Revue de presse du 7 novembre l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

12/11/2018, Le Boulou, France, Illustration frontière police © Arnaud Le Vu / MiP

♦ La frontière catalane avec l’Espagne, vue par les médias nationaux

⊕ Courrier International / La France réticente à rouvrir tous ses postes-frontières avec l’Espagne

Certains postes-frontières séparant la France de l’Espagne ne sont toujours pas rouverts. En janvier dernier, le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, avait ordonné la fermeture de plusieurs passages pyrénéens pour lutter contre « la menace terroriste », contre la contrebande et le trafic de drogues, ainsi que contre l’immigration clandestine, pour reprendre les termes du chef de l’État, Emmanuel Macron. (…) Jusqu’à présent, les autorités françaises n’ont rouvert que cinq postes-frontières sur les seize initialement fermés. Cinq points de passage restent encore fermés dans les Pyrénées-Atlantiques (face au Pays basque espagnol), quatre dans les Pyrénées-Orientales (face à la Catalogne), un dans les Hautes-Pyrénées et un en Haute-Garonne (frontaliers avec l’Aragon).

⊕ Le Parisien / Migrations illégales : dans les Pyrénées-Orientales, plus de 60 passeurs appréhendés en deux mois

Dix mois après la mise en place d’un contrôle continu à la frontière franco-espagnole, le département des Pyrénées-Orientales est soumis à une forte pression migratoire en provenance du Maghreb. En l’espace des deux derniers mois (septembre et octobre) les agents de la Police aux frontières ont procédé à l’interpellation en flagrant délit de 61 passeurs de migrants, dont 32 pour les 22 premiers jours d’octobre. Sans doute la conséquence de la fermeture partielle de la frontière franco-espagnole.

♦ Geek de Canohés et pionnier de la vidéo en ligne

⊕ Ouest France / « Joueur du grenier », le duo des pionniers de la vidéo en ligne, confronté à la censure de YouTube

Frédéric Molas et Sébastien Rassiat ont commencé à tester des jeux vidéo sur YouTube en 2009. Ils sont désormais à la tête d’une entreprise de six salariés, mais YouTube les bride de plus en plus. Le Joueur du grenier (JDG), c’est à la fois le surnom de Frédéric Molas et celui du sympathique duo qu’il forme avec Sébastien Rassiat. Le premier se fend la poire quand le second prend la voix de Doc Brown, le professeur du film culte Retour vers le futur  : «  Oh Marty, tu te souviens ?   » (…) Les deux presque quadragénaires se sont rencontrés à l’occasion d’une formation audiovisuelle, en 2005, à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Frédéric Molas s’y était inscrit car c’était rémunéré autour de 400 € par mois : «  Je ne faisais rien de ma vie, à part jouer à Warcraft .   » «  Moi, je faisais des vendanges et de la mise en rayon   », note Sébastien Rassiat.

♦ Emballement d’une info venue combler le creux d’actualité

⊕ Le Monde / Emballement autour du RSA pour les non-vaccinés

C’est l’histoire d’un emballement dans le creux de la morne actualité d’un week-end de Toussaint. Au départ, une information révélée par Sud-Ouest. Le quotidien régional fait état, samedi 30 octobre, d’un courrier adressé la veille au premier ministre par les présidents, tous élus du Parti socialiste, de quinze départements (Loire-Atlantique, Gironde, Gers, Landes, Seine-Saint-Denis, Aude, Tarn, Nièvre, Lozère, Haute-Vienne, Pyrénées-Orientales, Ariège, Lot-et-Garonne, Côtes-d’Armor, Haute-Garonne). « Les départements refusent d’assumer seuls le versement du RSA aux antivax », résume le quotidien.

♦ Zoom sur le marché de l’immobilier de Perpignan

⊕ L’Obs / Perpignan, l’eldorado des investisseurs

Discrète, la ville séduit doucement mais sûrement les acheteurs, conquis par sa situation géographique et un marché plein de promesses. Ville la moins chère du pourtour méditerranéen français, Perpignan continue d’être attractive. « Sa situation géographique frontalière et la proximité de la mer et de la montagne combinées à des prix encore bas séduisent un large panel de candidats à la propriété, des acquéreurs en résidence principale comme des investisseurs », explique Frédéric Malquier, président de la Fnaim des Pyrénées-Orientales. Si le soleil a toujours attiré bon nombre de retraités, une nouvelle clientèle semble aujourd’hui se dessiner suite à la crise sanitaire.

♦ Nasdas, l’influenceur de Saint-Jacques qui déplace les foules

⊕ Le Progrès de Lyon / Un influenceur dans un tacos, attroupement rue Paul-Bert

Le « snapeur » Nasdas originaire de Perpignan étaitt de passage à Lyon. Ses fans l’attendaient depuis ce samedi matin devant un tacos de la rue Paul-Bert. La circulation a été coupée en début d’après-midi et quelques incidents ont éclaté avec la police. Influenceur, humoriste sur les réseaux sociaux, Nasdas était de passage à Lyon ce samedi. Originaire du quartier Saint-Jacques de Perpignan, le jeune homme qui s’est aussi fait connaître sur YouTube en distribuant des billets de 50 euros… était attendu par ses fans devant un snack de la rue Paul-Bert (Lyon 3e). Et les fans sont nombreux…

♦ Besoin de bras pour le travail de la vigne

⊕ Le Parisien / Manque de main-d’œuvre : dans les Pyrénées-Orientales, on forme des apprentis au travail de la vigne

Le pays de la vallée de l’Agly et les Apprentis d’Auteuil se sont associés pour mettre en place une formation qualifiante aux métiers de la vigne. Avec, pour public, les jeunes du secteur en difficulté d’insertion et les vignerons en recherche de main-d’œuvre. La question de la main-d’œuvre se pose avec beaucoup d’acuité dans les zones rurales, comme l’est le pays de la vallée de l’Agly, dans les Pyrénées-Orientales. Il faut imaginer une longue vallée bordée de falaises, où la vigne est une des ressources principale avec le cru Maury, Rivesaltes… 38 communes composent l’association de développement local qui lance cet automne une formation diplômante aux métiers de la vigne.

♦ L’exil et les camps d’Argeles-sur-mer, au cœur de l’inspiration d’Olivia Ruiz

⊕ La Croix / Olivia Ruiz chante l’exil et l’enfance

La mémoire des républicains espagnols réfugiés en France est célébrée dans le spectacle Bouches cousues de la chanteuse.Olivia Ruiz poursuit ainsi son récit d’enfance conté dans son roman La Commode aux tiroirs de couleur. (…) Trois de ses grands-parents ont dû fuir l’Espagne et s’installer dans une France qui les a parqués avec sévérité dans les camps glacés d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées Orientales). Ils n’en parlaient pas. Pourtant, raconte-t-elle « quand une chanson espagnole passait à la radio, c’était comme si une lumière s’allumait ». Et de citer Pablo Neruda : « Le déracinement pour l’être humain est une frustration qui atrophie la clarté de son âme. »

♦ Livre et gastronomie, nourriture pour le corps et l’esprit

⊕ France Info / Festivals livres et cuisine à Périgueux et Perpignan

Deux grands festivals vont marier gourmandise et littérature en ce mois de novembre. Dans quinze jours à Périgueux, et les 7 et 8 novembre, à Perpignan, autour de la cuisine méditerranéenne. (…) Les rendez-vous qui marient gastronomie et littérature sont plus rares. Deux ont lieu en ce mois de novembre. Dans quinze jours, les 19, 20 et 21 novembre, le Livre Gourmand à Périgueux, et les 7 et 8 novembre, demain et lundi, le Festival Méditerranéen de la gastronomie à Perpignan. Dans les deux cas, la recette est la même. Des ateliers culinaires, des chefs étoilés et de jeunes talents des fourneaux, des écrivains qui aiment la bonne chère. Et des livres qui racontent la cuisine et la gastronomie. Un parfait cocktail de mets et de mots.

♦ Après, les bananes de Torreilles, voici le Thé d’Alenya

⊕ Le Parisien / Une ferme théière pousse en terre catalane

Le Roussillon produit des espadrilles, des rousquilles, des vins cuits, de grandes appellations… Et bientôt du thé et du café à Alénya (Pyrénées-Orientales). Acapella, start-up créée et installée à Cornebarrieu près de Toulouse (Haute-Garonne) finalise actuellement la plantation expérimentale de thé et de café à Alénya, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales). « Nous avons lancé cette start-up spécialisée dans la torréfaction de café et l’assemblage de thés, raconte Jean-Marc Sanchez, ingénieur agronome, spécialiste des micro-organismes.

⊕ Valeurs Actuelles / Une magistrate dénonce de graves dérives au parquet de Perpignan, le ministère de la Justice met en cause à tort sa santé mentale

En réponse aux dénonciations de la procureure adjointe Anissa Jalade contre son chef, accusé de harcèlement et de couvrir de graves dysfonctionnements, la hiérarchie a fermé les yeux et le garde des Sceaux l’a suspendue pour raisons médicales avant d’être désavoué. En ce début de soirée, dans les couloirs silencieux du parquet de Perpignan, une procureure adjointe s’en va voir son procureur pour lui soulever un problème de planning. Elle évoque une simple erreur dans le programme pourtant validé des audiences du mois prochain. Lui s’étonne, élève la voix et accable sa subordonnée. Puis, lui adresse un doigt d’honneur. La magistrate pétrifiée n’en croit pas ses yeux. Elle est sous le choc. Arrivée devant la porte de son bureau, elle s’effondre et s’évanouit

// Précédentes revues de presse

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances