fbpx

Chaque soir, Made In Perpignan propose désormais son format “Zapping” à ceux désireux de balayer l’actualité en un clin d’œil. Du lundi au vendredi, entre 18h et 19h, nous vous compilerons les brèves de la journée ; ainsi que des résumés de nos articles publiés.

♦ Le film Josep, un succès auprès du public

Le dessinateur Aurel partageait sur le réseau social à l’oiseau bleu la joie que son film ait attiré 50.000 spectateurs après 7 jours de projection. Un succès tant auprès du public que de la critique.

Le très exigeant Télérama recommandait ce film à tous les publics. “Beaucoup d’images resteront gravées, mais on en retient une en particulier : deux amis à la vie à la mort repeignant, en compagnie de Frida Kahlo, la façade d’une hacienda avec des couleurs éclatantes. Insolentes comme l’espoir”.

Ouest France et La voix du Nord mettent également en lumière le caractère poignant du film. “Aurel signe un magnifique et poignant film d’animation évoquant le destin de Josep Bartolí, dessinateur catalan ayant fui le régime de Franco en 1939 et qui s’est retrouvé dans d’immondes camps de la honte, en France”.


À lire : Entretien Cinéma | Le dessinateur Aurel croque l’histoire vraie de Josep Bartolí et la Retirada


♦ Success Story – L’espadrille Payote bientôt fabriquée à Perpignan

Le fondateur de l’espadrille Payote n’était pas peu fier d’annoncer sur les réseaux sociaux l’ouverture d’un second atelier dans le département. Olivier Gelly a eu la capacité de transformer l’image un peu traditionnelle de la chaussure en corde ; faisant de l’espadrille un objet à la mode parmi les fashionistas. Le renouvellement de ses modèles en font un objet que l’on peut décliner en fonction des événements (Noël, victoire sportive, fête nationale ou cadeau personnalisé…).

Le talent d’Olivier Gelly pour la communication et sa volonté de développer son business sur le web ont permis à cette chaussure du 14e siècle de devenir tendance en 2020. Mais aussi de faire de Payote un succès commercial avec pas moins de 23 salariés à ce jour, 60 à terme.

Pour rappel, nous avions rencontré Olivier Gelly lors du Prix Sauvy 2017 ; il vendait à l’époque 25.000 paires d’espadrilles. Il envisageait alors la possibilité de lancer l’atelier de confection dans les Pyrénées-Orientales. Car oui, l’espadrille Payote était fabriquée dans un atelier du Pays basque à Mauléon-Licharre. En 2017, il nous confiait devoir vendre 400.000 paires par an pour envisager une production dans les Pyrénées-Orientales.

Aujourd’hui la demande d’espadrilles Payote explose, mais la production ne suit pas. Les clients du Japon ou des Etats-unis doivent patienter. Olivier Gelly a donc décidé d’investir et de créer son usine de confection à Perpignan. Dans un premier temps, elle jouxtera sa boutique installée au polygone Nord. Dans un second temps, le jeune entrepreneur cherche un terrain de 8.000 M2 pour implanter le pôle Payote à Perpignan.

 

♦ Les Caisses d’Assurances Familiales lancent la 2ème saison de “La famille Tout-Ecran”

« La Famille Tout-Écran » est de retour ! La CAF se félicite de l’audience de la première saison qui mettait en scène Erwan, Myriam et leurs trois enfants ; une famille confrontée à des situations et problématiques liées aux écrans et au numérique. 

Pour accompagner les familles dans l’utilisation de leurs écrans d’ordinateur, de tablette et smartphone, les caisses d’Allocations familiales, en partenariat avec le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (Clemi), ont conçu la série « La Famille Tout-Écran » (25 épisodes).

Fake news, trolls, cyberharcèlement ou nécessité de protéger sa vie privée sont abordés sur ces vidéos diffusées sur les chaînes du groupe France Télévision et sur les sites de la CAF.

♦ Agenda du soir : Jeudi 8 octobre à 20h30 – Perpignan – Festival Jazzèbre – L’Archipel

Ballake Sissoko & Vincent Segal – Musique de nuit – C’est une histoire comme on les aime : une histoire qui chante les vérités et vertus de l’amitié et de la musicalité. En 2009, le joueur de kora Ballaké Sissoko et le violoncelliste Vincent Segal décident de saisir dans un album les conversations instrumentales qu’ils aiment tisser à quatre mains depuis plusieurs années.

♦ Notre article du jour en 60 secondes

L’Anie ou le Tinder régional des stagiaires et apprentis

Le parcours vers l’emploi est bien souvent celui du combattant ; et les jeunes des Pyrénées-Orientales le savent bien malgré eux. Or, la formation professionnelle – sous évaluée voir parfois dénigrée dans la société – se présente comme un remède de qualité. La Région Occitanie essaie de tendre la main à ce public cible grâce au Plan régional de formation. 

Jeune motivé recherche «un stage mortel, un stage qui lui donne des ailes»

Annoncée lors de l’édition 2018 du salon du TAF de Toulouse, l’application Anie a coûté 250.000€ à l’Occitanie . Elle est alors présentée comme «votre assistant personnel, qui connecte les talents ; que vous soyez employeur, apprenti, stagiaire de la formation professionnelle ou élève de 3e». Est-elle si convaincante d’utilisation et d’efficacité ?

Quel profil pour quel match Anie ?

Pour un élève de troisième, l’utilisation est instinctive. Anie est un carnet d’adresses bien fourni, avec des professionnels inscrits et sensibilisés. Après quelques clics et scrolls, le match est trouvé ; sans avoir eu besoin de télécharger un CV ou quelconque lettre .

Mais la donne n’est pas la même partout ; en fonction de la localisation, l’offre n’est donc pas toujours la plus adaptée. Par exemple, un jeune intéressé par l’électricité en BTP dans les alentours de Perpignan se verra aiguillé vers une très accueillante menuiserie de coffrage. 

La French Tech derrière l’application

L’application Anie et son simulateur d’entraînement sont édités par le groupe toulousain Bizness Conseil – spécialisé dans les offres et solutions – et son «usine digitale» Jump ; une start-up lab soutenue par la start-up nation French Tech & French Lab. Tout le cocktail de compétences est là pour faire tourner Anie comme il se doit.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances