Visa pour l’image 2019 – Jour après jour, le festival en Live

LECTURE

Du 31 août au 15 septembre, la ville de Perpignan sera l’épicentre du photojournalisme. “VISA pour l’image”, festival international de photojournalisme, est l’occasion de montrer une autre réalité. Ainsi que l’opportunité de mettre sur le devant de la scène des femmes et des hommes. Celles et ceux qui prennent des risques pour nous dévoiler l’état d’un monde complexe et sous tension. Des vérités que l’on préférerait parfois cacher derrière un voile pudique. Des vérités parfois éclipsées par une communication politique menée à grand coup de tweets.

Au programme, 24 expositions visibles tous les jours gratuitement de 10h à 19h. Visa pour l’Image, ce sont aussi 6 soirées de projections au Campo Santo (du 2 au 7 septembre). Projections retransmises dès le 4 septembre au théâtre de l’Archipel. Alors que l’an passé Françoise Nyssen, alors ministre de la Culture avait fait faux bond, selon nos indiscrétions, son successeur Frank Riester devrait honorer de sa présence cette 31ème édition. Peut être convaincu par Renaud Donnedieu de Vabres, nouveau président de Visa Pour l’image.

Cette année, la rédaction a choisi de vous faire vivre le festival en format live. À l’instar du travail réalisé dans le cadre d’autres festivals, la première semaine de Visa 2019 sera déclinée sous forme d’onglets quotidiens. Morceaux choisis de notre semaine professionnelle au cœur du festival, cet article sera complété, comme l’an passé, par des portraits de photographes avec lesquels nous aurons eu l’honneur d’échanger.

♦ Jour après jour, le festival en Live

    Partager

    Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

    Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

    Article précédent

    Lech Kowalski et Florent Marcie - Deux grands réalisateurs à la cinémathèque Jean Vigo

    Article suivant

    Désertival - Le festival humanitaire d'Ille-sur-Têt clôture la saison estivale

    adipiscing eleifend libero massa elementum Phasellus id, diam