fbpx
Aller au contenu

Perpignan, le festival Ida y Vuelta met en lumière les talents de la Casa Musicale

Perpignan, le festival Ida y Vuelta met en lumière les talents de la Casa Musicale

Article mis à jour le 30 avril 2024 à 14:03

Le samedi 1er juin 2024 signe l’ouverture de la 28e édition du festival Ida y Vuelta. Cet événement musical gratuit célèbre la création artistique sous toutes ses formes, de la scène électronique au breakdance. Cette année, les visiteurs pourront profiter des shows à la Casa Musicale mais aussi sur les places Gambetta, Arago et République les soirées des 1er, 7 et 8 juin.

Symbole de la convivialité et de la fraternité, pour sa 28e édition, le festival Ida y Vuelta retourne à ses principes fondamentaux. « Nous avons décidé de prendre des risques, ce n’est pas facile de requestionner un événement qui existe depuis 27 ans », entame Rebecca Bouillou, directrice du festival. « À ce stade, le résultat nous satisfait et nous sommes fiers de pouvoir présenter un Ida y Vuelta renouvelé ». Si la programmation est moins étendue cette année, les organisateurs souhaitent mettre l’accent sur « la vitalité culturelle catalane et des créations locales ». Le public pourra notamment profiter des performances d’artistes qui évoluent au sein de la Casa Musicale.

Les talents de la Casa Musicale mis à l’honneur à Perpignan

« Ida y Vuelta ne souhaite pas être un festival de plus où les gens viennent pour voir une tête d’affiche », atteste Rebecca Bouillou. Pour autant, cela ne veut pas dire que l’événement musical revoit ses ambitions à la baisse. Au contraire, les festivités s’étendront à toute la ville de Perpignan, en dehors des murs de La Casa Musicale. Le samedi 8 juin, de 15h à 18h30, les places Arago, Gambetta et République seront investies par des artistes issus de la scène hip-hop, latine ou gitane.

Le samedi 1er juin sera dédié à la scène électro. Les trois collectifs Shamann, Bleu et Dream’On mixeront à la Casa Musicale, de 19h à 22h. « Nous avons décidé de laisser carte blanche à ces artistes underground, on leur fait totalement confiance« , affirme Emma Espelt, qui organise cette soirée. Dès 22h, s’ensuivra un spectacle inédit, inspiré de la mythologie Perse. « Huit marionnettes géantes et animées danseront sur fond de musique électronique. Une aventure unique et ambitieuse », se félicite l’organisatrice.

La culture hip-hop Perpignanaise sur scène le vendredi 7 juin

La Block party qui se déroulera à la Casa Musicale le vendredi 7 juin, à 21h, garde une portée internationale. En effet, cette « battle » verra s’affronter les meilleurs breakers du monde tout droit venus des États-Unis, du Maroc, des Pays-Bas, d’Angleterre ou encore de Suède. « C’est un moment très attendu pour le monde du breaking », affirme Hassan Khaloufi, organisateur du secteur Hip-hop. Et cela à quelques mois des Jeux Olympiques de Paris 2024, qui intégreront pour la première fois cette discipline.

Outre la Block party, cette journée est aussi l’occasion de mettre en avant la culture hip-hop dans son ensemble. Les DJ Odilon et Gram donneront une performance « digne des fêtes des quartiers historiques du New-York des années 80 », promettent les organisateurs. Enfin, pour la journée de clôture le samedi 8 juin, les artistes Sika Rlion, Papito Collective, Iapé Afrobeat, Secte et Easy up sound system se succéderont sur la Scène Plaza de la Casa Musicale.

Des cours de danse ouverts à tous à la Casa Musicale

Le jeudi 6 et le samedi 8 juin 2024, des stages de breakdance seront organisés en parallèle des festivités. Ceux-ci se dérouleront dans la salle de danse de la Casa Musicale. Des personnes de tout âge et de tout niveau pourront y participer. L’occasion de découvrir et d’apprendre le « Double Dutch ». Une discipline où un danseur réalise des figures et des mouvements artistiques, sur des rythmes de hip-hop tout en faisant de la corde à sauter.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances