fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Culture » Clap de fin pour le Festival FILAF à Perpignan

Clap de fin pour le Festival FILAF à Perpignan

Clap de fin pour le Festival FILAF à Perpignan

C’est via ses réseaux sociaux que le Festival International du Livre de l’Art et du Film a lancé un laconique « Merci d’avoir permis de mener pendant 11 ans ce festival un peu fou… Au revoir le FILAF« . L’information de la fin du FILAF est confirmée par le magazine Le Quotidien de l’Art. En 2021, le festival avait renoncé à solliciter un soutien de la nouvelle équipe municipale Rassemblement National. En 2022, Sébastien Planas, responsable du festival, prend la décision de mettre fin à l’aventure du festival. « Nous préférons arrêter un festival qui marche plutôt qu’un festival qui ne marche plus, et terminer de manière heureuse ».

♦ L’adjoint à la culture de Perpignan espère que « ce coup d’arrêt soit provisoire »

C’est aussi sur son profil Facebook personnel, qu’André Bonet, adjoint à Louis Aliot, déplore la fin du FILAF. Il insiste sur le soutien maintenu par la ville au festival. Et confirme qu’en 2021, la structure associative portant le festival avait « décliné l’aide financière de la Ville ». Selon nos informations, et afin de boucler le budget de 2021, le festival s’était alors tourné in extremis vers la Région Occitanie.

Screen du Filaf
Screen du Filaf

> À lire l Edwy Plenel, Lisa Fittko et Walter Benjamin | Une épine dans le pied du RN perpignanais

♦ Selon le Quotidien de l’Art « l’accession du RN à la mairie de Perpignan en 2020 avait marqué » les porteurs du FILAF

Même si dans le journal spécialisé dans l’art Sébastien Planas « n’attribue pas l’arrêt du festival aux remous de la politique locale », il est à noter qu’en 2021 le festival avait fait le choix de n’occuper aucun espace municipal, contrairement aux années précédentes.

> À lire l Réactions – Louis Aliot futur maire de Perpignan ce vendredi à 15h

♦ L’après FILAF : le voyage culturel des étudiants boursiers de la 11e édition du festival

Ce reportage retrace l’ensemble de leur aventure, au plus près de leur ressenti, au contact de leur sensibilité artistique. François-Marc, Ramzi, Emma, Nicolas, Lou et Célia étaient les heureux lauréats de la bourse étudiante, pour sa première édition. Grâce à la Fondation Antoine de Galbert, ces six étudiants étaient les invités privilégiés du dernier FILAF.

« Ils ont eu la chance de participer à toutes les manifestations, que ce soit les présentations des livres et des films en compétition officielle internationale, aux discussions entre artistes, invités d’honneur et auteurs, mais aussi les multiples expositions présentes dans le centre historique de Perpignan. Les étudiants boursiers ont également fait la rencontre de personnalités influentes du monde de l’art et découvert leur art, leurs œuvres. » .

*Malgré nos tentatives, à l’heure où nous publions nous n’avons pu joindre Sébastien Planas.

> À lire l Cult’Hebdo du 15 juin | L’actualité culturelle des Pyrénées-Orientales
> À lire l Cult’Hebdo 19 janvier 2022 | L’actualité culturelle des Pyrénées-Orientales
> À lire l Mini Toques 2022 | Les enfants impressionnent par leur professionnalisme !

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances