Accueil » Actualités » Débriefs » Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | Semaine du 16 décembre

Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | Semaine du 16 décembre

26/01/2021, Perpignan, France, quotidien des soignants hôpital St Jean secteur Covid-19 et réanimation © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Hôpital de Perpignan : Limitation des visites du nombre d’accompagnants depuis ce lundi 13 décembre

Dans le cadre de la dégradation de la situation épidémique et du déclenchement du plan blanc, les mesures applicables aux visiteurs et accompagnants sur le site du Centre Hospitalier (CCMPPA exclu) évoluent à compter du lundi 13 décembre 2021.

– Consultations externes et passages aux urgences : les accompagnants ne sont pas autorisés, sauf pour les patients mineurs et les patients ayant besoin d’assistance.
– Visites aux patients hospitalisés : elles sont interdites pour tous patients, hors dérogation en cas de fin de vie.

Un certain nombre de cas particuliers (maternité, pédiatrie et néonatologie, réanimation non-Covid, associations et des représentants des cultes, visiteurs médicaux et intervenants extérieurs,…) ont été définis pour lesquels les dispositions sont consultables sur ce lien : https://bit.ly/3ymlHA1.
Sous réserve d’un Pass sanitaire valide et du respect des gestes barrières (port permanent du masque, désinfection des mains à l’entrée dans la chambre, distanciation physique) L’introduction de denrées alimentaires est strictement interdite. Le filtrage à l’entrée de l’hôpital est maintenu dans le cadre du contrôle du PASS sanitaire.

♦ Covid-19 : Vaccination pédiatrique dans le département des Pyrénées-Orientales

Depuis ce 15 décembre, la vaccination est ouverte aux enfants de 5-11 ans en situation de surpoids ou atteints de pathologie à risque ; et sur la base du volontariat. Dans les Pyrénées-Orientales, 2 centres vaccineront les 5-11 ans.
À compter du 17 décembre, Centre hospitalier de Perpignan (pédiatrie 2° étage, box de consultation 2). Les mercredi et vendredi de 13h15 à 15h50. Prévoir pour l’admission : autorisation parentale signée- CNI- carte vitale et carte mutuelle. Vaccin : Pfizer, prise de RDV sur Doctolib.

À compter du 22 décembre, Centre de Vaccination du Centre hospitalier de Prades. Possibilité de prendre rendez-vous en ligne depuis le 09 décembre. Le jour réservé pour la vaccination des enfants est le mercredi.

Lorsque l’avis des autorités de santé compétentes aura été rendu, la vaccination sera ouverte à l’ensemble des enfants. Plus d’infos : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/vaccins.

France, Perpignan, 2021-08-05. Illustration, Covid-19 ephemeral vaccination centre in the parking of a shopping centre. After Corsica and the Provence-Alpes-Cote-d Azur Region, it is the Regional Health Agency of Occitanie that has triggered the white plan for all the establishments in the Region. Doctor Aumaitre declared himself "very worried about the epidemic situation which is becoming tense in the hospital". The specialist in epidemiology at Perpignan hospital fears that the situation will be complicated at least until 20 August. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-08-05. Illustration, centre de vaccination Covid-19 ephemere sur la parking d un centre commercial. Apres la Corse et la Region Provence-Alpes-Cote-d Azur, c est l Agence Regionale de Sante d Occitanie qui declenche le plan blanc pour l ensemble des etablissements de la Region. Le docteur Aumaitre se declarait tres inquiet sur la situation epidemique qui se tend a l hopital. Le specialiste en epidemiologie a l hopital de Perpignan craint une situation compliquee au moins jusqu au 20 aout. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Confirmation d’un premier cas de variant Omicron Covid-19 en Occitanie

Selon l’ARS Occitanie, parmi l’ensemble des signalements reçus ces dernières semaines, l’analyse approfondie des situations à risque a permis de confirmer par séquençage un premier cas lié au variant Omicron du virus Covid-19 en Occitanie.

Domiciliée en Haute-Garonne, cette personne a été invitée à respecter strictement l’isolement et les gestes barrières, son état de santé ne suscitant pas d’inquiétude. Elle n’a pas présenté de contact à risque sur le sol français depuis son retour d’un séjour professionnel à l’étranger. 

17-08-2020, Paulille, France, Covid-19, Coronavirus, Test itinerant littoral pcr par equipe medicale hopital de perpignan © Arnaud Le Vu / MiP
17-08-2020, Paulilles, Test PCR itinérant sur le littoral par une équipe médicale de l’hôpital de Perpignan.

♦ Des établissements dédiés à la prise en charge des cas de Covid long

Selon la Haute Autorité de Santé, près de 20% de patients présentent encore un ou plusieurs symptômes initiaux au-delà de 5 semaines après l’infection Covid. Plus de 10 % sont toujours affectés après 6 mois. « Pour améliorer la prise en charge de ces situations les plus complexes, l’ARS Occitanie vient de sélectionner 6 établissements sanitaires ressources » dont l’Hôpital de Perpignan. Après orientation par la médecine de ville ou un autre service hospitalier, « le rôle de ces établissements sanitaires sera de diagnostiquer, établir un plan de soins personnalisé, orienter les patients et s’assurer de la mise en oeuvre effective du plan de soins. »

En complément, 18 centres de Soins de Suite et Réadaptation sont désormais labellisés dans toute la région : le Centre de Rééducation Fonctionnelle, Le Floride Clinique La Pinède pour les Pyrénées-Orientales. Ces structures pourront proposer une évaluation, un programme de soins et une prise en charge pluridisciplinaire de rééducation, réadaptation et réinsertion personnalisée adaptée.

L’ARS Occitanie mobilise 2 M€ sur le Fonds d’intervention régional en soutien à ces actions innovantes en faveur la prise en charge des situations de Covid les plus complexes en Occitanie.

26/01/2021, Perpignan, France, quotidien des soignants hôpital St Jean secteur Covid-19 et réanimation © Arnaud Le Vu / MiP

♦ 168€ par mois : la facture d’énergie que payent les habitants de la région Occitanie

Selon le 7e baromètre Monexpert-renovation-energie.fr / Opinionway, avec une facture d’énergie mensuelle de 168€, les habitants de la région Occitanie se situent en dessous de la moyenne nationale (184 €). Ce qui n’empêche pas 30 % d’entre eux de déclarer ressentir une sensation de froid dans leur logement.

Ils sont nombreux (42 %) à estimer nécessaire la réalisation de travaux de rénovation énergétique. S’ils sont conscients que cela apporte une vraie valeur au logement, près des deux tiers des habitant d’Occitanie (58 %) n’envisagent pas d’en faire dans les 2 ans à venir.

En cause ? La méconnaissance de la performance énergétique de leur logement et des aides financières disponibles. 49 % ne connaissent pas la performance énergétique de leur logement et 77 % ne sont pas en mesure de citer une aide financière permettant de réaliser des travaux de rénovation malgré la communication massive des pouvoirs publics et des acteurs privés.

Mais aussi un budget restreint ; 51 % sont freinés par le manque d’argent avec un budget moyen de 2 381 euros, très insuffisant pour effectuer des travaux efficaces.

♦ Émissions de polluants atmosphériques issues du transport maritime : un accord trouvé pour la Méditerranée.

Le 8 décembre, un accord a été trouvé entre les pays méditerranéens sur la création de la zone de contrôle des émissions d’oxydes de soufre (SECA) pour la Méditerranée. Un accord avec pour objectif de limiter les émissions de polluants atmosphériques issues du transport maritime. La SECA entrera en vigueur le 1er janvier 2025. Elle couvrira toute la Méditerranée, de Gibraltar à la la limite de la zone d’attente du canal de Suez en Méditerranée.

Selon la ministre française de la mer, Annick Girardin, « cette décision est inédite en terme de coopération internationale mais aussi pour la santé publique, la qualité de l’air et le milieu marin. Elle doit permettre de réduire jusqu’à 80 % des émissions de particules fines et ultrafines. » Il reste à concrétiser cette décision par une soumission à l’Organisation maritime internationale lors du prochain Comité Environnement (MEPC) en juin 2022.

Émissions de polluants atmosphériques issues du transport maritime. Container

♦ Filière aéronautique en Occitanie : un fort décrochage mais des perspectives de reprise

Dans le Grand Sud-Ouest, 104.000 emplois sont dédiés à l’aérospatial ; soit 40% de la filière aérospatiale de France hors Guyane. L’Occitanie figure au premier rang des régions en termes de poids de la filière dans l’emploi salarié marchand. La filière pèse jusqu’à 16 % de l’emploi salarié marchand dans la zone d’emploi de Toulouse. Si elle a subi une crise sans précédent en 2020 avec un recul de 34 % du chiffre d’affaires, les effets sur l’emploi sont atténués (-6%) grâce à un recours massif aux dispositifs d’aide.

Malgré la crise, les décisions de changement de localisation ou de ré-internalisation des activités restent très limitées. Questionné par l’Insee, la majorité des entreprises continuent à travailler sur des projets de diversification, de modernisation ou d’amélioration de leur performance dans la perspective d’une reprise. Les grandes entreprises sont davantage confiantes que les PME ou les microentreprises en une évolution plus favorable de l’activité dès 2021.

♦ Distribution de produits régionaux pour les étudiants des Pyrénées-Orientales

L’opération s’est déroulée mercredi 15 décembre dernierau Restaurant Universitaire du CLOUS de Perpignan. La Région Occitanie a décidé d’organiser une nouvelle série de distributions de produits alimentaires, frais et locaux, dans le cadre de son opération « Bien manger pour tous ». Lancée pendant le premier confinement, l’opération « Bien manger pour tous » visait à permettre aux personnes les plus en difficulté l’accès à des produits frais et de qualité.

Au regard des besoins relayés par les associations d’aide alimentaire, la Région Occitanie poursuit son soutien aux étudiants en organisant, avec ses partenaires, une nouvelle distribution de plus de 5.000 paniers sur les 15 premiers jours de décembre. Ces paniers, d’une valeur de 15€, seront composés de produits d’Occitanie ; dont des produits bio (fruits et légumes frais locaux, lentilles vertes, conserves de viande et de poisson, pâtes, yaourts, riz de Camargue, etc).

Université de Perpignan

♦ Le chocolatier Cémoi dresse le bilan 2021 de son programme « Transparence Cacao »

Selon le chocolatier catalan, le programme « Transparence Cacao » évolue chaque année depuis sa création en 2015. « En 2021, d’importantes améliorations ont eu lieu, notamment en termes d’agroécologie sur les plantations, d’accompagnement des populations locales et d’avancées vers l’objectif « Zéro Déforestation » fixé à 2025. Des progrès qui vont bien évidemment se poursuivre en 2022. »

La traçabilité renforcée de ses fournisseurs de fèves de cacao. À ce jour, 100 % du cacao CÉMOI est vérifié jusqu’à la coopérative ; et CÉMOI estime à environ 40 % le cacao déjà intégralement traçable dès le premier point d’achat auprès du cultivateur.

Des actions de développement local, plantations plus durables et des risques de déforestation contrôlés. En 2021, Cémoi a initié la transformation de ses sept centres de fermentation des fèves de cacao en « Maisons du Planteur » ; un projet visant à accompagner les villages dans leur développement sur le plan social, économique et environnemental. Le chocolatier a, par exemple, formé et installé 84 pépiniéristes affiliés à ses coopératives partenaires. D’ici la fin de l’année 2021, environ 600.000 plants (légumineuses, fruitiers, bois oeuvre, plantes médicinales) auront été plantés dans les cacaoyères. CÉMOI s’est engagée à assurer 100% de ses approvisionnements en cacao garanti « zéro déforestation » d’ici 2025.

// Les Zapping et Revues de presse des précédentes semaines :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances