Dames de France à Perpignan l L’école 42 fera-t-elle la rentrée 2022 ?

Espace des Dames de France à Perpignan - Images d'archives

Il a un an, le magazine Free news, évoquait déjà l’installation de l’école créée par le patron de Free, Xavier Niel. En février 2021, Robert Vila, Louis Aliot et Laurent Gauze* visitaient le campus lyonnais de l’école 42. En juillet 2021, c’est la directrice de l’école 42 qui venait à Perpignan. Depuis, le dossier semblait à l’arrêt. En cause, le propriétaire du bâtiment historique. Pour débloquer la situation, la mairie de Perpignan a fait une offre de rachat de 3 M€ acceptée. Désormais, Laurent Gauze, nouveau président de la CCI, table sur l’arrivée de l’école 42 pour la rentrée 2022.

♦ Les Dames de France

Ce bâtiment de style Art déco fut inauguré en 1910 par les fondateurs des grands magasins Aux Dames de France. Selon le site Les Pyrénées Orientales.com, le magasin de Perpignan connaît son apogée dans les années 70, avec près de 300 employés. Le centre-ville de Perpignan compte alors 2 grands magasins, les Galeries Lafayette face au Castillet, et les Dames de France à l’entrée de la ville.

Mais en 1989, les Dames de France ferment définitivement leurs portes avant que la Fnac s’installe en 2001. Avec la chaîne de magasin culturel, c’est aussi l’enseigne Nature et Découverte qui prend place au rez-de-chaussée du bâtiment. Depuis le déménagement de la Fnac au sous-sol des Galeries Lafayette, les enseignes peinent à attirer les acheteurs. Et malgré l’exposition éphémère, Les dessous des dames, plus des 2/3 du bâtiment restent vides. Durant la campagne des élections municipales de 2020, plusieurs projets avaient été évoqués.

L’ancien maire Jean-Marc Pujol avait tenté de convaincre, en vain, l’enseigne irlandaise de mode à bas prix Primark. Quand Clotilde Ripoull, autre candidate à l’élection, proposait d’y regrouper l’ensemble des activités municipales. De son côté, l’ancien président de l’agence de développement économique, fraîchement élu président de la chambre de commerce travaillait pour convaincre l’école 42 de s’installer dans ce bâtiment remarquable.

♦ École 42, la formation innovante imaginée par Xavier Niel

Le fondateur et actionnaire d’Iliad, groupe de télécommunications français et maison mère de Free ouvre la première école 42 en 2013 à Paris. L’objectif est de former des développeurs en auto-formation. En clair, la pratique prend le dessus sur l’enseignement théorique. La formation qui dure de 2 à 5 ans permet d’acquérir un savoir-faire et une employabilité immédiate pour rentrer sur le marché de l’emploi. Pour octobre 2022, ce sont entre 400 et 600 élèves qui pourraient faire leur rentrée en lieu et place des anciens rayonnages de la Fnac.

Codage via Pixabay

♦ Après l’école 42, un nouveau pôle pour la jeunesse ?

Le communiqué de presse annonçant le rachat par la ville des Dames de France se conclut par l’annonce d’une volonté de « redonner vie à l’ensemble de ce bâtiment afin qu’il devienne un lieu central pour notre jeunesse et le dynamisme économique de notre territoire ». Au micro de France Bleu Roussillon, le premier adjoint de Perpignan, Charles Pons, déclarait que la mairie était en passe de « finaliser les négociations avec une autre école et avec un autre organisme, toujours dans le milieu universitaire ». Objectif ? Faire des Dames de France, un pôle étudiant pour y accueillir 1.500 jeunes.

♦ Une pétition pour l’école 42 à Perpignan

Le collectif #Ecole42Perpi s’était mobilisé en 2020, pour que l’école de Xavier Niel s’installe dans la cité catalane. Selon ce collectif, l’idée de cette installation fait l’unanimité au sein des différents acteurs économiques, mais aussi institutionnels. « Ce serait une belle opportunité pour la capitale du Roussillon ; d’autant plus que l’enseignement est de qualité, atypique et ouvert à tous ».

La pétition qui avait recueilli plus de 400 signatures invitait le Président de Free à s’implanter à Perpignan.

*respectivement, président de la communauté urbaine, maire de Perpignan et président de la Chambre de commerce et d’industrie.

// Lire plus d’articles

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances