fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Revue de presse du 11 avril l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Revue de presse du 11 avril l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Revue de presse du 11 avril l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Article mis à jour le 7 septembre 2022 à 13:53

Au programme de la revue de presse, dernier meeting de Marine Le Pen à Perpignan, premier tour de la Présidentielle vu depuis les Pyrénées-Orientales, ou encore, Falcon polémique de Jean Castex.

Vous l’avez manquée ? Relire la précédente revue de presse.

♦ La Présidentielle vue depuis les Pyrénées-Orientales

⊕ Libération / Près de Perpignan, «ceux qui votent pour le RN roulent des mécaniques»

Perpignan accueille ce jeudi le dernier meeting de Marine Le Pen. A quelques kilomètres de là, dans le village de Saleilles, les deux finalistes avaient obtenu un score identique au second tour en 2017. Cette fois-ci, la candidate d’extrême droite semble favorite. Le soir du second tour de la présidentielle, en 2017, les urnes avaient réservé une surprise aux 5 700 habitants de Saleilles (Pyrénées-Orientales) : Emmanuel Macron et Marine Le Pen recueillaient respectivement 50% des suffrages exprimés.

Une population coupée en deux camps équivalents ? Le premier Saleillenc croisé ce mercredi, à deux pas de la mairie, semble confirmer cette thèse : «Dans ma famille, on a toujours alterné : droite, gauche… Moi, je vais voter Marine parce que ce régime-là [l’extrême droite, ndlr], on l’a jamais eu. Or, il faut bien essayer ce qu’on n’a pas encore testé», argumente Christian, 69 ans, ancien chef de chantier dans le BTP. Il poursuit : «Ma fille va voter comme moi. Mais ma femme, elle, va voter Macron…»

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

⊕ La Vanguardia / Entre Macron, Le Pen et l’ombre de l’abstention : premier tour des élections présidentielles en Catalogne du Nord

La France célèbre dimanche le premier tour des élections présidentielles. Les Français sont appelés aux urnes pour choisir qui présidera l’Elysée et devra le faire parmi douze candidats. Les sondages prédisent cependant un fort taux d’abstention et, s’il n’y a pas de surprise de dernière minute, un duel final net entre Macron et Le Pen. La Catalogne du Nord ne fait pas exception. Le territoire affronte toujours les élections présidentielles avec un « clivage clair » entre les zones favorables à gauche et les zones les plus enclines à l’extrême droite, avec Perpignan comme principal représentant et « querelle » du parti de Le Pen.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

♦ Déplacement express de Jean Castex pour voter et … poser pour les photographes

⊕ Libération / Présidentielle: Jean Castex se ressert un jet pour aller voter à Prades

Le Premier ministre a utilisé un Falcon de la République pour se rendre dans son bureau de vote des Pyrénées-Orientales ce dimanche matin. Il a passé deux heures sur place, avant de rentrer à Paris. Jusqu’où faut-il aller pour un symbole et des images pour les télés ? Ce dimanche matin, Jean Castex a voté à Prades. Une habitude pour celui qui a été maire de cette bourgade des Pyrénées-Orientales de 2008 à 2020. Sauf que pour faire le trajet depuis Paris, le Premier ministre a utilisé un moyen de transport pour le moins polluant : un jet de la République. Le Falcon qui le transportait a décollé de Vélizy-Villacoublay (Yvelines) ce matin pour atterrir à Perpignan à 8 h 30, avant de redécoller en direction de la capitale à 10 h 30.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

♦ Marine Le Pen appelle à voter …. pour elle

⊕ Le Monde / A Perpignan, Marine Le Pen « conjure » ses électeurs de voter pour « une nouvelle ère »

Pour son dernier meeting avant le premier tour, la candidate d’extrême droite a promis, jeudi, de « redonner la parole au peuple », dans un discours populiste destiné à mobiliser sa base électorale. Une entrée en scène à l’image d’une campagne personnifiée à l’extrême. Au milieu du gigantesque « M » bleu turquoise qui sert de décor à ses meetings, jeudi 7 avril, au Palais des expositions de Perpignan, Marine Le Pen sort de l’obscurité pour s’avancer sous les projecteurs, arpente la scène d’un air détaché, les bras en croix et les yeux embués, face à quelque 3 000 participants venus scander « Marine présidente ! ».

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

⊕ Le Figaro / À Perpignan, Marine Le Pen appelle à la mobilisation pour son «grand soir»

Mobiliser jusqu’au bout. Au-delà de tout autre message politique, c’est un appel aux urnes qu’à lancer pour son ultime meeting de campagne avant le premier tour, Marine Le Pen. «Si le peuple vote le peuple gagne. Notre cher pays a besoin de vous. Le dimanche 24 déterminera le sort du pays. Ce grand soir, il ne peut pas se faire sans vous. L’histoire ne peut pas s’écrire sans vous», a lancé la candidate devant près de 3000 supporters rassemblés, ce jeudi, au Parc des expositions de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. Sous un gigantesque «M» éclairé de bleu, entourée de deux écrans géants où un compte à rebours rappelle l’imminence du moment de vérité, Marine Le Pen insiste: «Ce grand soir ne peut pas se faire sans vous […] Je vous conjure d’aller voter. On ne s’abstient pas. Surtout si on est patriote. Surtout si le pays a besoin d’un sursaut.»

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

⊕ France Infos / Présidentielle 2022 : lors du meeting de Marine Le Pen à Perpignan, les sympathisants du RN galvanisés par les bons sondages

Pour son dernier meeting avant le premier tour, Marine Le Pen a choisi la préfecture des Pyrénées-Orientales, l’un des principaux fiefs du Rassemblement national. Franceinfo a rencontré sur place des sympathisants persuadés que, cette fois-ci, leur candidate remportera la victoire finale.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

♦ Suites judiciaires de l’incendie de Sainte-Marie-de-la-Mer

⊕ BFMTv / Incendie « criminel » à Saint-Laurent-de-la-Salanque: trois personnes mises en examen

L’incendie avait causé la mort de huit personnes, dont un bébé et un enfant de deux ans, en février dernier. L’un des mis en examen a également été placé en détention provisoire. Trois hommes ont été mis en examen samedi dans le cadre de l’enquête sur l’incendie « criminel » qui a fait huit mort en février à Saint-Laurent-de-la-Salanque, dans les Pyrénées-Orientales, et l’un d’eux a été placé en détention provisoire, a appris l’AFP auprès du parquet.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

♦ Une grotte dans les Pyrénées-Orientales, un investissement durable ?

⊕ 20 Minutes / Pyrénées-Orientales : Cette grotte classée à l’Unesco est à vendre « pas moins de 300.000 euros »

Urgent, vend grotte, classée à l’Unesco. La Cova-Bastera, à Villefranche-de-Conflent (Pyrénées-Orientales), cherche un repreneur. Son propriétaire, Bernard Castillo, éreinté par des problèmes de santé, souhaite s’en séparer. « Je ne me sens plus le courage de la faire fonctionner normalement », confie ce sexagénaire. Mais hors de question, pour le nouveau patron des lieux, d’y installer un jacuzzi ou d’y griller des saucisses : cette grotte fortifiée, en l’état depuis le règne de Louis XIV, est l’un des joyaux du patrimoine catalan. Elle a même un passé préhistorique, mais les grands travaux, effectués au XVIIIe siècle pour y laisser passer des canons, l’a effacé.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

♦ Ces Catalans qui gagnent

⊕ Libération / Le portrait – Cécile Hernandez, battante en neige

Médaillée d’or paralympique, la snowboardeuse de 47 ans atteinte de sclérose en plaques pense déjà aux Jeux olympiques de Paris. Le début de soirée pointe, et Cécile Hernandez nous raconte son année 2022 comme si elle ne l’avait encore jamais soufflé à quelqu’un. Avec nous, elle est pourtant censée boucler le traditionnel marathon médiatico-institutionnel consécutif à son retour de Chine. Quoique éreintant, l’exercice l’amuse. On la croise à l’étage d’un hôtel spacieux du XVe arrondissement parisien où séjourne la délégation paralympique.

La médaille d’or soigneusement entreposée dans un coffret siglé «Pékin 2022», lui-même recouvert d’un sac en toile rouge. Affable et solaire, chevelure blonde soignée, la Pyrénéenne rayonne d’une singulière nitescence, atténuée par un ensemble équipe de France noir sur-mesure sur lequel figure, brodé pile au-dessus du Coq sportif, une étoile dorée. Son sourire tranche net avec le visage du mois dernier, lorsqu’elle ne savait toujours pas si elle pouvait réserver son vol pour Pékin.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

⊕ Le Monde / Un apéro avec Cali : « J’ai un public fidèle, à part celui qui ne l’est plus »

La scène est son exutoire. Pour en profiter pleinement, comme ces temps-ci lors d’une tournée en solo, le chanteur un brin déglingue préfère rester sobre. Et lucide sur les épreuves de la vie.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances