fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Revue de presse du 26 juin l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Revue de presse du 26 juin l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Mémoires d'Algérie

Article mis à jour le 26 juin 2022 à 08:31

Au programme de notre revue de presse dominicale ; les répliques des législatives, Perpignan, théâtre des mémoires antagonistes de la guerre d’Algérie, et les tsunamis à venir sur les côtes Méditerranéennes.

♦ Perpignan, au centre de la guerre des mémoires de la guerre d’Algérie

⊕ Zéphyr Mag / « Nostre Mar » : SOS Racisme organise un festival pour « repenser nos identités plurielles »

SOS Racisme organise du 27 juin au 3 juillet un festival autour de Perpignan (ville dirigée par le Rassemblement national), de Rivesaltes et d’Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. Le but du jeu : « assumer à nouveau le combat culturel» et apporter un autre éclairage sur la guerre d’Algérie, comme l’indique le chercheur Nicolas Lebourg, à l’origine de l’événement.

⊕ TV5 monde / À Perpignan, deux regards distincts sur 1962, les rapatriés et la Méditerranée

Commémoration de l’exode des Français d’Algérie en 1962 pour la mairie RN de Perpignan, « Liberté, égalité, Méditerranée » pour la gauche et SOS Racisme: deux visions de l’indépendance de l’Algérie s’opposent fin juin dans la cité catalane. A l’occasion du 60e anniversaire des accords d’Evian, de vendredi à dimanche, la ville de Perpignan et le Cercle algérianiste ont programmé expositions, conférences et témoignages pour rendre hommage aux rapatriés et « rétablir l’histoire » dans une ville « emblématique dans l’accueil des pieds-noirs et des harkis », souligne le maire Louis Aliot.

♦ Analyse de la montée inexorable du RN en terre languedocienne

⊕ The Conversation / Le RN, de l’enracinement à l’établissement : l’exemple languedocien

Depuis désormais près de 40 ans, l’extrême-droite s’est installée dans le paysage politique français. Le Rassemblement national (RN) a obtenu – avec 89 sièges – un succès retentissant lors des élections législatives des 12 et 19 juin derniers, après la qualification, pour la seconde fois consécutive, de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle des 10 et 24 avril 2022. (…) La différence entre les deux réside dans celui qui exprime la reconnaissance et consacre la légitimité du vote. Dans le premier cas, c’est l’électeur. Dans le second, c’est l’offre politico-institutionnelle. Et c’est précisément ce que nous allons montrer ici, en nous intéressant à l’ouest du littoral méditerranéen, qui a accordé au RN la totalité des députés dans deux départements, l’Aude et les Pyrénées-Orientales.

♦ Après les législatives, la guerre larvée pour la tête du Rassemblement National

⊕ Europe 1 / Bardella souhaite continuer à présider le RN

Président du Rassemblement national jusqu’en septembre, Jordan Bardella a exprimé ce jeudi son souhait de rester à ce poste. Marine Le Pen étant occupée à la présidence du groupe RN de l’Assemblée nationale, des élections internes pourraient avoir lieu afin de choisir le prochain président. (…) Interrogé sur une éventuelle candidature de Louis Aliot à la présidence du RN, le maire de Perpignan, M. Bardella a souligné « le respect et l’amitié mutuels entre Louis et moi ». « Il y aura une élection interne. S’il y a plusieurs candidats, je trouverai ça sain pour la démocratie au sein du mouvement », a-t-il affirmé.

https://twitter.com/Europe1/status/1539911557110538240

⊕ Le Point / Législatives : Marine Le Pen élue présidente des députés RN

Marine Le Pen a été élue par acclamation présidente du groupe du Rassemblement national à l’Assemblée nationale, jeudi 23 juin. « Nous avons reçu une seule candidature à la présidence du groupe RN, celle de Marine Le Pen. Je vais demander à mes chers camarades, chers collègues, de procéder à un vote non pas à main levée mais par acclamation de Marine Le Pen à la tête du groupe », a déclaré le président de séance, Sébastien Chenu, député du Nord. Les 89 députés du groupe se sont alors levés pour applaudir leur nouvelle présidente. (…) Compte tenu de ses nouvelles fonctions à la tête du groupe, Marine Le Pen avait indiqué qu’elle ne reprendrait pas la présidence du Rassemblement national, briguée par l’actuel occupant du poste par intérim Jordan Bardella, et peut-être Louis Aliot, vice-président du mouvement et maire de Perpignan.

♦ Les tsunamis à nos côtes dans 30 ans

⊕ France Info / On vous explique pourquoi le risque qu’un tsunami ait lieu en Méditerranée d’ici à trente ans est « proche de 100% »

L’Unesco a tiré la sonnette d’alarme, mardi, sur ces vagues meurtrières qui pourraient notamment déferler sur les côtes méditerranéennes françaises, où la densité de population est forte, dans les prochaines années. (…) « Toute la côte méditerranéenne française est concernée, tranche Pascal Roudil. Tout dépend de l’endroit où le séisme survient. » Autrement dit, des Pyrénées-Orientales aux Alpes-Maritimes, sans oublier la Corse, la vigilance est la même.

 

⊕ 20 Minutes / Pyrénées-Orientales : Dès 3 ans, tous les élèves pourront bientôt apprendre le catalan

Un accord-cadre a été signé à Perpignan ( Pyrénées-Orientales) ce mercredi entre l’Etat, la région Occitanie et le département. Il a pour objectif de déboucher sur la signature d’une convention qui donnera la possibilité à 100 % des élèves du département d’apprendre le catalan d’ici dix ans.

// Lire aussi notre article l Revue de presse du 20 juin l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances