fbpx
Aller au contenu

Quelle innovation a valu à cette entreprise des Pyrénées-Orientales le Prix Sauvy ?

Prix Sauvy, santé, béton, groupe électrogène solaire et cinéma, qui sont les lauréats 2024 ?

Ce 6 décembre 2023, tout l’écosystème économique des Pyrénées-Orientales avait rendez-vous pour la désormais traditionnelle annonce des lauréats du prix Sauvy. Chaque année, l’association des cadres catalans et le prix Alfred Sauvy, du nom du sociologue et économiste catalan, récompensent les activités innovantes et créatrices d’emplois dans les Pyrénées-Orientales.

Parmi les 11 finalistes, le jury a choisi Graal santé qui remporte le premier prix et la dotation de 10.000 euros. Les entreprises 3D Concrete et Ecologene montent respectivement sur la 2e et 3e place du podium. Quant à Été caniculaire, l’entreprise de production cinématographique de la côte Vermeille remporte le prix coup de cœur du jury. Parmi les anciens projets distingués, citons les bières Cap d’Ona, les vélos Caminade ou les verres réutilisables Ecocup. Depuis un quart de siècle, ces lauréats du Prix Sauvy ont réalisé un chiffre de d’affaires de 40 millions d’euros.

Le Graal santé remporte la première place du Prix Sauvy 

Graal santé est un cabinet de recrutement dans le secteur de la santé. Son cofondateur, Guillaume Galiay, est parti du constat que ni le soleil des Pyrénées-Orientales, la mer, la montagne ou les incitations financières ne sauraient être les seuls critères qui incitent un médecin à s’installer en terre catalane. Il est possible de se lamenter sur les nouvelles motivations des médecins, mais aujourd’hui la médecine n’est plus une vocation mais un métier, confie Guillaume Galiay. Ainsi pour convaincre des praticiens de s’installer dans les Pyrénées-Orientales, Guillaume Galiay et Allana Contell ont créé un cabinet de recrutement. «Le médecin viendra s’installer s’il bénéficie d’un accompagnement clé en main qui lui garantit de bonnes conditions de travail, et de meilleures conditions de vie.»

Concrètement, le prix Alfred Sauvy va permettre à Graal santé de financer une solution professionnelle sur le réseau professionnel linkedin. Réseau social pourvoyeur de nombreux profils pour Graal santé. «Nous voulons aussi profiter du rayonnement et de la réputation du prix Sauvy pour nous développer en pays catalan. L’accompagnement et le mentoring offerts par les membres du prix Sauvy vont aussi nous permettre d’inciter encore plus de médecins à venir dans les Pyrénées-Orientales.» 

«Nous cherchons à convaincre les soignants de venir s’installer dans les Pyrénées-Orientales. Après avoir convaincu le médecin, nous organisons l’accompagnement dans toutes ses formalités, qu’elles soient professionnelles que personnelles et familiales. L’objectif est d’arriver à une installation réussie et pérenne», insiste Allana Contell. «Nous sommes des facilitateurs de vie pour les médecins. Concrètement, nous pouvons aller à la rencontre d’un médecin en Andalousie qui a envie de changer de vie, jusqu’à s’assurer de la bonne installation de la fibre dans le nouveau logement du médecin.»

L’impression de béton 3D pour plus de créativité et d’innovation

Le Deuxième Prix (4.000 euros) a été remis à 3D Concrete et à son dirigeant Benjamin Boulenc. Cette entreprise perpignanaise créée en juin 2022 est spécialisée dans la production d’éléments béton grâce au procédé de l’impression 3D. Une expertise qui permet de repousser les limites techniques, technologiques et du design dans l’industrie du béton, tout en contribuant à la diminution de l’impact environnemental dans ce secteur.

3D Concrete est une entreprise spécialisée dans l’impression 3D en béton, offrant une technologie révolutionnaire dans le domaine de la construction et du design industriel. Le milieu de la construction est en pleine évolution grâce aux différentes technologies à disposition. À ce jour, 3D Concrete repousse les limites techniques, technologiques et du design dans l’industrie du béton grâce à une nouvelle expertise et aux avancées technologiques.

Ecologene, générateurs autonomes de production d’énergie solaire 

Avec Vincent Theven, Ecologene conçoit des groupes électrogènes alimentés grâce à l’énergie solaire. Pour le fondateur d’Ecologene, Vincent Theven, il s’agit de produire de l’électricité grâce aux rayons du soleil et sans énergies fossiles et polluantes. «En ce moment, je travaille déjà avec Enedis qui utilise beaucoup de groupes électrogènes. Or, les groupes qu’ils utilisaient jusque-là étaient peu efficaces pour alimenter les clients coupés du réseau électrique. Grâce à l’Ecologene, en huit jours, ils ont économisé 2.000 litres de carburant, soit l’équivalent de 5 tonnes de CO2 ou 40 fois la distance entre Paris et Marseille en voiture.» Vincent Theven confie être pionnier sur le marché des groupes électrogènes de nouvelle génération. Il a déjà vendu 120 groupes sur les cinq départements de l’ancienne région Languedoc-Roussillon.

Le prix Sauvy va permettre à l’entreprise d’entamer sa mutation pour atteindre une clientèle professionnelle. Pour Vincent Theven, le prix Sauvy est aussi l’occasion de pérenniser l’emploi dans son entreprise, autant au niveau technique qu’administratif. «Êtes-vous prêts à passer à l’action grâce à Ecologene ?» Il semblerait que le jury ait pris Vincent Theven au mot en lui accordant la 3e place de la 25e édition du Prix Sauvy avec une dotation de 2.000€.

Développer la production cinématographique en pays catalan avec Été caniculaire

Coline Rivière et sa sœur Margaux reçoivent le prix coup de cœur pour leur société qui développe les tournages cinéma nationaux sur la Côte Vermeille. Au-delà des tournages, Été Caniculaire propose des stratégies RSE 360° et sur-mesure aux acteurs des industries culturelles, leur permettant d’atteindre leurs objectifs sociaux et environnementaux.

«Été caniculaire a pour volonté d’alerter, d’interroger le public quant à l’urgence climatique et ses conséquences majeures pour les systèmes végétaux, animaux et humains. En ce sens, l’entreprise tend à promouvoir des films et des auteurs visant à interroger l’avenir des êtres humains tout en proposant de nouveaux horizons pour penser l’avenir.»

Les lecteurs assidus de Made In Perpignan ont aussi pu découvrir les projets cinématographiques de Coline et Margaux Rivière. En septembre 2023, débutaient le tournage du court-métrage «Le Centre du monde». De Banyuls-sur-mer à la gare de Perpignan, «Le Centre du Monde» montre les dangers de l’exil et la course effrénée vers la liberté. C’est Loubna Abidar, connue pour son rôle dans «Much Love», qui incarnera cette réfugiée qui aspire à une vie meilleure pour elle… et son enfant à naître.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances