Covid-19 | Les bonnes (et moins bonnes) nouvelles pour les Pyrénées-Orientales

03/12/2020, Perpignan, France, Illumination décoration manège de Noël © Arnaud Le Vu / MiP

L’Agence Régionale de Santé Occitanie a réalisé un point sur la situation sanitaire à J-8 de la levée du confinement prévue ce 15 décembre. Parmi les messages importants du jour : la seconde vague est passée mais la baisse du nombre de cas stagne.

Bonne nouvelle tout de même, le seul département de la Région en dessous du taux d’alerte* est celui des Pyrénées-Orientales avec 48,2 cas pour 100.000 habitants. Les nouvelles hospitalisations sont en baisse sur l’ensemble de la région Occitanie. Suite à cette baisse de la pression hospitalière, l’ARS a fait le choix de baisser le niveau d’alerte (actuellement au maximum) d’un cran.

Du côté de la stratégie vaccinale des mois de janvier et février, priorité sera donnée aux 880 EHPAD et unités de soins de longue durée ; leurs 61.000 résidents et certains professionnels à leur contact.

“L’épidémie n’est pas derrière nous”

Selon le directeur de l’ARS Occitanie, le pic de la 2ème vague est passé. “Un élément encourageant” ; mais il reste prudent rappelant que “l’épidémie n’est pas derrière nous”.

Pierre Ricordeau

Ainsi, le responsable de l’agence alerte sur des indicateurs constants quand ils devraient continuer de baisser. Ainsi le taux de positivité ou d’incidence restent supérieurs à ceux constatés à la fin du 1er confinement. Parmi les 13 départements d’Occitanie, certains comptent un taux d’incidence encore bien supérieur à 100 cas pour 100.000 habitants ; comme le Gers, le Gard, les Hautes-Pyrénées ou la Lozère.

Centre médical de consultation Covid-19 de Perpignan - Photo Idhir Baha
Centre médical de consultation Covid-19 de Perpignan – Photo Idhir Baha

Idem en ce qui concerne le taux de positivité. Même s’il est inférieur à 10% dans nombre de départements, dont les Pyrénées-Orientales (6%), la Haute-Garonne (7%) ou l’Hérault (7%), il reste supérieur à 10% dans 4 des 13 départements de la Région (Les Hautes-Pyrénées, le Gers, le Tarn et la Lozère). Pour rappel, le taux de positivité est le nombre de cas positif révélés par rapport à tous les cas testés.

♦ Une “amélioration récente et fragile” dans les EHPAD

Le pic de cas positifs parmi les résidents des EHPAD dOccitanie avait été atteint lors de la semaine 46 ; avec 1.200 cas parmi les résidents. Cette semaine, cette courbe est en forte baisse ; même si les EHPAD de la Région comptent encore plus de 400 résidents positifs à la Covid-19.

Quand bien même le nombre de contaminations baisse, l’ARS comptabilisait encore une centaine de décès liés au Coronavirus parmi les résidents des EHPAD.

21/04/2020, Sorèdes, France, EHPAD maison de retraite de Sorèdes dans les Pyrénées-Orientales / Prise en charge médicale des personnes âgées et de la dépendance à l’heure de la crise sanitaire Coronavirus Covid-19 © Arnaud Le Vu / MiP / APM
21/04/2020, Sorède, France, EHPAD maison de retraite personnes âgées pendant la crise sanitaire Coronavirus Covid-19 © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Prudence pour les fêtes de fin d’année

“Le message nous avons tous l’espoir de pouvoir profiter de ces fêtes de fin d’année, mais nous savons qu’elles ne pourront pas se dérouler dans des conditions habituelles. Le dépistage, le traçage et l’isolement restent la base de la stratégie de lutte contre l’épidémie”.

Pierre Ricordeau

Le site Covid Tracker a mis en place un calculateur. Cet outil permet de connaître le risque de rencontrer une personne positive au Covid en fonction du nombre de convives et du taux d’incidence départemental. Ainsi à ce jour, si vous êtes 6 à table dans les Pyrénées-Orientales, vous aurez 0,5% de risque d’être en contact avec une personne positive à la Covid-19.

03/12/2020, Perpignan, France, Illumination décoration manège de Noël © Arnaud Le Vu / MiP
03/12/2020, Perpignan, France, Illumination décoration manège de Noël © Arnaud Le Vu / MiP

♦ 100.000 personnes vaccinées en Occitanie dès le mois de janvier

Aux mois de janvier et février la stratégie vaccinale va se concentrer sur les personnes âgées en établissement ; ainsi que certains personnels qui travaillent dans ces établissements. Les EHPAD, mais aussi les unités de soins de longue durée, seront notamment ciblés. Au niveau national, 1 million de personnes sont concernées ; un peu moins de 100.000 personnes à l’échelle de la Région Occitanie.

L’Occitanie compte 880 EHPAD et unités de soins de longue durée qui accueillent 61.000 résidents. Pierre Ricordeau précise que chaque département sera équipé d’un congélateur pour conserver les vaccins à -80 degrés. Pour rappel, le vaccin développé par Pfizer / BioNTech / Fosum Pharma doit être conservé à une température très basse.

Vaccination d'un patient par un médecin
Vaccination d’un patient par un médecin

♦ Dans les Pyrénées-Orientales, la 2e vague s’avère plus grave que la 1ère

Guillaume Rozier, data scientist et créateur de Covid-tracker a comparé les données épidémiologiques des deux vagues par département.

Pour les Pyrénées-Orientales, lors de la vague du printemps 2020, les services hospitaliers ont recensé jusqu’à 126 personnes en simultané au motif du Coronavirus.

Lors de cette seconde vague, 135 personnes étaient hospitalisées en même temps le 13/11/2020 dans les Pyrénées-Orientales ; une deuxième vague qui supplante donc la précédente de + 7 %.

♦ Le point sur les hospitalisations au 4 décembre

Au niveau des hospitalisations, la situation s’améliore. Les nouvelles hospitalisations sont en baisse sur l’ensemble de la Région Occitanie ; avec 230 malades en réanimation.

Au plus fort de cette 2e vague, les services de réanimation ont pris en charge jusqu’à 400 personnes pour des pathologies liées au Covid. Suite à cette baisse de la pression hospitalière, Pierre Ricordeau a fait le choix de baisser le niveau d’alerte (actuellement au maximum) d’un cran (au niveau 3).

16/09/2020, Perpignan, France, Illustration hôpital © Arnaud Le Vu / MiP
16/09/2020, Perpignan, France, Illustration hôpital © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Les chiffres du covid au 7 décembre

  • 61 patients Covid sont admis à ce jour à l’hôpital de Perpignan, dont 14 en service de réanimation.
  • 113 décès à l’hôpital depuis le début de la crise. À noter que dans les Pyrénées-Orientales, la première vague avait causé le décès de 37 personnes à l’hôpital.
  • Le taux d’incidence départemental est de 43 personnes positives au Covid-19 pour 100.000 habitants, un chiffre en forte baisse. Pour rappel, le passage d’un département en rouge, se faisait dès lors que le taux d’incidence dépassait les 50 cas pour 100.000 personnes.
  • Le taux d’incidence chez les 20-29 s’élève à 91 cas pour 100.000 personnes.
  • Pour les plus de 60 ans, le taux d’incidence varie entre 31 et 90 pour la semaine du 27/11 au 03/12.
  • Sources : Santé Publique France et Guillaume Rozier, data scientist créateur de Covid-tracker

*(50 cas pour 100.000 habitants)

// En savoir plus sur le Coronavirus dans Les Pyrénées-Orientales :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances