fbpx
03/11/2018, Perpignan, France, Foire Saint-Martin © Arnaud Le Vu / MiP
03/11/2018, Perpignan, France, Foire Saint-Martin © Arnaud Le Vu / MiP

Alors que rentre en vigueur le couvre-feu dans 8 métropoles de l’hexagone et en région parisienne, le Préfet des Pyrénées-Orientales vient d’annoncer de nouvelles mesures afin de tenter de freiner la pandémie Covid-19 dans notre département. Le Préfet évoque une situation sanitaire qui “s’est fortement dégradée”.

♦ Port du masque obligatoire dans toutes les communes de plus de 1.000 habitants

Depuis le mois de juillet, certaines communes, dont Perpignan, avaient rendu le port du masque obligatoire dans certaines rues ; tout comme aux abords des écoles, ou lors des marchés de plein vent ou des vide-greniers.

C’est désormais dans l’ensemble des rues des communes de plus de 1.000 habitants des Pyrénées-Orientales que le port du masque est obligatoire ; sous peine d’amende de 135€.

Certains maires de communes de moins de 1.000 habitants ont également demandé au Préfet, Etienne Stoskopf, de rendre obligatoire le masque pour les plus de 11 ans dans leurs rues. Au 17 octobre, le nouvel arrêté préfectoral concerne 87 des 226 communes des Pyrénées-Orientales.

♦ Point sur la situation épidémique Covid-19 dans les Pyrénées-Orientales 

Depuis le 8 septembre, notre département a franchi le seuil de 50 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants. Au 15 octobre, 224 personnes pour 100.000 habitants sont porteuses du virus.

  • À la même date, le taux d’incidence pour la ville de Perpignan est de 355,8 cas pour 100.000 habitants ; avec un taux de positivité de 19,5%.
  • Dans l’agglomération de Perpignan, le taux est de 275,8 cas pour 100.000 habitants ; avec un taux de positivité de positivité de 15,4 %.

Au 16 octobre, l’hôpital de Perpignan comptait 38 patients atteints de Covid-19 dont 10 dans le service de réanimation ; service qui peut accueillir 24 patients au maximum. 42 personnes sont décédées du Covid-19 à l’hôpital de Perpignan depuis le début de la crise sanitaire ; deux de plus depuis le dernier bulletin du 13 octobre.

♦ Interdiction des fêtes privées et des rassemblements de plus de 6 personnes

Compte tenu du passage des Pyrénées-Orientales en urgence sanitaire, le Préfet a décidé d’interdire toute fête privée (comme les mariages ou soirées étudiantes) à compter du 19 octobre. Interdiction de tout rassemblement, réunion ou activité de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public à partir du 17 octobre.

Ce qui reste autorisé :

  • Les manifestations revendicatives déclarées ;
  • Des rassemblements à caractère professionnel ;
  • Les services de transports de voyageurs ; des Établissements Recevant du Public ;
  • Des cérémonies funéraires ;
  • Les visites organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle ainsi que des marchés ;
  • Les brocantes, les marchés de plein air, les vide-greniers, les foires ou les fêtes foraines restent permis ; sous réserve du respect des protocoles sanitaires stricts.

♦ Quid de la Foire Saint-Martin de Perpignan ?

La foire Saint-Martin de Perpignan est pour l’heure maintenue. Elle devrait ouvrir ses portes le 24 octobre et les forains sont déjà à pied d’œuvre pour le montage de leurs manèges.  Des restrictions sont d’ores et déjà applicables ; et notamment le principe de distanciation physique (4M2 par personne). De fait, la jauge du nombre de personnes autorisées à l’intérieur de l’enceinte de la Foire Saint-Martin est réduite.

La préfecture précise que « les fêtes foraines restent permises sous réserve du respect des protocoles sanitaires stricts ».

♦ Fermeture des bars à 22 heures et cahier de rappel dans les restaurants 

Si les bars et restaurants catalans évitent la fermeture comme de l’autre côté des Pyrénées, de nouvelles mesures rentrent en vigueur. Le service au bar est interdit et à 22 heures au plus tard, le rideau devra être tiré.

Les restaurants, eux, doivent appliquer un protocole sanitaire renforcé et notamment :

  • Respect de la distance d’un mètre entre les chaises de tables différentes ;
  • Limitation à six du nombre de clients par table ;
  • Et la tenue d’un cahier de rappel permettant l’enregistrement du nom des clients pour faciliter le contact traçage.

Les mesures sont aussi renforcées dans tous les lieux recevant du public ; tels que les cinémas, les commerces ou les musées :

  • Dans tous les lieux où le public est assis (théâtres, cinéma, stades, salles de réunion…), la règle d’un siège sur deux devra s’appliquer entre deux personnes ou groupe de six personnes maximum dans la limite d’une jauge de 5 000 personnes maximum.
  • Dans les lieux où le public est debout et/ou en déplacement (centres commerciaux, musées, foires et salons, zoos…), le nombre de visiteurs sera limité sur la base d’une jauge de densité de 4m2 par personne.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances