galerie sud fut commandée par l’évêque Guillermo Jordan qui y en a fait sa sépulture. Suivront les galeries nord et ouest au XIIIème siècle pour s’achever au XIVème par la galerie est. A l’origine, le cloître était surplombé d’un étage qui servait de résidence au clergé, étage détruit en 1827. Les découvertes récentes montrent que les chanoines, avant de résider dans le cloître, résidaient aux environs de la cathédrale ancienne dont les murs viennent d’être révélés.

« En 568, Elne devient siège épiscopal : c’est pour cette raison que sera édifiée au XIe siècle une magnifique Cathédrale. L’édifice à l’origine roman présente des parties gothiques comme le démontre son riche Cloître de marbre blanc veiné de bleu. Contrairement à la majorité des Cloîtres du département, celui d’Elne fût bâti pour des chanoines (clercs assistant l’évêque dans son gouvernement du diocèse), et non pour des moines. Ce Cloître, à l’iconographie unique, a été construit entre le XIIe et le XIVe siècle, et rassemble, à lui seul, toute l’évolution de la sculpture médiévale roussillonnaise, ce qui en fait l’un des Cloîtres le plus complet. Les chapiteaux évoluent de l’art roman à l’art gothique dans une floraison luxuriante de thèmes originaux (végétaux, animaux et religieux). En forme de quadrilatère irrégulier, adossé au flanc nord de la Cathédrale, sa construction débute au cœur de la période d’épanouissement de l’art roman catalan, pour se poursuivre tout au long de la période gothique. Bien qu’il n’ait jamais été restauré massivement, ce Cloître est exceptionnellement bien conservé, ce qui permet d’admirer ses sculptures uniques. Il fut classé monument historique en 1840, et la Cathédrale Sainte-Eulalie et Sainte-Julie d’Elne le fut en 1875. Mais en 1602, l’évêché fut transféré à Perpignan, et la Cathédrale d’Elne ne put finir d’être achevée comme il l’était prévu »Source site officiel commune d’Elne

 

33fcecfe76d330c32c404e329e99d4eekkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk