fbpx
Aller au contenu

Perpignan, les avocats signent deux conventions avec le monde économique

Perpignan, les avocats signent deux conventions avec le monde économique

Dans le courant du mois de juin, la bâtonnière du barreau de Perpignan et des Pyrénées-Orientales signait deux conventions et relançait la soirée des partenaires.

Le retour des soirées partenaires à l’ordre des avocats 

« Nous allons voir si cela fonctionne », lançait Mathieu Pons-Serradeil, membre du conseil de l’ordre des Pyrénées-Orientales. Une soirée conviviale et des ateliers express pour décrypter des questions de droit utiles pour les entrepreneurs, startuppers et autres chefs d’entreprise. Ce 13 juin, l’ordre avait prévu huit ateliers d’une durée de 15 minutes. Droit du travail, des sociétés, mais aussi de la famille ou des assurances, autant de domaines qui peuvent parfois mettre en péril l’entreprise. « Nous souhaitons expliquer au monde économique que les avocats ne pratiquent pas seulement le contentieux, ils sont là aussi pour conseiller au quotidien », insiste maître Pons-Serradeil.

Des conventions de partenariats pour accompagner les jeunes pousses

Au-delà des entreprises installées, les avocats veulent aussi conseiller les jeunes pousses, ces startups qui se lancent. « Nous voulons apporter notre expertise à ceux qui font le tissu économique de notre département. » Fiscaliste, avocats des sociétés, en droit de la famille ou en droit pénal, toutes les expertises juridiques sont disponibles et prêtes à accompagner les entrepreneurs dès leurs premiers pas. D’où la signature de deux conventions avec French Tech Perpignan, et Cap sud 66, l’agence de développement de la communauté de communes de Perpignan Méditerranée Métropole. « Les entrepreneurs doivent savoir qu’ils peuvent trouver en nous un soutien constant », confirme la bâtonnière, Brigitte Campos Wallon.

Maïté Torres