Rentrée des classes dans les Pyrénées-Orientales, l’inspection académique répond

01/09/2020, Perpignan, France, Rentree scolaire college covid-19 © Arnaud Le Vu / MiP

Après la rentrée des écoles, qui selon l’inspecteur d’académie s’est passée sans difficulté, c’est désormais la rentrée des collégiens et des lycéens qui se prépare. Échange avec Frédéric Fulgence inspecteur d’académie des Pyrénées-Orientales.

♦ Quid des tests et des capteurs de CO2 dans les établissements ?

À ce jour, nous avons à notre disposition 3 types de tests qui coexistent. Nous utilisons les tests nasopharyngés quand il y a des interrogations sur des cas spécifiques ou des soupçons de cluster. Les tests salivaires sont pratiqués dans les écoles du 1er degré, et nous allons les poursuivre et les intensifier. Dans les 15 écoles sentinelles du département, les tests salivaires sont pratiqués 2 fois par mois ; comme le préconise la Haute Autorité de Santé.

Depuis cette rentrée, nous déployons des autotests auprès des encadrants du 1er degré ; et à compter du 17 mai auprès des lycées. Nous attendions les préconisations de la HAS pour les enfants de moins de 15 ans. Et nous les mettrons aussi à disposition des collèges.

Ces tests sont toujours pratiqués avec l’autorisation préalable des parents. Car il n’y a aucun caractère obligatoire à se faire tester. Il s’agit de faire appel à la responsabilité collective afin de pouvoir casser les chaînes de contamination au sein des établissements.

Avant la rentrée, nous avions un bon taux d’acception des tests puisque 60% des parents donnaient leur autorisation. Ce qui nous permet d’avoir un bon suivi épidémiologique.

Quant à l’équipement en capteurs de CO2, il s’agit de la responsabilité des collectivités. Il est vrai que quelques-unes avaient envisagé de le faire et nous leur avons fait des préconisations. À ce jour, je ne suis pas informé si des collectivités ont équipé leurs établissements. Mais il faut rappeler qu’il existe une autre mesure très simple à mettre en place, surtout dans nos départements ; il s’agit de veiller au renouvellement de l’air par simple aération des pièces.

01/09/2020, Perpignan, France, Rentree scolaire college covid-19 © Arnaud Le Vu / MiP
01/09/2020, Thuir, France, Rentrée scolaire au collège covid-19 © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Fermeture de classes, d’établissements, et remplacements ?

Depuis cette rentrée, dès qu’un enfant est testé positif, sa classe ferme. Depuis lundi, il y a 2 classes fermées, et les parents ont pu être prévenus la veille. Pour ce qui est du suivi pédagogique dans le 1er degré, il s’agit surtout de transmettre des devoirs, de petits conseils d’activités ou de lectures. Depuis le premier confinement, les enseignants sont rompus à l’exercice. Ils ont mis en place une continuité pédagogique avec le soutien de la cellule de continuité pédagogique mise en place par l’académie.

Depuis cette rentrée, il n’y a plus de répartition des élèves dans les classes quand un enseignant est absent. C’est un réel changement de logique où l’objectif est de limiter au maximum les brassages.

Pour ce qui est des remplaçants, nous en avons environ 160 et nous avons augmenté les effectifs. Pour le moment, nous arrivons à faire face ; mais je vais faire un nouvel appel à candidatures de remplaçants contractuels. J’espère 3 personnes comme sur la période précédente. Après, il faut que nous trouvions des ressources humaines, car nous restons très vigilants et rigoureux sur les recrutements. Nous pourrions avoir des recrutements plus massifs, mais nous voulons des recrutements de qualité.

12/05/2020 Perpignan, France, Illustration déconfinement retour enfants en école
12/05/2020, Perpignan, France, Illustration déconfinement retour enfants à l’école

♦ Depuis le 16 avril, des accès prioritaires à la vaccination ont été ouverts. Qu’en est-il ?

Pour le moment, des créneaux spécifiques sont réservés pour les plus de 55 ans qui travaillent en contact avec les enfants. Cela a commencé au milieu des vacances scolaires, et on a bien évidemment communiqué auprès des personnels concernés. La machine est lancée et on a une centaine de vaccinés chaque week-end. On parle d’ouvrir la vaccination aux moins de 50 ans ; une tranche d’âge où les enseignants sont plus représentés.

Nous n’avons pas eu de pression particulière, la vaccination en France se fait sur la base du volontariat. Pour ce qui est des syndicats, j’ai eu des discussions avec eux, et la demande portait essentiellement sur le fait d’avoir des créneaux spécifiques, ce qui est le cas.

04/01/2021, Perpignan, France, Vaccination Covid-19 centre © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Dès la semaine prochaine, ce sont les collégiens et les lycéens qui font leur rentrée

Pour le moment, dans notre département rien ne change. Les lycées sont en demi-jauge, ce qui ne veut pas dire en demi-classe. En effet, cela se décide au niveau de chaque établissement ; et il peut y avoir des choix faits notamment au niveau des terminales.

Pour les collèges, la rentrée se fait 100% en présentiel dès lundi 3 mai. La demi-jauge est essentiellement prévue dans les départements où la situation épidémique devient préoccupante. Ce qui, pour le moment, n’est pas le cas dans les Pyrénées-Orientales. Pour les examens de fin d’année, les chefs d’établissement sont déjà en train de chercher l’organisation la mieux adaptée.

01/09/2020, Perpignan, France, Rentree scolaire college covid-19 © Arnaud Le Vu / MiP

// Sur le thème de l’éducation :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances