Soldes Black Friday

Black Friday, Fast Fashion – Les jeunes de Perpignan préfèrent le Green Friday

LECTURE

La tradition du Black Friday est une pratique importée des États-Unis d’Amérique. Le vendredi qui suit la fête de Thansgiving, de nombreuses marques affichent des réductions chocs. Et notamment sur Internet. Ce dernier vendredi de novembre ouvre la course aux achats de Noël. Depuis quelques années, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer cette frénésie d’achat. Une ivresse consumériste en totale contradiction avec l’enjeu écologique.

Par ailleurs, les commerçants et producteurs locaux sont pénalisés par ces over discounts. À Perpignan, en signe de résistance, les jeunes pour le climat 66 appellent à une marche. Cette manifestation partira de la place Catalogne ce vendredi 29 novembre à 15h.

♦ Black Friday, Fast Fashion, les jeunes de Perpignan disent NON

Dès 14h30 devant les Dames de France, s’installera un atelier pancarte. Les manifestants pourront personnaliser leur message pour dire “Stop au Black Friday, Viva le Green Friday“. La marche s’élancera vers 15h00 pour une action Block Friday.

Le collectif des jeunes pour le climat dénonce notamment la Fast Fashion. Car le secteur du textile fait partie des cinq industries les plus polluantes à travers le monde. Pour ces jeunes militants, cette pratique “est une catastrophe environnementale et sociale”.

La Fast Fashion est une pratique des marques de prêt-à-porter. Celle de lancer de nouvelles collections plusieurs fois dans l’année. Cette course à la nouveauté incitant les consommateurs à acheter toujours plus de vêtements neufs. La production et le transport de ces biens de consommation induisent un coût environnemental élevé. Notamment en raison de l’éloignement des pays manufacturiers.

Inspirés entre autres par Greta Thunberg, les jeunes perpignanais adoptent un langage guerrier envers le capitalisme et le consumérisme. “Le capitalisme qui engendre la surproduction ainsi que la surconsommation nous détruit depuis trop longtemps déjà. Et il faut désormais inverser les rôles en le détruisant”

Oh tiens c’est le jour du Black Friday, coïncidence ?
Non, on ne pense pas 😜
Au lieu de faire les soldes dans les boutiques, viens plutôt marcher dans les rues devant elles 😎

♦ Le Black Friday supplante désormais la période des achats de Noël

Selon une étude de l’INSEE parue le 26 novembre, “l’engouement récent pour le Black Friday favorise les ventes du mois de novembre, en particulier dans la vente à distance”. En effet, ses promotions monstres affichées partout pousseraient le consommateur à anticiper ses achats de Noël.

“Si le profil saisonnier des ventes a peu évolué dans l’ensemble au cours des dernières années, le développement des ventes en ligne modifie les habitudes de consommation. De surcroît, le « Black Friday » favorise de plus en plus les ventes du mois de novembre, essentiellement au détriment du mois de décembre. Il permet de bénéficier de promotions avant les fêtes de fin d’année et d’anticiper une partie des achats de Noël”.

L’institut de statistique indique que depuis 2013 et la première édition du “Black Friday” en France, les ventes du mois de novembre n’ont cessé de croître. Pour la première fois en 2018, le volume des ventes a dépassé en novembre celui de décembre sur Internet.  Idem pour les secteurs de la parfumerie, de l’électroménager ou de la bijouterie-horlogerie.

♦ Campagne gouvernementale contre le “Black Friday”

Le gouvernement et plus particulièrement, Brune Poirson, secrétaire d’état à la transition écologique et Elisabeth Borne, ministre de l’Ecologie, font la promotion de nouveaux outils pour consommer mieux.

Elisabeth Borne fait ressortir ce point sur l’antenne de BFM. “On ne peut pas vouloir baisser les émissions de gaz à effet de serre et appeler comme ça à une frénésie de consommation”. La ministre dénonçait ces méthodes consistant àvous inciter à acheter des produits dont vous n’avez pas nécessairement besoin”.

Certains commerçants qui défendent bec et ongles cette période clé pour leur activité ont immédiatement réagi à ces déclarations. Le Conseil du Commerce de France (CdCF) s’est fendu d’un communiqué de presse. “Le CdCF regrette profondément les propos de la Ministre de la Transition écologique et solidaire appelant à refréner « une frénésie de consommation » à quelques jours du Black Friday, qui marque désormais le démarrage des achats de Noël”.

Représentant 31 fédérations, l’organisation exhume les blocages des Gilets Jaunes. Ceux-ci avaient modifié voire stoppé la consommation en fin d’année dernière. Le CdCF dont le président, William G. Koeberlé également patron de Marionnaud,  encourage le gouvernement à se réjouir “plutôt que de le déplorer”. Pour ce dernier, “tout ce qui relance et porte la consommation est bon pour le commerce, et donc pour l’économie française”.

♦ Consumérisme ou localisme ? 1 emploi créé chez Amazon détruirait 2,2 emplois locaux

Dans une société capitaliste dont l’un des moteurs est la consommation, nos comportements d’achats peuvent-ils faire effondrer l’économie et donc nos emplois ? Ou au contraire, faut-il modifier nos comportements en décidant d’une prise de conscience ? Une consommation plus frugale qui entraînerait l’avènement de nouvelles filières économiques de proximité ?

Pour apporter des éléments de réflexion, l’ancien secrétaire d’État au numérique, Mounir Mahjoubi, déclarait qu’un emploi créé en France par le géant de la vente en ligne Amazon entraînait la destruction de 2,2 emplois dans le commerce de proximité.

https://twitter.com/mounir/status/1197650503502630913?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1197650503502630913&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.nouvelobs.com%2Feconomie%2F20191124.OBS21499%2Famazon-detruit-deux-emplois-pour-un-cree-en-france-affirment-mounir-mahjoubi-et-attac.html

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

amelie-les-bains-chapelle-santa-engracia
Article précédent

KikiMagTravel nous dévoile ses panoramas préférés des Pyrénées-Orientales

Jean-Marc Pujol mairie Perpignan municipales 2020 annonce candidature
Article suivant

Municipales 2020 - Jean-Marc Pujol officiellement candidat à sa réélection

id id elit. mattis Donec et, libero Praesent lectus consequat. adipiscing