fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | Semaine du 2 décembre

Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | Semaine du 2 décembre

03/12/2020, Perpignan, France, Illumination décoration manège de Noël © Arnaud Le Vu / MiP

Article mis à jour le 16 décembre 2021 à 20:42

♦ Secours Populaire : lancement de la campagne « Pères Noël Verts » 2021

Depuis 1976, les Pères Noël verts du Secours populaire français viennent en aide aux enfants, aux familles et aux personnes âgées ou isolées, pour leur permettre « de fêter simplement mais dignement les fêtes de fin d’année ».

Tout le monde peut être un Père Noël vert et donner de son temps. Il existe de nombreuses manières de s’engager : en déposant des tirelires chez les commerçants ou en participant à des actions de collectes sur les marchés, dans les écoles, collèges, lycées, au sein des entreprises ; en participant aux stands paquets cadeaux à la sortie des magasins ; en collectant des dons et des denrées alimentaires ; en organisant des animations de Noël ou des activités festives pour les familles et les enfants ; en diffusant et en faisant la promotion des cadeaux solidaires.

Alenya, Argelès-sur-Mer, Cabestany, Céret, Elne, Ille-sur-Têt, Saint Feliu… de nombreuses opérations sont prévues dans les Pyrénées-Orientales ; de la participation aux divers marchés de Noël, dès ce début de mois, à la forte mobilisation de la quatrième semaine de décembre où se dérouleront de nombreuses distributions.
À Perpignan, boutique de Noël les mardi, jeudi (10h à 17h) et samedi de (9h30 à 12h) dans la boutique du Secours Populaire 53 avenue du Général Leclerc. Depuis mercredi 1er décembre : marché de Noël du mardi au vendredi (10h-12h et 14h-17h) dans les locaux du Secours Populaire 8 rue Léon Paul Fargue. Tout au long du mois de décembre : collectes de jouets sur Perpignan dans les différents locaux de l’association et chez des partenaires tels que la CAF ou la boutique USAP.

♦ Réduction des déchets : les freins rencontrés et les axes d’amélioration selon les habitants d’Occitanie

Selon un récent baromètre Suez réalisé par Odoxa, 87% des habitants d’Occitanie se disent attentifs à la réduction de leurs déchets au quotidien. Ils sont 78 % à faire part de leurs difficultés à réduire leurs déchets. La principale cause ? La prédominance des emballages. Parallèlement, seul 1 habitant sur 3 privilégie à ce jour les circuits courts et 16 % achètent des produits alimentaires en vrac. Des résultats liés à la présence – ou non – de services favorisant la réduction des déchets à proximité du domicile.

« Des habitants qui portent de plus en plus d’intérêt au réemploi. En 2021, le secteur du réemploi et de la seconde main continue d’être un bon vecteur de réduction des déchets : 65 % des personnes interrogées revendent des objets et équipements sur des plateformes dédiées (Le bon coin, Vinted, …) et 65 % font des dons à des associations, des recycleries ou dans des bennes de collecte.
De plus, 55 % des habitants d’Occitanie adhérent pleinement au principe des ressourceries et des recycleries. »

Perpignan recyclage déchets

♦ COOPEREM : 4 ans de coopération transfrontalière dans la lutte anti-incendie

Ce jeudi 2 décembre, le Département des Pyrénées-Orientales accueillait l’ensemble des partenaires du projet européen COOPEREM pour dresser le bilan des actions menées depuis 4 années. Les grands incendies de 1986 ou celui de juillet 2012 rappellent à eux seuls la nécessité d’une coordination opérationnelle d’urgence et d’une prévention commune des incendies. La coopération transfrontalière est donc devenue réalité en 2018 ; incluant la Generalitat de Catalunya, le SDIS 66, les Bombers catalans, le Département des Pyrénées-Orientales, la Diputacio de Girona et le SIVU des Albères.

Quatre ans plus tard, « le projet a permis d’optimiser et sécuriser les interventions des secours dans la zone transfrontalière, de mettre en place une cartographie transfrontalière et un protocole d’échange de données afin de renforcer la protection incendie de la zone frontalière Le Perthus – La Jonquera. » Par ailleurs, ont identifié « de nouvelles pistes de travail pour répondre encore mieux aux problématiques communes. Ces dernières, relatives par exemple aux incendies en zone inaccessible, au risque météo adapté au contexte pyrénéen et à de nouvelles formes d’aménagements transfrontaliers… »

♦ Aitakes champion des Pyrénées-Orientales à l’Occitanie Invest 2021

Occitanie Invest, qu’est-ce que c’est ? Organisé par l’agence régionale de développement économique AD’OCC avec de nombreux soutiens et partenaires Occitanie Invest permet chaque année à une vingtaine d’entreprises de bénéficier d’un accompagnement à la levée de fonds et de les préparer à rencontrer leurs futurs investisseurs.

Le déroulé de la 17e édition. Après un appel à candidatures lancé auprès d’entreprises régionales en recherche de financement (132 en 2021 dont 7 basées dans les Pyrénées-Orientales), 22 d’entre elles furent sélectionnées par un jury mi-octobre. Les lauréats ont alors bénéficié d’un mois et demi de coaching personnalisé par des experts à la levée de fonds. A l’issue de cet accompagnement, les entreprises lauréates pouvaient rencontrer et convaincre les investisseurs. C’était le 30 novembre dernier lors de la convention d’affaires au sein de La Cité à Toulouse.

Aitakes, des plateformes de vidéos sur-mesure.

Également finaliste du grand oral du Prix Sauvy 2021, Aitakes crée et développe des plateformes SVOD, comme c’est déjà le cas sur des secteurs de niche, comme la chasse et la pêche (Zone300), les sports extrêmes, ou encore le divertissement. La startup s’adresse à des annonceurs qui possèdent du contenu vidéo, et souhaitent le monétiser grâce à leur propre plateforme. « Aitakes leur permet de devenir maîtres de leur plateforme SVOD », résume Marion Cornet, la directrice marketing.
La société compte devenir un acteur majeur du divertissement et souhaite lever 7,5 M€ ; pour financer la R&D et accompagner la plateforme à l’international. Nouveau système de traduction, logiciel d’achat en ligne, de nombreux projets verront bientôt le jour. Une cinquantaine de recrutements sont prévus dans les prochains mois ; à la fois sur des profils tech et marketing. 

♦ Elio’s, une autre start-up des Pyrénées-Orientales qui rayonne

L’arbre solaire présent à l’Université de Perpignan, c’est eux… Après deux ans d’incubation, la start-up Elio’s vient de quitter les locaux de l’incubateur UPVD In Cube pour rejoindre ceux de la pépinière Impulsion Entreprises de Perpignan Méditerranée Métropole à Tecnosud. Un déménagement de bon augure pour ces jeunes entrepreneurs. Bureau d’études, maîtrise d’ouvrages, ateliers didactiques, Elio’s se structure aujourd’hui autour d’une offre globale de produits et services dans le domaine du solaire à destination des particuliers, des professionnels et des collectivités.

« Elio’s, c’est d’abord une aventure entrepreneuriale regroupant quatre amis d’école autour d’un premier projet, celui de l’arbre solaire – une structure moderne de mobilier urbain offrant un accès gratuit à l’électricité renouvelable en extérieur. (…) Ce passage naturel de l’hôtel d’incubation à la pépinière Impulsion Entreprises s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’Université et la métropole Perpignan Méditerranée. À la sortie de la période d’incubation, la logique est de favoriser l’accès en pépinière des porteurs de projets incubés et co-accompagnés par PMM. »

Elio's arbre solaire UPVD photovoltaïque

♦ L’Occitanie de retour au Salon Nautic de Paris

Privée de sa plus belle vitrine en 2020 pour cause de crise sanitaire, la filière nautique avait hâte de retrouver son public cette année. Le Salon Nautic de Paris, qui se tiendra du 4 au 12 décembre à la Porte de Versailles, devrait permettre de mettre en lumière le potentiel de loisirs et d’activités nautiques de la destination Occitanie Sud de France, dans un contexte de reprise soutenue de « l’économie bleue ».
Parmi les animations prévues sur les 200m2 du stand régional, des interventions sur le thème des formations dans le nautisme en Occitanie, sur les campagnes Ecogestes & Faisons des Merveilles ou sur la démarche « Ports propres en Occitanie ».

La filière nautique en Occitanie :
– 1.400 acteurs économiques ;
– 3.700 emplois dans les ports de plaisance et les industries nautiques ;
– 740 millions € de CA annuel ;
– 35 ports de plaisance et plus de 30 000 anneaux ;
– 20 stations balnéaires soit 14 millions de touristes par an ;
– dans le top 10 des destinations de sports de glisse au monde ;
– région leader des constructeurs de catamarans.

Oniria - Aquarium de Canet-en-Roussillon © Arnaud Le Vu / MiP / HL

// Plus de Zapping

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances