fbpx
Aller au contenu

Perpignan : L’ARS confirme la fermeture des urgences de nuit de Médipôle

Perpignan : L'ARS Occitanie confirme la fermeture des urgences de nuit de Médipole

Article mis à jour le 12 avril 2024 à 15:49

Le communiqué est tombé ce 3 avril à 18h00 comme un couperet. Depuis plusieurs mois déjà les rumeurs circulaient sur la fermeture des urgences de nuit de la Clinique Médipôle Saint-Roch, à Cabestany. C’est donc désormais officiel et c’est par la voix de l’Agence Régionale de Santé que la confirmation est venue. © Photo image d’illustration hôpital de Perpignan

À Perpignan, seuls l’hôpital et la clinique Saint-Pierre accueillent les urgences de nuit

Le communiqué de l’ARS rappelle que six services d’urgences sont ouverts dans les Pyrénées-Orientales. Mais dans les faits, et avec la fermeture de Médipôle, seuls l’hôpital et la clinique Saint-Pierre assurent désormais les urgences la nuit.

En effet, « la nuit, la Clinique Médipôle (Cabestany) n’est plus en capacité de maintenir l’organisation habituelle de son service des urgences », précisent les services de santé régionaux. L’ARS rappelle que Médipôle « poursuit tous ses efforts pour renforcer son équipe médicale et revenir à un fonctionnement optimal. »

« Dans ce contexte, l’organisation nocturne arrêtée par l’ensemble des acteurs des urgences à l’échelle départementale permet une prise en charge coordonnée des patients et une réponse adaptée 24h/24 aux besoins de soins urgents des habitants de tout le département, » communique l’ARS.

Au-delà de Perpignan, la clinique Saint-Michel à Prades, celle du Vallespir à Céret, ainsi que le groupement Européen de Coopération Territoriale – Hôpital de Cerdagne à Puigcerda ouvrent aussi leur service d’urgence la nuit.

Avant de se rendre aux urgences, le bon réflexe reste le 15

Mis en place depuis la crise sanitaire, l’appel au 15 est toujours à privilégier. « Pour bien utiliser le système de soins, les personnes confrontées à un problème de santé sont comme toujours invitées à contacter en journée leur médecin traitant ou une structure d’exercice coordonné de proximité (Maison de santé pluri-professionnelle, Centre de santé ou Communauté professionnelle territoriale de santé). »

En cas d’impossibilité de prise en charge adaptée, c’est le 15 qu’il faut appeler pour être orienté vers le dispositif de soins correspondant à chaque situation, après 19h. Ce bon réflexe d’appel systématique a déjà permis, dans les Pyrénées-Orientales et dans d’autres départements d’Occitanie, d’éviter un encombrement inutile des services d’urgence, qui restent dédiés prioritairement à la prise en charge de toutes les urgences vitales.

Pour rappel, à Perpignan, la maison médicale de garde est située à proximité immédiate du service des urgences de l’hôpital et assure en complément la prise en charge des soins entre 19h et minuit en semaine et entre 8h et minuit les week-ends et jours fériés.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances

Maïté Torres