Municipales Perpignan - Panneaux du 1er tour

Municipales Perpignan – Vous reprendrez bien un p’tit dernier sondage avant le premier tour ?

LECTURE

L’institut de sondage IFOP publie ce jour le 6e sondage de cette élection municipale ; une élection sous l’œil de tous les médias nationaux et internationaux. Outre un premier tour dont l’ordre d’arrivée reste inchangé par rapport à la dernière enquête, l’IFOP présente cette fois-ci plusieurs scénarios de second tour. Une enquête à prendre avec prudence compte tenu de la marge d’erreur et du faible écart entre les candidats, notamment pour les duels testés au second tour. 

♦ Un ordre d’arrivée inchangé au soir du 1er tour de scrutin

Si l’on en croit cette dernière enquête d’opinion, le député et numéro 4 du Rassemblement National, Louis Aliot, arrive en tête avec 36% des intentions de vote. Les 5 précédents sondages l’avaient déjà placé en tête au soir du 15 mars. À la différence notable que depuis la première enquête, le nombre de personnes déclarant vouloir voter pour le candidat n’a cessé d’augmenter.

Jean-Marc Pujol, maire sortant, conserve la 2e place avec 19% des sondés. Néanmoins, du fait de la hausse des intentions de vote en faveur de Louis Aliot, l’écart se creuse entre les deux candidats.

Puis 15% des personnes sondées déclarent vouloir voter pour la candidate écologiste Agnès Langevine. La précédente enquête menée par BVA donnait déjà en 3e position celle qui est aussi vice-présidente. Le candidat investi par la majorité présidentielle ne semble pas dans une dynamique positive. Seuls 12% des personnes interrogées déclarent vouloir voter pour le député La République En Marche.

♦ L’Alternative et Clotilde Ripoull ne passeraient toujours pas le 1er tour  

Caroline Forgues et Clotilde Ripoull recueilleraient respectivement 7% et 5% des intentions de vote. Ces scores leur permettraient néanmoins d’envisager de fusionner leur liste avec un autre candidat en vue du second tour.

Selon l’IFOP, Olivier Amiel obtiendrait également 5% des voix, ce qui lui permettrait à lui aussi de prétendre également à une fusion.

Pascale Advenard ne recueillerait que 1% des suffrages et le résultat d’Alexandre Bolo n’est pas significatif pour être quantifié.

♦ Les estimations du sondage IFOP pour le premier tour à Perpignan

  • Louis Aliot 36%
  • Jean-Marc Pujol 19%
  • Agnès Langevine 15%
  • Romain Grau 12%
  • Caroline Forgues 7%
  • Clotilde Ripoull 5%
  • Olivier Amiel 5%
  • Pascale Advenard 1 %
  • Alexandre Bolo, score “non significatif”.

♦ Aliot donné gagnant dans tous les scénarios du 2nd tour

L’IFOP a testé 3 hypothèses pour le 22 mars prochain. La première verrait le match de 2014 se rejouer avec Louis Aliot et Jean-Marc Pujol seuls candidats du second tour. Dans ce cas, le Rassemblement National l’emporterait avec 51% contre 49% en faveur du maire Les Républicains. Pour rappel, en 2014, Jean-Marc Pujol avait incarné le front républicain contre Louis Aliot et avait gagné la mairie 55% contre 44%.

L’IFOP a interrogé les personnes sondées sur un duel inédit, Louis Aliot face à Agnès Langevine. Dans cette hypothèse, c’est la candidate écologiste qui porterait le front républicain face au député Louis Aliot. Là encore, Louis Aliot remporterait la mairie 52% contre 48%.

Enfin, l’IFOP a imaginé une triangulaire, entre Louis Aliot, Jean-Marc Pujol et Agnès Langevine. Dans cet autre cas de figure, ce serait le député RN qui deviendrait maire de Perpignan. Faisant de la ville Perpignan, selon l’expression consacrée, “la première ville de plus de 100.000 habitants à tomber dans l’escarcelle du RN”.

Interrogé par l’Indépendant, le politologue Jérôme Fourquet précise que, compte tenu de la marge d’erreur de 2 points, les duels de second tour pourraient montrer un écart bien moins significatif ; voire approcher un 50/50. Sans oublier le Coronavirus qui influera sur le taux de participation.

♦ Les estimations du sondage IFOP pour le second tour à Perpignan

  • Duel : Aliot 51% / Pujol 49%
  • Duel : Aliot 52% / Langevine 48%
  • Triangulaire : Louis Aliot 40% / Agnès Langevine 31% / Jean-Marc Pujol 29%

Marge d’erreur :  2 %

Enquête menée par l’IFOP pour l’Indépendant, France Bleu Roussillon et Via Occitanie. 606 personnes de plus de 18 ans inscrites sur les listes électorales ont été sondées ; selon la méthode des quotas, par téléphone entre le 6 et le 10 mars.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Charlie Hebdo 11 Mars 2020 - Muncipales à Perpignan
Article précédent

Les municipales de Perpignan disséquées par Charlie Hebdo

Krach boursier illustration
Article suivant

Coronavirus et économie, Jeunesse et photojournalisme, Solidarité et RunMyUPVD - Débriefe moi la semaine

ut lectus consequat. porta. velit, id quis fringilla ut nunc