L’État, via le “Plan de relance”, boucle le budget de rénovation des logements sociaux Pont Rouge à Perpignan

France, Perpignan, 2021-08-23. Illustration, In the Pyrenees-Orientales department, OPH Perpignan Mediterranee Metropole has obtained a €1.8m grant for the complete renovation of 160 social housing units in the Pont-Rouge residence in Perpignan. To counter the economic effects of the health crisis and support the economic recovery, the French government has been implementing a recovery plan for almost a year. As part of this plan, the State is supporting numerous energy renovation operations in public buildings, private housing and also social housing. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-08-23. Illustration, Dans le departement des Pyrenees-Orientales, l OPH Perpignan Mediterranee Metropole a obtenu une subvention de 1,8 M€ pour la rehabilitation complete de 160 logements sociaux dans la residence Pont-Rouge, a Perpignan. Pour contrer les effets economiques de la crise sanitaire et accompagner la reprise de l economie, le gouvernement francais met en oeuvre, depuis bientot un an, un plan de relance. Dans ce cadre, de nombreuses operations de renovation energetique des batiments sont soutenues par l Etat batiments publics, les logements prives mais aussi le parc de logements sociaux. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Au bas Vernet, la résidence construite dans les années 30 compte 5 bâtiments et 160 logements sociaux. Un ensemble qui nécessitait des rénovations et notamment pour améliorer le confort thermique des 400 habitants. Coût total des travaux entrepris par l’Office Perpignan Méditerranée ? 3,6M€ dont 1,8M€ dans le cadre de la subvention du plan de relance.

♦ “Il se passe des choses dans le domaine du logement social”

Etienne Stoskopf, et Thibaut Felix, respectivement préfet du département et sous-préfet à la relance avaient rendez-vous à résidence Pont Rouge dont la fin des travaux est prévue pour juin 2022. Malgré les 5 étages sans ascenseur, les représentants de l’État, Michel Sitja, directeur de l’Office Perpignan-Méditerranée et Robert Vila, président de Perpignan Méditerranée ont visité le logement de 50M2 totalement rénové et qui accueillera ses nouveaux occupants dès le lendemain de cette visite de presse.

France, Perpignan, 2021-08-23. Illustration, In the Pyrenees-Orientales department, OPH Perpignan Mediterranee Metropole has obtained a €1.8m grant for the complete renovation of 160 social housing units in the Pont-Rouge residence in Perpignan. To counter the economic effects of the health crisis and support the economic recovery, the French government has been implementing a recovery plan for almost a year. As part of this plan, the State is supporting numerous energy renovation operations in public buildings, private housing and also social housing. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-08-23. Illustration,  Dans le departement des Pyrenees-Orientales, l OPH Perpignan Mediterranee Metropole a obtenu une subvention de 1,8 M€ pour la rehabilitation complete de 160 logements sociaux dans la residence Pont-Rouge, a Perpignan. Pour contrer les effets economiques de la crise sanitaire et accompagner la reprise de l economie, le gouvernement francais met en oeuvre, depuis bientot un an, un plan de relance. Dans ce cadre, de nombreuses operations de renovation energetique des batiments sont soutenues par l Etat batiments publics, les logements prives mais aussi le parc de logements sociaux. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Les 5 bâtiments seront isolés par l’extérieur (par la toiture, par les sous-sols et par les façades) afin d’éviter de réduire la surface des habitations déjà d’une taille modeste. La dernière rénovation d’importance date des années 90, et Pont Rouge est classée E (énergivore). Pour rappel, les bâtiments classés F et G considérés comme des “passoires thermiques” ne seront plus autorisés à la location à partir de 2023. Les travaux qui ont déjà commencé permettront de gagner 2 classes énergétiques. En clair, les locataires feront des économies de chauffage et auront un meilleur confort thermique.

Pour Michel Sitja, ces rénovations étaient urgentes compte tenu de la dégradation des façades. “Les crépis des façades se dégradent et nous avons dû installer des filets pour éviter que les enduits ne blessent quelqu’un en tombant”. Des travaux de sécurisation pour un total de 50.000€, sans aucune plus-value pour le bâtiment ni pour les habitants. Selon Robert Vila, l’office et Perpignan Métropole avait déjà prévu ces travaux de rénovations. “Nous étions en recherche de financement pour boucler le budget”. Michel Sitja de préciser que sur une résidence similaire située à Saint-Matthieu, les loyers ne couvrent pas l’annuité du prêt contracté pour financer les travaux.

France, Perpignan, 2021-08-23. Illustration, In the Pyrenees-Orientales department, OPH Perpignan Mediterranee Metropole has obtained a €1.8m grant for the complete renovation of 160 social housing units in the Pont-Rouge residence in Perpignan. To counter the economic effects of the health crisis and support the economic recovery, the French government has been implementing a recovery plan for almost a year. As part of this plan, the State is supporting numerous energy renovation operations in public buildings, private housing and also social housing. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-08-23. Illustration,  Dans le departement des Pyrenees-Orientales, l OPH Perpignan Mediterranee Metropole a obtenu une subvention de 1,8 M€ pour la rehabilitation complete de 160 logements sociaux dans la residence Pont-Rouge, a Perpignan. Pour contrer les effets economiques de la crise sanitaire et accompagner la reprise de l economie, le gouvernement francais met en oeuvre, depuis bientot un an, un plan de relance. Dans ce cadre, de nombreuses operations de renovation energetique des batiments sont soutenues par l Etat batiments publics, les logements prives mais aussi le parc de logements sociaux. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Le département en déficit de logements sociaux

Dans le département, il y a près d’une dizaine d’opérateurs qui réalisent peu ou prou du logement social ; dont l’Office 66 sous la houlette du Conseil Départemental et l’Office Habitat Perpignan Méditerranée qui dépend de Perpignan Méditerranée Métropole. Selon Cyril Vanroye, directeur de DDTM*, les très bonnes années, ces opérateurs construisent 1.000 logements sociaux dans le département. Mais compte tenu de l’accroissement de la population et de la sociologie, il en faudrait davantage.

Selon l’étude publiée annuellement par la Banque des Territoires, les Pyrénées-Orientales comptent 24.211 logements sociaux. L’âge moyen du parc de logements est de 30 ans, contre 39 au niveau national. À noter que dans notre département, seulement 2% sont considérés comme énergivores (classe E, F, et G) contre 12% au niveau régional et 20% pour la France métropolitaine.

France, Perpignan, 2021-08-23. Illustration, In the Pyrenees-Orientales department, OPH Perpignan Mediterranee Metropole has obtained a €1.8m grant for the complete renovation of 160 social housing units in the Pont-Rouge residence in Perpignan. To counter the economic effects of the health crisis and support the economic recovery, the French government has been implementing a recovery plan for almost a year. As part of this plan, the State is supporting numerous energy renovation operations in public buildings, private housing and also social housing. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-08-23. Illustration,  Dans le departement des Pyrenees-Orientales, l OPH Perpignan Mediterranee Metropole a obtenu une subvention de 1,8 M€ pour la rehabilitation complete de 160 logements sociaux dans la residence Pont-Rouge, a Perpignan. Pour contrer les effets economiques de la crise sanitaire et accompagner la reprise de l economie, le gouvernement francais met en oeuvre, depuis bientot un an, un plan de relance. Dans ce cadre, de nombreuses operations de renovation energetique des batiments sont soutenues par l Etat batiments publics, les logements prives mais aussi le parc de logements sociaux. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Des façades aux couleurs des poupées Bella

Petit plus de la rénovation, 3 fresques, rappelant le passé du quartier, agrémenteront les façades de la résidence. Pour mémoire, dans les années 60, au plus fort de son activité, les poupées Bella employaient 1.000 personnes ; et produisaient 30.000 poupées par an. Détrônée par Barbie, l’Américaine aux courbes avantageuses, la fin de la poupée Bella en 1984 marqua durablement le moral des habitants du département.

Le dossier de presse précise. “Le projet va s’inscrire dans l’évocation de l’histoire de la ville en utilisant le design mural monumental comme nouvelle écriture architecturale des bâtiments. L’esthétique urbaine sera leur champ d’intervention. Elle doit devenir une fierté des habitants des logements sociaux. Dans ce cadre la résidence Pont rouge présente 3 fresques sur les parties de l’immeuble proches de l’avenue Joffre”. 

// Pour aller plus loin

*DDTM, Direction départementale des territoires et de la mer.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances