fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Culture » Cinéma | L’Institut Jean Vigo dévoile sa programmation du 1er trimestre 2023

Cinéma | L’Institut Jean Vigo dévoile sa programmation du 1er trimestre 2023

Attack the block dans la programmation du 1er trimestre 2023 de l’Institut Jean Vigo

Article mis à jour le 6 janvier 2023 à 08:20

Pour ce 1er trimestre 2023, Les Amis du cinéma ont prévu une programmation très riche, histoire de marquer les 60 ans de l’Institut Jean Vigo. Actualité oblige, impossible de ne pas rendre hommage à Jean-Luc Godard qui a souhaité rejoindre Jean-Paul Belmondo en septembre dernier.

En février, plusieurs films mettront en lumière la représentation de la classe ouvrière. Sans oublier, la semaine consacrée aux droits des femmes, le festival Maghreb si loin si proche, celui du film judiciaire, les vendredis politiques… Demandez le programme !

Jean-Luc Godard et Raymond Borde, hommage à deux grands du cinéma 

La saison s’ouvrira le 3 janvier à 19h avec la diffusion de Bande à part réalisé par le père de la Nouvelle vague, Jean-Luc Godard. Un long-métrage en noir et blanc pour se plonger ou replonger dans les banlieues de Paris. Diffusée en partenariat avec le Festival 10/10, cette projection sera suivie d’un concert de Gérard Jacquet dans la grande salle de concert de la Casa Musicale. 

Un hommage pensé « pour raviver aussi bien son cinéma que la critique qu’il a pu recevoir de notre fondateur » selon Étienne Firobind, responsable de la programmation.

Le 21 mars sera diffusé En quatrième vitesse de Robert Aldrich. Ce film est considéré comme l’un des sommets du film noir. Il offre aussi la description d’un monde absurde baignant dans la terreur du nucléaire. La séance sera précédée de la présentation du livre Raymond Borde, une autre histoire du cinéma de Natacha Laurent et Christophe Gauthier.

Étienne Firobind confie : « Pour souligner encore nos 60 ans, nous rendrons hommage à Raymond Borde, fondateur de la cinémathèque de Toulouse avec laquelle l’Institut Jean Vigo entretient un long compagnonnage ».

Festival Maghreb si loin si proche

Le Festival Maghreb si loin si proche se déroule chaque année en janvier dans les départements des Pyrénées-Orientales et de l’Aude. Pour cette 26e édition, l’Institut Jean Vigo diffuse trois films : Abdelino de Hicham Ayouch le 24 janvier à 19h et Marin des montagnes de Karim Aïnouz le 26 janvier à la même heure. Hicham Ayouch sera là pour présenter son film.

Les vendredis politiques

Depuis plusieurs années, l’Institut Jean Vigo explore « le politique » sous toutes ses formes cinématographiques. Pour ce premier trimestre 2023, 3 séances des « vendredis politiques » sont organisées. 

Le 20 janvier à 19h : diffusion de La folle escapade de Martin Rosen, accompagnée d’une présentation de Nicolas Lebourg, historien, auteur, spécialiste de l’extrême droite et fondateur du média Fragments sur les temps présents.

Le 10 février à 19h : protection de Cadavres exquis de Francesco Rosi, présenté et animé par Gino Nocera, enseignant d’Histoire et Géographie en section européenne italienne au lycée Alexis de Tocqueville à Grasse. La veille, une avant-première sera proposée au public : Nous dansons sur un volcan de Jordi Vidal. Le réalisateur viendra présenter son film sur « la petite histoire de la sardane » qui retrace la période du Sexennat révolutionnaire.

Le 17 mars à 19h : diffusion de Démocraties animales, en présence de la réalisatrice Emma Baus. Une série en deux parties qui s’intéresse aux espèces animales et à leurs décisions.

La semaine des droits des femmes à la cinémathèque

Le 7 mars, une soirée spéciale est organisée à l’Institut Jean Vigo en partenariat avec le Conseil Département 66 et l’association Le Cercle. Elle débutera à 18h au Village Associatif puis se poursuivra par la projection de La conférence des femmes, Nairobi 85 de Françoise Dasques puis d’Organizadas de Guadalupe Freire et Camila Zenclussen.

Le jeudi 9 mars, la semaine des droits de femmes continue avec la projection de Sylvie en présence de la réalisatrice Clem Hue, puis de Ovarian Psychos de Joanna Sokolowski et Kate Trumbull-Lavalle, un film présenté et suivi d’un débat sur la mixité choisie avec l’association Le Cercle et la Casa Bicleta. Cette soirée est organisée en partenariat avec le Conseil Départemental 66 et Le Cercle.

Working Class Hero, une thématique forte pour début 2023

« Ce trimestre nous portons une attention particulière à la représentation de la classe ouvrière au cinéma, de René Clair à Attack the block, en passant par le cinéma soviétique ».

Etienne Firobind, responsable de la programmation

La première séance de ce cycle aura lieu le 7 février avec la diffusion de À nous la liberté de René Clair. Un film emblématique d’une période charnière dans l’histoire du cinéma : le passage du muet au parlant.

Le 21 février c’est le film Adalen 31 de Bo Widerberg qui sera diffusé. Un film suédois retraçant les grèves qui frappèrent la Suède en 1931 qui se conclurent par l’instauration de l’une des démocraties sociales les plus évoluées du siècle.

Adalen 31 affiche film

Le 23 février, place à la classe ouvrière britannique avec Butcher Boy de Neil Jordan. Un long-métrage décrit comme tragique et drôle à la fois.

Le 28 février, l’Institut Jean Vigo propose une conférence de Anne-Lise Marin-Lamellet : Working Class Hero, la figure ouvrière dans le cinéma britannique depuis 1956 à partir de son ouvrage éponyme. Celle-ci sera suivie du film Les Chemins de la haute ville de Jack Clayton.

Le 3 mars, c’est le film Attack the block de Joe Cornish qui sera diffusé sur les écrans. Selon Jacques Verdier, c’est un film qui « reste dans la plupart du temps dans le registre de l’action pure agrémentée de quelques répliques bien senties, mais avec une belle intelligence, sans didactisme, avec même une sorte de nonchalance ».

Attack the Block affiche film

Le 14 mars, Arsenal d’Alexandre Dovjenko clôturera le cycle Working Class Hero pour ce premier trimestre 2023. Un film décrit comme « franchement politique » par son réalisateur soviétique et ukrainien.

Du festival du film judiciaire à la Saint Valentin

De janvier à mars 2023, d’autres projections auront lieu à l’Institut Jean Vigo. Etienne Firobind annonce « Notre programmation continue ainsi à proposer des écritures cinématographiques de différents horizons et esthétiques en faisant des passerelles vers d’autres formes artistiques comme la création musicale avec le ciné-concert proposé par le Conservatoire de Perpignan. »

Ce ciné-concert aura lieu le 19 janvier à 19h. Des élèves du Conservatoire a travaillé sur la création musicale pour accompagner le film Sherlock Junior de Buster Keaton.

Le 31 janvier, c’est un film tiré des archives de la cinémathèque qui sera mis à l’honneur : La Reine blanche de Jean-Loup Hubert. Avant la séance, le réalisateur et Pierre Olivier de TF1 Studio viendront à la rencontre des spectateurs.

Dans le cadre du Festival du film judiciaire, le public pourra assister à la projection de Z de Costa-Gavras le 2 février. Un classique avec Yves Montand, Jean-Louis Trintignant, Charles Denner ou encore Jacques Perrin. L’Institut Jean Vigo co-organise avec le Conseil Départemental d’Accès Au Droit 66, la DSDEN 66 ce festival « dans le but de présenter la justice et de discuter des problématiques liées à celles-ci à partir de films en présence d’avocats ou de magistrats ».

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, les amoureux (mais pas seulement) pourront assister à la projection de I’m your man de Maria Schrader. La réalisatrice met en scène une femme à la recherche de l’homme idéal qui doit vivre une expérience un peu particulière… La séance aura lieu à 19h mais il est conseillé de venir un peu avant pour profiter d’une coupe de champagne offerte !

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances