fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | Semaine du 9 décembre

Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | Semaine du 9 décembre

07/05/2020, Collioure, France, Illustration déconfinement interdiction plages, bord de mer, terrasses des cafés et restaurants / deconfinement banning beaches, seaside, café and restaurant terraces © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Article mis à jour le 16 décembre 2021 à 20:42

♦ La fréquentation touristique en Occitanie retrouve quasiment son niveau d’avant-crise

Confirmant les tendances exprimées fin septembre par le CTRL (Comité Régional du Tourisme et des Loisirs) d’Occitanie, l’INSEE vient de confirmer que le tourisme a repris des couleurs au fil des mois en Occitanie après une saison estivale 2020 difficile du fait de la crise sanitaire. La situation est plus favorable dans les départements proches du littoral où les niveaux de fréquentation se rapprochent, pour certains, de l’avant-crise : -9% dans le Gard, -7% dans les Pyrénées-Orientales, -4% dans l’Hérault.

La Lozère est le seul département où les nuitées sont en augmentation sur la saison (+7%) grâce au dynamisme de l’hôtellerie de plein air. Car le redémarrage est porté régionalement par les campings et les autres hébergements collectifs de tourisme (résidences hôtelières, villages de vacances…) ; à la défaveur de l’hôtellerie traditionnelle. La région profite de la venue des touristes résidant en France ; quand les touristes en provenance de l’étranger restent les grands absents.

♦ Covid-19 : la situation se dégrade encore dans les Pyrénées-Orientales

Lors de son dernier communiqué de presse du 22 novembre, la préfecture des Pyrénées-Orientales évoquait « l’augmentation sensible des cas de contamination par le virus du Covid-19 dans les Pyrénées-Orientales qui se traduit par un taux d’incidence en croissance continue. »

Ce taux est passé de 83,9/100.000 habitants sur la période du 3 au 9 novembre 2021 à 163,5 au 22 novembre 2021. 15 jours plus tard, ce taux d’incidence a quadruplé et dépasse désormais les 600 dans les Pyrénées-Orientales.

Il a même doublé en une semaine chez les plus jeunes ; passant par exemple de 454 à 890 chez les 0-9 ans. Mais aussi de 527 à 908 chez leurs parents (30-39 ans). Ce 8 décembre, le taux de positivité du département s’établit à 6,9 %, la tension hospitalière à 34%, pour un taux de vaccination de 74,7%.

« L’importance du nombre de cas Covid graves pris en charge dans nos établissements de santé a amené l’Agence régionale de santé à demander aux établissements de santé publics et privés d’activer leur plan blanc. »

♦ Sécheresse : des tensions qui persistent, tout comme les restrictions

Réuni le 19 novembre, le comité départemental sécheresse maintient son constat d’une période de sécheresse particulièrement longue, due à un été chaud et un début d’automne peu pluvieux. Aujourd’hui encore, on observe que les tensions sur les ressources en eau persistent malgré les précipitations abondantes de début novembre. Le niveau des nappes phréatiques reste bas sur plusieurs secteurs ; tout comme les débits restent faibles sur des cours d’eau, notamment l’aval de l’Agly et de la Têt.

Sur les cours d’eau de l’Agly aval, de la Têt (aval et bassin versant de la Lentilla) ainsi que sur les nappes des secteurs Agly-Salanque, Têt et Aspres-Réart des mesures de restrictions sont effectives et conduisent, pour les usages non essentiels, jusqu’à des interdictions. Par exemple, afin d’assurer l’alimentation en eau potable des secteurs de Latour-de-France et Estagel, tout prélèvement dans le canal de la Plaine de Latour-de-France, Montner et Estagel est désormais interdit.

♦ Le SDIS 66 signe une convention avec l’application « Le Bon Samaritain »

Dans la lignée de SAUV Life – L’application smartphone qui a déjà sauvé la vie de plusieurs Catalans, le SDIS 66 a signé une convention mise en place de l’application le Bon Samaritain au sein du département.

Le Bon Samaritain a pour objet principal la mobilisation citoyenne dans les situations d’urgence, la prévention et la formation en matière d’action médicale et d’éducation. Il s’appuie sur une communauté de volontaires, les Bons Samaritains, qui sont géolocalisés et alertés grâce à leur téléphone mobile.

En France, 50 000 personnes meurent chaque année d’un arrêt cardiaque. C’est plus de 130 décès par jour. Et le temps est un facteur décisif qui détermine les chances de survie. Après 4 minutes, on estime que pour chaque minute écoulée, le taux de survie diminue de 10 %. Une défibrillation précoce permettrait de sauver plus de vies.

Cette application offre de multiples fonctionnalités dont la localisation des DAE les plus proches, la gestion des Bons Samaritains, des tutoriels sur les gestes qui sauvent. Elle est disponible gratuitement pour IPhone et Android.

♦ Un cadeau original à offrir aux malades à Noël ? Et pour pas son sang…

10.000 dons de sang – dont 80 dans les Pyrénées-Orientales – sont nécessaires chaque jour de l’année pour répondre aux besoins des patients ; qu’il s’agisse de personnes atteintes de cancer, de maladies chroniques ou encore subissant des hémorragies. Or moins de 85.000 poches de sang sont aujourd’hui disponibles ; quand il en faudrait 115.000 pour couvrir les besoins des malades pendant la période des fêtes de fin d’année. 

Dans le contexte sanitaire actuel marqué par une faible fréquentation des collectes, « l’Établissement français du sang invite les citoyens à offrir le plus beau des cadeaux aux malades en prenant dès maintenant rendez-vous pour un don de sang. »

Pour prendre RDV :
dondusangpm@efs.sante.fr ;
– 0 800 972 100 ;
– ou l’application Don du Sang.
Les collectes près de chez vous : https://dondesang.efs.sante.fr/trouver-une-collecte

Pour rappel : le passe sanitaire n’est pas nécessaire pour donner son sang ; et il est possible de donner son sang après une injection de vaccin contre la Covid-19 (sans aucun délai d’ajournement à respecter).

Photo EFS © Lydia Alexia Biasini
Photo EFS © Lydia Alexia Biasini

♦ Solidarité : plusieurs appels en cette fin d’année

En ce début de campagne d’hiver, les Restaurants du Cœur des PO, font appel à votre générosité pour de gros besoin de linge. « Des couvertures, des manteaux, pantalons, des pulls, chaussures hommes plus particulièrement des couettes mais aussi tout le linge des bébés aux adultes grandes tailles, le linge de maison, linge de lit, literie, matériel de puériculture….
Situé 665 rue Aristide Berges à Perpignan (polygone nord), l’Atelier vêtements reçoit vos dons de linge les mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12h. »

Pour faire face à la demande, les Banques Alimentaires ont besoin de 3 millions de repas supplémentaires. Le bilan de la Collecte Nationale 2021 équivaut – à ce jour – à 20 millions de repas. « C’est 3 millions de repas de moins qu’en 2019, lors d’une collecte classique, hors crise. Cette année, avec une hausse de la demande de près de 12% sur le troisième trimestre, les Banques Alimentaires craignent de ne pouvoir assurer avec sérénité leur mission de lutte contre la précarité alimentaire. » Avec monpaniersolidaire.org, il est encore temps de participer en ligne.

♦ En chiffres : quand stress et gêne s’invitent au pied du sapin de Noël

Selon une enquête Ifop pour le site LesDenicheurs.net à paraître ce 9 décembre, au-delà des difficultés financières subies par un nombre important de nos concitoyens, ces quelques semaines qui précèdent le jour J angoissent une large majorité de Français pour de multiples raisons.

Premier enseignement, le risque de pénurie dont les Français ont beaucoup entendu parler (pour 87% d’être eux) ne les a pas incités massivement à anticiper leurs achats. Par ailleurs, plus du tiers des sondés (34%) disent être perturbés par les questions éthiques liées à certains cadeaux.

Les Français et Noël en quelques chiffres :
– 77% des Français ressentent un stress lié à l’achat de cadeaux de Noël ;
– Plus de la moitié, 58% ont peur de ne pas trouver la bonne idée de cadeau ;
– 14% des Français ont acheté leurs cadeaux lors du Black Friday ;
– 9 Français sur 10 sont heureux à l’idée de faire un cadeau à Noël mais 43% sont gênés à l’idée d’en recevoir un ;
– 52% ont déjà eu honte d’un cadeau qu’ils avaient offert ;
– 62% des Français ont déjà fait croire qu’un cadeau leur plaisait alors que ce n’était pas le cas.

♦ Une compagnie aérienne d’affaires désormais au départ de Perpignan

Baptisée AirLounge, cette nouvelle compagnie aérienne basée dans les Pyrénées Orientales se positionne sur le créneau de l’aviation d’affaires ; revendiquant au passage la possibilité d’accéder à plus de 2000 aérodromes à travers l’Europe.

Flexibilité, confort, expérience sur mesure, sécurité sanitaire, sans oublier le gain de temps à l’enregistrement/débarquement et le temps de vol réduit ; tels sont les arguments avancés par la compagnie pour ses vols au départ de Perpignan.

Les vols sont opérés par Fly 7 Finland ; une compagnie du groupe luxembourgeois Jetfly. Après l’acquisition de Fly 7 en 2019, le groupe emploie désormais plus de 350 personnes ; dont 150 pilotes à temps plein.
Côté avion, Fly 7 travaille depuis 10 ans avec le constructeur helvétique Pilatus et proposera son modèle PC-12, fabriqué et assemblé au bord du lac des Quatre-Cantons et pouvant transporter 8 passagers. Un modèle déjà proposé en France depuis Saint-Tropez, Lyon, Le Touquet, Cannes ou Orléans.

♦ « Nos mains à l’unisson » pour les 16e Journées Européennes des Métiers d’Art

La 16ème édition des JEMA se tiendra du 28 mars au 3 avril 2022, autour du thème « Nos mains à l’unisson ». Basées sur le principe d’ouverture d’ateliers et d’établissements de formation, sur l’organisation de manifestations, de rendez-vous, de démonstrations de savoir-faire hors-les-murs, etc., ce grand rendez-vous culturel des savoir-faire s’adresse aux publics venant de tous horizons. 

L’appel à candidatures aux JEMA 2022 est lancé sur le site www.journeesdesmetiersdart.fr. Les candidatures seront ouvertes du 1er décembre jusqu’au 31 janvier inclus.
Pour plus d’informations, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Pyrénées-Orientales peut être contactée à l’adresse mail suivante : monique.sicre@cma66.fr.

JEMA Métier d'art Architecte avec des plans et un projet d'aménagement au bureau.

// Plus de Zapping

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances