fbpx
Aller au contenu

Droits des femmes : Ce qui est prévu dans les Pyrénées-Orientales le 8 mars

Marche NousToutes violences conjugales et faites aux femmes féminicide

Article mis à jour le 23 mars 2024 à 23:25

Née après des manifestations au début du XXI siècle en Europe et aux Etats-Unis, la Journée internationale des droits des femmes se célèbre chaque 8 mars. Cette date, marquée par différentes actions à travers le monde, est aussi l’occasion de faire le point sur la situation des droits des femmes. Focus sur ce qui est prévu dans les Pyrénées-Orientales.

Le thème de cette année 2024

Chaque année les Nations Unies définissent une thématique différente. Après « Pour un monde digital inclusif : innovation et technologies pour l’égalité des sexes » en 2023, le thème de cette année sera « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme ». Cinq axes clés, qui nécessitent une action commune pour éviter que les femmes ne soient laissées pour compte, ont été identifiés : l’investissement en faveur des femmes, la fin de la pauvreté, la mise en place d’un financement qui tient compte du genre, le passage à une économie verte et à une société de soins et le soutien des agents du changement féministe.

Les femmes artistes mises à l’honneur

Du 25 février jusqu’au 5 avril, l’exposition « Femmes que nous sommes » est à découvrir à la Maison de la Catalanité de Perpignan. Elle met à l’honneur Caroline et Gwenaëlle Cavalier ainsi que Manolete Guzman qui s’engagent pour les droits des femmes. L’exposition dévoile les diverses facettes des réalités auxquelles les femmes sont confrontées grâce à des reproductions de scènes absurdes, des infographies percutantes et des médias interactifs. Les artistes veulent dénoncer le sexisme et les discriminations persistantes. Le vernissage aura lieu le 7 mars, veille de cette Journée internationale des droits des femmes.

À Saint-Cyprien, un tea-time gourmand et littéraire sera organisé de 16h à 17h30 à la médiathèque Prosper Mérimée, avec les regards croisés de Clarisse Requena et Jean-Pierre Bonnel. À 18h, le film Artemisia Gentileschi sera diffusé à la salle Escaro de la mairie. Il sera suivi d’un débat et d’un apéritif. Bien avant, à 12h15, l’Espace Aquasud proposera une séance d’aquafitness suivie d’une dégustation de sushis et de bières japonaises. Le cours est gratuit pour les femmes.

Arte a consacré ce mois de mars aux femmes dessinatrices à travers une série documentaire. Dessiner pour résister met en lumière le combat de six dessinatrices face à la violence politique et patriarcale de leur pays. Réalisée par sept femmes, la série est disponible sur la plateforme arte.tv.

Un appel à la grève générale pour le 8 mars

La Coordination féministe a appelé à une grève le 8 mars 2024, une action soutenue par Nous toutes 66. Qualifiée de « nécessité vitale », cette grève a pour but de dénoncer l’exploitation patriarcale et capitaliste. La Coordination féministe pointe du doigt le « réarmement démographique » souhaité par Emmanuel Macron, perçu comme une instrumentalisation du corps des femmes. Sur Instagram greve_feministe appelle également à la mobilisation pour défendre les droits des femmes et des LGBTQIA+. À Perpignan, les manifestants sont invités à se réunir Place de Catalogne, de 10h30 à 12h.

Le département des Pyrénées-Orientales se mobilise pour les femmes

À l’occasion de la Journée International des droits des femmes, le Département organise un programme qui s’étend au-delà du 8 mars. Le 13 mars, une conférence articulée autour du thème « Aspasie : une femme dans la démocratie athénienne » est organisée à la cité catalane. Le 14 mars, deux débats intitulés « Patriarcat et religions » et « La fabuleuse histoire du clitoris » sont annoncés.

Les communes des Pyrénées-Orientales accueilleront aussi des spectacles. Parmi ceux-ci, une lecture théâtralisée de La Douleur de Marguerite Duras sera à découvrir le 8 mars à Salses-le-Château, un spectacle Bad Girl à Marquixanes et une soirée « Contes et légendes au féminin » par Dominique Morin à Saint-Estève. Des expositions mettant à l’honneur des femmes sont également à découvrir.

Animés par des professionnels du droit, des associations et des artistes, des ateliers-rencontres seront organisés un peu partout dans le département. Au programme, des séances d’information sur les droits des femmes, des débats et des initiations à l’autodéfense du 8 au 22 mars. Les intervenants aborderont différentes thématiques : droits des femmes dans le monde du travail, mais également violences intrafamiliales, sexisme, harcèlement de rue, violences sexistes et sexuelles…

Plusieurs activités seront également proposées au centre de santé sexuelle de Perpignan : le 8 mars, une course mixte à Saint-Cyprien et le 17 mars, une rando-féministe qui partira d’Argelès-sur-Mer pour rejoindre Collioure.

Les actions menées dans les établissements scolaires des Pyrénées-Orientales

Sur son site internet, le Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse rappelle que « la transmission de la valeur d’égalité entre les filles et les garçons se fait dès l’école primaire ». « Je suis en effet persuadée que la solution se trouve auprès des jeunes : il faut sensibiliser au plus tôt », affirme Hermeline Malherbe, présidence du département des Pyrénées-Orientales. De ce fait, plusieurs actions seront menées durant tout le mois de mars et parfois jusqu’en mai. 

Pour en finir avec les stéréotypes de genre, un atelier « C’est pas mon genre – Déconstruire les stéréotypes des métiers genrés » est prévu. Pour les élèves de primaire et de collège, les ateliers « Explorons le genre avec les Petits Débrouillards ! » et « Stop au tabou des règles ! » sensibilisent les jeunes à l’approche scientifique à la déconstruction des stéréotypes sexistes qui nourrissent ces préjugés.

Les jeunes sont aussi sensibilisés à la prévention et à la lutte contre les violences sexuelles. Pour pousser la réflexion et débattre sur la question de l’inégale représentation des femmes dans le monde de l’art, le débat « Femmes artistes, un parcours d’obstacles », leur sera présenté.

Des spectacles, des séances cinématographiques et des ateliers de sensibilisation…

Côté théâtre et cinéma, des séances cinématographiques et des ateliers de sensibilisation seront proposés au collège Jean Moulin. « La place des femmes dans l’olympisme », mis en scène par la Fabrica, sera présentée par les élèves de 4e du collège Joseph Sébastien Pons de Perpignan.

Les spectacles « La Flamme » et « Ce corps, mon corps », du Collectif de l’Âtre, seront visibles sur le site Christian Bourquin à Perpignan. La Compagnie Les Bradés propose un théâtre participatif « Filles, garçons : demain nous appartient ! ».

Les élèves auront également l’opportunité de participer à une émission de webradio sur le thème des inégalités de genres et de recevoir Jean-Claude Piquard pour une intervention d’éducation sexuelle. Les jeunes pourront également participer à un escape game organisés par les volontaires en service civique de l’AFEV.

Le programme complet est à découvrir ici.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances

Pauline Garnier