fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Culture » Une saison pleine de nouveautés pour fêter les 60 ans de l’Institut Jean Vigo

Une saison pleine de nouveautés pour fêter les 60 ans de l’Institut Jean Vigo

Une saison pleine de nouveautés pour fêter les 60 ans de l'Institut Jean Vigo - Annette

Article mis à jour le 16 septembre 2022 à 07:30

Après les enfants, au tour de l’Institut Jean Vigo de compter les heures avant une rentrée qui s’annonce pleine de nouveautés. De nombreux évènements sont prévus, notamment pour célébrer le 60e anniversaire de l’Institut. La saison 2022-2023 sera également l’occasion de retrouver des festivals incontournables. Alors quels sont les évènements à ne pas manquer ?

60 ans : ça se fête !

Cette année sera riche en nouveautés mais conservera l’esprit du cinéma de Jean Vigo et de ce lieu, un ciné-club devenu une cinémathèque. La programmation va donc faire honneur à Jean Vigo avec des œuvres inventives, indépendantes, originales. Une attention particulière sera portée aux écritures cinématographiques. L’Institut Jean Vigo souhaite conserver cette proximité avec le public en organisant des débats. Tous les films seront présentés, voire débattus, et de nombreux invités viendront à la rencontre des spectateurs. Des leçons de cinéma seront accessibles en entrée libre.

Une soirée d’ouverture pour célébrer les 60 ans de l’Institut est organisée le vendredi 16 septembre. Les deux films projetés – Boy meet girls et Annette – rendront hommage à Leos Carax.

Les célébrations se poursuivent jusqu’à la fin de l’année. Dans le cadre d’une collaboration au long cours, Céline Sala-Pons, directrice du Mémorial de Rivesaltes propose une séance inédite le vendredi 23 septembre. Jérôme Prieur viendra présenter son film Darlan, le troisième homme de Vichy.

Au cours de cette année de festivités, plusieurs cinéastes français et étrangers sont invités à l’Institut Jean Vigo.

C’est Margarida Cardoso qui ouvre le bal le 18 octobre. La réalisatrice portugaise viendra présenter sa dernière œuvre, A Costa de Mumurios. Cette projection a lieu en partenariat avec la cinémathèque de Toulouse dans le cadre de la saison France-Portugal.

Le 17 novembre, c’est Dominique Cabrera qui se rendra à l’Institut Jean Vigo pour présenter les films Goat Milk et Grandir.

Le 22 novembre, la cinémathèque accueille Nora Martirosyan qui présentera son premier long-métrage de fiction, Si le vent tombe. Deux jours plus tard, c’est Pierre-Yves Vandeweerd qui viendra à l’Institut Jean Vigo pour présenter Inner Lines. L’idée est de croiser le regard de ces deux cinéastes sur une zone de conflit précise : l’Arménie.

De gauche à droite : Margarida Cardoso, Dominique Cabrera (photo © Victor Sicard), Nora Martirosyan. Photos issues du dossier de presse Institut Jean Vigo.

Les nouveautés pour l’année 2022-2023

Une rentrée ne serait pas une vraie rentrée sans nouveautés. Depuis toujours, l’Institut Jean Vigo souhaite transmettre une passion et une culture, celle du cinéma. Le rendez-vous est donc donné à ceux qui le souhaitent un mercredi après-midi par mois. Durant cette journée, des professeurs de cinéma, des passionnés ou des membres de l’Institut donneront une leçon de cinéma ou feront un focus sur une personnalité cinématographique. Le tout en entrée libre.

Les dates et thèmes des trois premiers mercredis sont déjà connus :
– le 12 octobre : « L’interprétation filmique » par Chantal Marchon, enseignante et réalisatrice de documentaires ;
– le 16 novembre : « Littérature et cinéma » par Étienne Firobind, professeur de Lettres et membre de l’Institut Jean Vigo ;
– le 14 décembre : « Anima Musica » par Étienne Firobind.

Autre nouveauté : les vendredis politiques. Il s’agit cette fois d’un rendez-vous bimestriel où chaque séance sera précédée d’une introduction et d’une problématisation et suivie d’un échange ou d’un débat.
– 1re séance le 14 octobre autour de La Ferme des animaux de John Halas et Joy Batchelor ;
– 2e séance le 25 novembre autour de L’Exercice de l’État de Pierre Schoeller.

L’Institut Jean Vigo produit et programme des ciné-concerts pour les petits comme pour les grands. En 2022-2023, la cinémathèque a choisi de renforcer cette activité en développant la production, la promotion et la diffusion de ces créations. Le film choisi pour débuter cette nouvelle saison est Trois dans un sous-sol, une comédie soviétique des années 20. La première représentation de ce ciné-concert aura lieu le 15 décembre.

Nouveau rendez-vous de cette année : les « collections extravagantes ». Seront diffusés des films en 35 mm issus des collections de l’Institut. Pour la première, c’est le film Les Guerriers de l’apocalypse de Kosei Saito qui a été choisi. Projection le 8 décembre.

Nouveautés dans les collections

L’Institut Jean Vigo va enrichir sa collection de films grâce au dépôt de l’hôpital psychiatrique de Saint Alban Limagnole en Lozère. Parmi ces œuvres, les films didactiques tournés par Tocquelles dans le but de présenter son travail ainsi que des films d’Art-thérapie auxquels participent les patients.

L’Institut Jean Vigo a été sollicité pour participer à la restauration de La Jolie Bretonne, une œuvre de 1914. La cinémathèque de Perpignan possède une bobine de ce film, au format très rare, en 28 mm.

Institut Jean Vigo - restauration de film

À découvrir en 2023…

La 58e édition du Festival Confrontation se déroulera du 20 au 25 avril autour du thème « Sucré, salé, filmé ! » ;
– Le projet de faire le Musée virtuel de l’affiche pour donner une visibilité durable aux 70.000 affiches de l’Institut Jean Vigo ;
« Mémoire filmique Pyrénées », un projet sur l’archive filmique attribué à un artiste qui proposera sa vision et la partagera avec le public de Perpignan et de la région ;
Un été de cinéma en plein air suite au succès de cette saison (environ 200 personnes en moyenne à chaque séance).

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances